Le Clan de La Main Noire (Renaissance)

Repaire des membres du Clan de la Main Noire liés aux Royaumes Renaissants.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 11 - Narbonne >>>> Retour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 601
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: 11 - Narbonne >>>> Retour   Jeu 1 Sep - 10:57

RETOUR

"UN BOSQUET TRANQUILLE ENTRE NARBONNE ET CARCASSONNE"
Revenir en haut Aller en bas
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 601
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: Re: 11 - Narbonne >>>> Retour   Jeu 1 Sep - 10:58

XANDRYA

La folle équipée en provenance de Béziers, arriva en vue de la porte du port de Narbonne, Xandrya dirigea le convoi vers la gauche afin de longer les remparts, avec toutes ces rumeurs de peste, elle était bien heureuse d’avoir contourné toutes les villes en s’arrêtant à l’extérieur pour se reposer.
Chemin faisant, ils passèrent le long du cimetière, et prirent à droite, un chemin de ronde probablement, avant de passer le port, longeant les remparts, ils arrivèrent enfin à la route menant vers Carcassonne.

Dernière ligne droite mes amis !!! Mais nous allons nous arrêter nous reposer avant de continuer…
un regard vers son co-équipier qui acquiesça d’un hochement de menton, le reste de la troupe faisant de même de manière légèrement plus explicative.

Il n’y avait pas grand place forestière où stopper pour la nuit, une sorte de petit bosquet un peu à l’écart se présenta à eux, ne voulant pas continuer jusqu’à Carcassonne, l’impétueuse rouquine, fit un signe du bras vers la droite, réveillant la douleur de son avant bras.
Grimaçante, elle se rendit compte qu’elle ne l’avait pas montré à l’espagnole.
La flamboyante hésita un moment puis se ravisa en se disant que de toute façon, elle n’était plus à un jour prêt et que le Laid regarderait tout aussi bien qu’elle.

Le petit bosquet était parfait, à proximité de leur destination mais à l’abri des enquiquineurs, un coin tranquille et assez éloignés des deux villes pour ne pas être importunés.
La troupe se repartit avant de passer la nuit, mettant en place un petit feu pour se chauffer et faire cuire les quelques gibiers tués sur le chemin.

Ce soir c’est fête mes amis, demain nous serons chez nous, nous pouvons donc manger à notre faim et finir nos réserves !!!

En disant ces mots Xandrya sortit de ses fontes, tout ce qui restait de comestibles, viande séchée, bouteille de vin, miche de pain et un lièvre tué sur la route à faire griller, pas grand-chose en soi mais si chacun avait à peu près la même chose, cela deviendrait un banquet royal.

Allez sans réveiller le village, on va profiter un peu ce soir, demain on dort dans un lit !!!

Se rapprochant de Laurinda et Erdragone, la belle rousse les emmena autour du feu pour qu’ils mangent avec les autres.

Allez vous aussi… Toi ma jolie, je sais que tu bougeras pas… Et toi beau gosse, tu peux pas aller bien loin avec ta blessure, alors profitez et pas de grabuges.

Xandrya, sentait la pression se relâcher peu à peu et en devenait presque euphorique sous le regard amusé de Seamus, qui souriait presque en la voyant ainsi, ou peut-être était-ce aussi la proximité du Manoir qui le faisait sourire.
Il était cependant un peu en retrait, comme à l’habitude, l’impétueuse rousse lui fit un signe de tête pour qu’il se rapproche alors qu’elle s’asseyait aux cotés de Black et Ivy autour du foyer.


_______________________________________________________________________

BLACKHAND

Black s'était installé pres du feu, il laissait vagabonder ses pensées le regard perdu dans la danse des flammes.

la bonne humeur et la decontraction reignait au sein du groupe, un peu trop a son gout, mais il comprenait que ses compagnons avait besoin de se détendre un peu apres la dure mission qu'il avait presque accomplie. Mais Black restait vigilant.
Nous ne sommes pas encore au manoir, il serait dommage d'echouer si pret du but, pensait-il...

Apres avoir sorti lui aussi les dernieres provisions qu'il lui restait dans sa besace, il entreprit de dépecer le gibier chassé plus tôt et le mit a rotir... sur le feu...

Il sourit a Xandrya quand celle ci vint s'installer a ses côtés... Le clan allait lui manquer, encore une fois une mission avait raproché les differents membres du clan... Des liens plus ou moins fort étaient apparu entre eux, en plus de la solidarité dont il pouvait faire preuve pour mener a bien une mission...

Il allait devoir bientot leur annoncer son depart, car une fois la mission terminée il allait repartir pour une autre mission personnelle, qu'il etait seul a pouvoir faire, il ne savait pour combien de temps et si il reviendrait un jour...

Il sorti une petite flasque de son sac, en bu une grosse gorgée, puis la tendit a Xandrya. C'était un melange d'alcool et d'herbes apaisantes, pour les blessure physiques mais aussi psychologiques...

Tiens boit ça Xand, ca te fera du bien j'ai vu que ton bras te faisais encore souffrir, ca devrais calmer un peu la douleur...
je vais monter la garde détendez-vous, mais nous devons rester vigilant, nous ne sommes pas arrivés...

Quand Xandrya lui prit la flasque qu'il lui tendait, deux expressions completement différente pouvait se lire sur son visage, un sourire sincére qui exprimer la joie de la connaitre et d'avoir fait cette mission avec elle, mais dans ses yeux on pouvait voir le regret de ne peut etre pas la revoir et ne pas pouvoir la connaitre mieux.

Puis il deposa un baiser tendre dans le creux de son coup avant de se lever et d'aller s'asseoir un peu plus loin contre un arbre...
Il perdit son regart dans le ciel étoilé, tous les sens en alerte, pour surprendre le moindre son, suspect...

_______________________________________________________________________

IVY

Les huhulements des oiseaux de nuit, la tranquilité du moment, le clair de lune, tout était parfait pour dormir d'un sommeil profond. Mais pour Ivy, cette nuit là ne fut pas le cas. Elle avait passée la noirceur du jour à épier ses confères et à essayer de mémoriser leurs noms et certaines de leurs facultées propres à chaqu'un d'eux. Normal pour une nouvelle venue, elle voulait s'intégrer le plus rapidement possible, ne sachant de quoi est fait demain et sur qui savoir compter. Elle rencontra le regarde de l'homme au bandeau quelques fois dans la prénombre et le vu même sourire pour ensuite veiller sur la rouquine.

Au petit matin cette dernière se leva en forme,le rappellant que l'épopée tirait à sa fin heureusement. Personne ne discuta et il se remirent en route rapidement.

Durant le voyage, la femme médecin s'adressa à la blonde qui veillait sur le grand malade. Lui prodiguant quelques conseils. Elle les écouta plus ou moins intéresser par tout ca. Elle avait hâte de pouvoir retrouver sa chambre qu'elle n'avait presque qu'appercu. Aussitôt arrivée, aussitôt partie pour le Rohan. Elle avait l'impression que cela faisait des semaines.. c'était le cas de toute facon.

Perdues dans ses réflexions, elle sortie de sa torpeur habituelle une fois le chariot arrivé. Elle mis pied a terre un peu plus facilement que la veille. Samael avait fait de l'excellent travail avec sa blessure. D'ailleurs c'était un peu suprennant, guerrier, facultés de médecine.. mais qui était ce gars ? Bah sans importance, mais elle se rendait compte que chaqu'un avait ses petits secrets, aussi bien comme ca. Elle serait pas obligée de dévoiler les siens.

Xandrya, un toute nouvelle femme, le sourire aux lèvres, Carca n'était plus loin. Son anthousiasme fut contagieux à tout le monde. Plusieurs partirent un feu et s'y réfugièrent. Chaqu'un avait une sourire presque franc. Ivy s'installa à coté de Black et vit la rouquine accompagnée des prisonniers qu'elle gardait sous un oeil vigilant se joindre à eux. Elle invita le Taciturne à les rejoindre. Ce qu'il fait mais d'un état second également. Il avait l'air perturbé mais par quoi. Une autre âme tourmentée. Il n'y avait que ca ici de toute facon.

Elle laissa discuter Xand et Black, portant son attention sur l'homme de la nuit qui ne disait toujours rien. Elle lui fit un sourire chaleureux, essayant de le décrisper un peu. Il lui répondit par ce même sourire avant de manger à son tour. Black se leva soudainement, Ivy n'ayant pas suivi leur conversation ne comprit pas son geste.

Le poison se tourna vers la Flamboyante pour faire distraction à cette lever soudaine , un sourire aux lèvres, et lui lanca une petite pic comme elle savait si bien le faire. Rien de méchant mais seulement aggacant comme toujours.

Tu sais que avec un sourire aux lèvres t'es plutôt jolie ?


_______________________________________________________________________

XANDRYA

Contre toute attente, Seamus se décida à rejoindre le reste de la meute, avec non-chalance, mais il était là... ailleurs par son expression mais là...
Xandrya retrouvait un peu Black qu'elle n'avait pas eu le temps de voir beaucoup de part ses différents combats et leur position respective dans le Clan...
La flamboyante trouva le guerrier impétueux de la salle des trophées bien maussade, triste presque, mais n'y preta pas plus attention...

Une flasque tendue pour soulager sa blessure, il avait donc remarqué ça... Pourtant elle ne l'avait pas montré de sorte d'être tranquille.
La rouquine retrouva le Black qu'elle connaissait quand il parla de monter la garde, que rien n'était fini... son optimisme légendaire !!!
Elle esquissa un sourire alors qu'elle prenait la flasque, le regard de Black était des plus agréables sur elle, quand il changea soudainement d'expression en déposant furtivement un baiser au creux de son cou avant de se lever...

Xandrya suivait son ami des yeux quand elle vit du coin de l'oeil Ivy qui se tournait vers elle, souriante, et se mit à lui parler, lui disant qu'elle était plutot jolie avec un sourire aux lèvres.
La tête ailleurs, Xandrya se leva en regardant le poison et en souriant maladroitement.

Oui merci... on me l'a déjà dit...
Euh... Excuse moi... Je te confie les prisonniers... je dois... tu t'occupes d'eux merci...
On en reparle... plus tard...

A peine sa phrase terminée, elle se dirigea vers Black dont l'esprit s'évadait dans le ciel étoilé et vint s'assoier sur lui, les jambes autour de sa taille, fâce à lui...

Qu'est-ce qui t'arrives... Tu me caches quoi Blacky... T'es bizzarre...
murmura t-elle en le fixant d'un regard suspicieux, voire inquiet.

_______________________________________________________________________

BLACKHAND

Black le regard perdu dans le ciel étoilé, avait remarqué le mouvement de Xandrya se levant pour le rejoindre, il espérait qu'elle vienne le rejoindre mais ne lui en aurait pas voulu de ne pas le faire... elle avait dut remarquer que quelque chose n'allait pas chez Black, le contraire l'aurait étonné...

Elle s'installa sur lui, lui demanda ce qui n'allait pas... il posa son regard dans le sien et lui fit un sourire...

elle avait un regard inquiet, ce qui ne facilitait pas le depart de black, car l'inquietude d'une personne vers une autre est une preuve que cette personne est importante pour elle... Black appreciait beaucoup Xandrya, et apparement c'était pareil pour elle. Il est dur de quitter des personnes qui vous sont chères, mais c’est encore plus dur quand on sait que vous etes cher à ses personnes.

il regarda Xandrya dans les yeux avec un regard profond et rempli de douceur et il lui dit:

oui en effet darling, je te cache quelque chose, si nous faisons partie du clan c'est que nous avons tous un passé que nous avons voulu fuir, mais le probleme c'est que parfois ce passé nous rattrape... Je ne vais pas te raconter mon passé car il n'est pas interressant, mais il va falloir que je l'affronte, et je vais devoir le faire seul.
Pendant la mission au puy, mon passé m’a rattrapé sous sa forme la plus dangeureuse, la haine et la perte de controle, je ne pense pas que tu sois au courant mais j'ai presque tué le cocher du chariot a mains nues, et le pire c’est que j'ai failli tuer Aicha quand elle a voulu m'arreter... j'ai toujours su controler ma haine et cette violence aveugle qui m'habite toujours, mais elle a refait surface...ce n'est pas la première fois que je tue quelqu'un mais quand je tue je sais ce que je fait, la je ne me controlais plus...

il reprit son inspiration et reprit

je vais partir Xandrya, quand nous seront arrivés au manoir, je repartirais pour affronter mon passé. Je ne sais pas pour combien de temps ni si je reviendrais, mais il le faut, sinon je pourrais etre dangeureux pour les membres du clan.
Et te quitter toi, et les autres membres du clan est un mal nécessaire...

Il posa sa main sur la peau douce et delicate de sa joue et lui dit:

tu va me manquer...


_______________________________________________________________________

XANDRYA

Xandrya écoutait Black qui la regardait affectueusement en lui expliquant des bribes confuses de son passé sans réellement donner de precisions, d'ailleurs elle ne savait pas si elle les voulaient à vrai dire.
Mais le résultat de cette narration ne lui plaisait pas, il devait partir et cela ne l'enchantait guère, c'était un des rares qu'elle connaissait au Manoir, qu'elle connaissait différement des autres tout du moins... A part Seamus mais cette relation était encore différente pleine d'ambivalence et de non dit...

Black partait, ça ferait un grand vide au Manoir... un immense vide... Le visage de la flamboyante se fermait, ne sachant trop comment réagir fâce à cette nouvelle.
Un p'tit sourire s'esquissant lorsqu'il évoqua le fait d'être dangereux pour les autres du Clan. Quelqu'un pouvait-il être réellement dangereux pour l'un d'eux à part eux même ?

La main de Black vint à se poser sur la joue de Xandrya, se voulant caressante en contraste avec les mots qu'il venait de prononcer, lui disant qu'elle allait lui manquer.
Un pincement au coeur, Xandrya colla un peu plus sa joue dans la main de Black en posant la sienne contre celle de son ami.

Toi aussi Blacky... toi aussi...


Repliant ses genoux au sol, elle se pencha vers Black pour l'embrasser tendrement, laissant leurs langues se rencontrer et se caresser avec douceur avant de stopper le baiser.

Profitons... Pas comme on l'avait prévu à notre retour... Mais profitons... Un peu de tendresse n'a jamais fait de mal...
murmura t-elle en le fixant droit dans les yeux avant de l'embrasser et de se blottir contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 601
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: Re: 11 - Narbonne >>>> Retour   Jeu 1 Sep - 10:58

BLACKHAND

Xandrya serrait la main de black entre sa joue et sa main delicate, comme pour se rassurer, profiter encore un peu de cette presence...

apres qu'elle l'ai embrassé, laissant leur langue danser un moment tendrement, elle stoppa ce baiser, pour lui dire qu'il lui manquerait aussi,puis elle se blottit contre lui...

Black inspira profondement pour sentir son odeur, suave et legerement sucré...

tu a raison darling, profitons en un peu, juste une chose... ne parle pas de mon départ pour le moment...

puis ils passérent un moment de tendresse entre caresse et baiser delicat, certain plus intense que d'autre, mais la plupart du temps, Xandrya était blottie contre black la tête appuyée contre son épaule, black lui caressant les cheveux, lui effleurant du bout des doigts, les parties apparentes de sa douce peau, provoquant quelque petit frisson.

Black était serein pour une fois, comme si Xandrya avait la faculté de lui faire oublier toute la haine qu'il contenait, il était détendu comme jamais il ne l'avait été, ne pensant plus a son départ qui approchait, pourtant plus ils aprrochaient de carcassonne, plus son départ était imminent...

il se noyait dans les grand yeux magnifiques de Xandrya, puis fixant les étoiles, pour ne pas se noyer completement dans se regard si intense et si profond...

Toujours en laissant trainer une oreille et un oeil attentif au cas ou... il continuait de bercer Xandrya ,au rythme de sa respiration lente, au creux de ses bras qui se voulait tendre et doux, et des mains delicate au geste lent et caressant, oubliant pour un peu de temps qu'elles pouvaient etre aussi des armes puissante et tres efficaces....

Déposant un tendre baiser juste en dessous du lobe de son oreille, il appuya sa ta tête contre la sienne comme pour essayer de communiquer uniquement par la pensée...


_______________________________________________________________________

IVY

La rouquine lui esquiva un sourire à ravir, à la fois gêné et un peu maladroit. Les yeux du poison pétillait de satisfaction. Elle ne l'avait pas mal pris, tant mieux, ce n'étais pas le but. Elle partir précipitamment en lui laissant les deux captifs sous sa surveillance. Elle suivi des yeux la déesse partir rejoindre son dieu du moment. Hors service pour une petit moment se dit elle en souriant amusé.

Elle mangea à son tour les restants de ses provisions. Elle en offrit aux deux personnes qu'elle guêtait. Ils la remercierent et entamèrent leur repas également. La jeune femme médecin avait l'air inquiète. Surement de l'autre qui était rester à Alais avec les autres. L'autre ne parlait que très peu.. pour ainsi dire jamais. Elle s'adressa à l'espagnole.

Qu'est qu'il lui est arrivé ?

Elle regarda la donzelle, cette dernière surprise qu'ont s'adresse à elle autrement que pour lui faire des menaces.Pendant qu'elle lui répondait elle ne prendrait pas l'initiative de s'échaper. Elle se souvenait que trop bien de leur mission a Rohan ou ca s'était plutôt très mal fini. Mais la prisonnière n'étant pas sous sa responsabilité à ce moment là. Les évènements étaient différents également.

_______________________________________________________________________

XANDRYA

Lovée contre Black, la flamboyante Xandrya entendit Black qui lui demandait de ne pas ébruiter son départ prochain, ce qui la fit soupirer

Je ne dirais rien... ne t'inquietes pas de ça...

Moments calins, tendres, de baisers en douces caresses... La belle rousse profitait de ces instants avec son amant des premiers jours au Manoir...
Calme, presque sereine, rien à voir avec celle qu'il avait rencontré ce jour là dans la salle des trophées...

Pas d'enjeu à la clé... Pas de clé... Pas de combat... Rien qu'un petit moment affectueux entre deux amis dont le départ de l'un des deux était proche...
La belle rousse sentait le coeur lourd de devoir partir de Black, s'il en avait eu le choix il serait probablement resté, mais ça n'était vraisemblablement pas le cas...

Une main parcourant le torse de Black par dessus l'etoffe, la tête posée au creux de son épaule, la rousse était pensive, jetant un oeil au groupe autour du foyer...
Son regard se porta sur Ivy, elle l'avait quasi ignorée la pauvre, bonjour l'accueil... puis sur Seamus qu'elle avait invité à les rejoindre pour finalement l'abandonné au profit d'un autre... Et si lui aussi venait à partir...

Les pensées de la belle se firent sombres, ponctués de questionnement sur son avenir, y incluant plusieurs personnes, le Clan, la puce,... et... d'autres dont elle ne se doutait pas, ou ne voulait l'admettre...
Un baiser vers son oreille la sortit de ses songes, la faisant sourire, alors que Black posait sa tete contre la sienne.

Dans un murmure, elle s'adressa à Black.

Tu va vraiment me manquer Blacky...
un petit sourire se dessina sur ses lèvres avant qu'elle ne continue sa phrase mon fétichiste des oreilles...

_______________________________________________________________________

BLACKHAND

Black ne pu retenir un large sourire au parole murmuré par Xandrya...il se pencha vers son oreille lui mordilla delicatement le lobe de l'oreille et lui murmura a son tour:

Toi ce sotn tes oreilles qui vont me manquer...

Puis la regardant un sourire espiègle sur les levres,

mais surtout ta presence et ton sens de l'humour...

Mais black avait aussi remarqué une etrange lueur dans ses yeux quand il l'avait sorti de ses songes avec un baiser...

j'ai l'impression qu'il y a autre chose que tu ne me dis pas toi non plus darling, tu ne veux pas m'en parler...
si je peux t'aider avant de partir je le ferais avec grand plaisir...

La regardant avec son regard sombre et penetrant, il lui fit un sourire attendant qu'elle lui reponde...

_______________________________________________________________________

XANDRYA

Lachant un rire lorsqu'il lui mordilla l'oreille en lui murmurant des aneries, Xandrya recula de quelques centimètres en le regardant sourire, écoutant ce qu'il lui disait.
Le sourire de la belle était revenue sur son visage, elle retrouvait Black, espiègle, taquin, joueur... celui qui l'avait "accueilli" peu de temps après son arrivée.

Malheureusement pour elle, Black était aussi très observateur et il avait remarqué qu'elle était ailleurs, l'interrogeant à son tour sur ce qui la préoccupait en la fixant de ce regard intense en lui souriant.
La flamboyante ne savait trop que répondre, quelque peu embarassée de cette question, elle même n'aurait su y repondre... en tout cas pas dans son intégralité...

Rien d'important Blacky... Rien d'important... Je me demande juste comment va ma puce, je ne l'ai pas vu avant de partir en mission... j'ignores si elle est encore au manoir... et si elle y est comment elle va...

Toutes ces petites choses qui font que je m'evades parfois... ailleurs... Et toi qui part ca va faire un vide, je m'etais habituée à toi moi à force... pas de cage avec toi, pas besoin de tuer pour la garder...

Se blotissant contre son poitrail, La belle rousse posa son regard sur Seamus et le reste de la troupe en soupirant.

Rien de plus Blacky... rien de plus...
soupira t-elle en essayant de se convaincre elle même.

_______________________________________________________________________

BLACKHAND

Black comprenait que Xandrya ne repondait pas completement a sa question, mais aussi qu'elle n'était pas sur d’en connaitre la reponse...

Mais il n'allait pas insister si elle n'avait pas envie de repondre il pouvait le comprendre et il respectait son silence.

Ne t'inquiete pas pour ta puce je suis sur qu'elle va bien et tu vas bientot la retrouver, demain dans la soirée au plus tard nous serons au manoir. Et en ce qui me concerne ne t'inquiete pas non plus et je ferais tots pour revenir un jour...

avec un petit sourire au coin des levres il lui dit

et puis qui te mordra l'oreille si je ne reviens pas...
maintenant fait attention a ne pas te perdre dans tes moments d'évasion, garde les pieds sur terre...

puis la serrant dans ses bras pour la reconforter, il fini...

si il y a autre chose sache que tu peux tout me dire, soit courageuse, et maintenant profitons de la fin de cette nuit avant de repartir...

il l'embrassa tendrement allant a la recherche de sa langue, pour une dernière danse...

_______________________________________________________________________

SEPHYR

La route était sombre le ciel peu éclairé tout n'était pas bien pour un voyage. - Encore heureux que le temps ne soit pas couvert - ... un éclair fit son apparition déchirant le ciel et le tonnere retentit . -Pourquoi fallait-il que je dise ça grrrr- . Cela n'éffrayait pas les campeurs se trouvant un peu a l'écart de la route .

Sephyr les avaient entendus festoyé il était étrange de faire une fête en cette nuit noir mais tout le monde possèdait ses raisons et s'ils étaient joyeux tant mieux cela ne pouvait qu'être bon ... enfait peut-être pas il n'en savait trop rien un sourire s'afficha sur ses lèvres rendant la beauté de l'elfe encore plus élégante .

Il avait les cheveux blanc et possèdait de magnifique yeux bleu vert ceux-ci était assez étrange mais il préférait marcher les yeux fermés habituellement mais les gens qui campaient là l'intriguait . Il se devait par curiositer d'aller voir de quoi il s'agissait .

Sephyr possèdant une des meilleurs techniques aux combats dans l'art du Dai-Katana positioner dans son dos tenus par deux lannière de cuir et sa capacité a bouger sans éveiller les soupsons avançant sans bruit se glissa dans un buisson touchant a un arbre en ouvrant l'extrèmité des branchages et feuilles pour mieux voir se qui s'y passait sans trop de bruit enterré sous les cris de joie et festoiments des gens du petits camps monté pour une nuit a première vue .

-Mais que fait cette bande de cons en plein millieu de nul part ? Telle est la question comment peut-on être aussi stupide et ne pas resté à l'intérieur des tentes . Bon après tout toi aussi Sephyr tu es dehors à regarder des cons alors si il y en a un ici c'est bien toi! Voilà que mes pensées se tournent contre moi même mais quelle folie . -

- Bon ils n'ont pas remarqué ta présence Sephyr tu ferais bien de t'en aller le plus vite possible si tu ne veux pas avoir tout ses gens sur ton dos comme à l'habitude ... Ne t'en fait pas j'y suis habitué et avec notre habileté à manier le Katana nous en finirions avec eux aux bouts de ... 2 ou 3 minutes ! ... Si tu le dit ! -


Il resta donc là quelques intants éssayant de trouver quelques choses qui n'allait pas dans le décors à bien oui voilà ... deux prisonniers ils avaient certainement besoin d'aide il attendait un moment propice pour passer a l'action enfin si se moment voulait bien se donner à lui biensûr .
Revenir en haut Aller en bas
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 601
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: Re: 11 - Narbonne >>>> Retour   Jeu 1 Sep - 10:59

LAURINDA

Ils fîrent à nouveau une halte. Laurinda était complètement désorientée. La cheftaine, emmena les deux prisonniers autour du feu pour se restaurer. Laurinda n'avait pas faim.

La boule qu'elle avait dans sa gorge depuis la séparation avec sa soeur et son père, l'empèchait d'avaler quoi que ce soit. Elle se sentait faiblir. Mais plus ils avançaient vers leur antre et plus son angoisse montait. Elle partit vers un voyage dans les profondeurs de son esprit torturé.

Qu'allait il lui arriver une fois chez eux. Une fois qu'elle aurait soigné les blessés, elle ne leur servirait plus à rien...
Allaient ils la tuer ? Qui avait pu orgarniser son enlèvement et pourquoi ?
Elle mit une main dans sa poche et sentit ses bijoux qu'elle avait retiré et caché sous les précieux conseils d'Isabella. Son coeur se serra

Elle repensa à tout ce qui c'était passé, celà lui provoqua un frisson et sentit se hérisser d'effroi tous les poils de sa chair. Elle fut sortie de ses pensées, lorsqu'elle entendit une voix l' interroger.

Heuu... Hein !!! Pardouné... yé né vous ai pas entendou ! Y est arrivé quoi à qui ...

Elle attendit que la brigande lui réponde


_______________________________________________________________________

XANDRYA

La flamboyante acquieça aux paroles de Black, lui rendant un baiser alangui.

Je sais, je sais...

Se redressant, Xandrya regarde le campement et se rassoit entre les jambes de Black, son dos plaqué contre le torse de Black, les jambes étendues, regardant de temps à autre Seamus sans trop savoir où elle en était...
Ivy papotait tranquillement avec la prisonnière, après tout c'était un être humain aussi, La rouquine sourit à la question d'Ivy et lui cria en souriant.

C'est moi ma belle qui lui ait fait ça !!!

Son regard fut attiré par une sorte de reflet, comme une lame visible au clair de lune, forçant sa vue, elle aperçut une tache blanche entre les feuillages qui n'avait rien à y faire.
S'appuyant contre Black et feignant un baiser, elle lui murmura à voix basse.

Blacky, on est pas seul ici... Regarde... On retourne au foyer calmement et on previent les autres discretement...

La belle repris un sourire de circonstance, et aida son compagnon à se relever pour rejoindre les autres autour du feu.
S'asseyant pret d'Ivy, elle embrassa la jeune femme sans autre préambule, en la fixant...

Désolée ma belle, j'avais à faire toute à l'heure, mais merci pour le compliment.... On est pas seul... Soit prete...


Un regard vers Seamus, un sourire et une phrase incohérente le concernant.

Bah alors Seam t'es bien taciturne ce soir, toi qui n'arretes pas de causer d'habitude... Tu fais la tronche ou quoi ?

Seamus ne répond que d'un signe de tête, la main à sa botte, prêt à bondir, il a compris, les autres aussi, rien qu'avec cette phrase, seule Ivy aurait pu
ne pas comprendre mais elle fut avertie, agréablement avertie.
Les membres étaient prêts à recevoir quiconque tenterait de s'approcher, Xandrya était méfiante, personne ne l'a entendu approcher et sans cet éclair, elle n'aurait surement pas vu le reflet de la lame, méfiance...


_______________________________________________________________________

BLACKHAND

apres un moment agreable avec xandrya, le temps changeait, tout comme Xandrya, Black avait remarqué une presence, que quelqu'un les observait...

Apres lui avoir deposé un baiser sur la commissure des lévres il lui murmura a son tour...

Tu a raison, je l'ai vu aussi...

Apres s'etre rapproché du reste du groupe et avoir parler de facon naturelle, pour faire croire a la presence inconnue que nous ne l'avions pas repéré, black fit une proposition...

nous devrions partir, le jour va bientot se lever et le temps devient menacant, plus tot parti, plus tot arrivé, Xandrya, Seamus qu'en pensez vous?

black était assis a coté des otages, les sens en alertes des fois que l'intrus ne soit pas seul, et qu'il tente quelque chose, un de ses couteaux de lancé a la main, le faisant tourner sur le bout de son majeur...pret à l'utiliser...
Black se demandait quand quel homme assez doué pour s'approcher si pret du groupe sans se faire entendre, avait pu etre si stupide pour se faire repérer a cause d'un reflet sur sa lame, ce ne devait pas être un des mercenaires de l'espagnol, mais un fou qui voulait certainement jouer au héros, mieux valait pour lui qu'il ne traine pas dans les parages, les membre du clan, ne ferais pas de détail si proche du but...


_______________________________________________________________________

IVY

Des éclairs, un grondement sourd dans le ciel. La petite fête allait prendre l'eau apparemment. La captive n'entendit pas ses paroles, soit par le bruit de rage qui s'élevait au dessus de leur tête soit elle était ailleurs. Sans importance puis que Xandrya répondu à sa place. Ivy regarda la tigresse et sourit à ses paroles et lui fit un signe de tête en la félicitant presque.

Elle redetourna le regard, portant ses yeux pétillants vers la flamme qui dansait devant elle. Du coins de l'oeil elle vit revenir les tourteraux. Xandrya, s'assoya à ses coté. Le poison tourna la tête au moment où elle déposa ses lèvres sur les siennes. Un baiser court et doucereux. Elle fut stupéfaite par la sensation qui lui parcoura l'échine dorsale à ce moment. Mais à quoi elle jouait, pas qu'elle s'en déplaise bien au contraire mais ?? Ces paroles la ramenère à la réalité cependant. Pas seul.. Hum.. d'accord. Elle comprennait maintenant la signification de ce baiser. On pouvait l'avertir d'un éventuel danger de cette facon autant qu'ils leurs plairaient. Elle aurait suivi son regard vers le lieu où se terrait leur invité surprise mais le ferait plus tard pour éviter qu'il sache qu'il était repérer si tel n'était pas déjà le cas.

Elle laissa la déesse faire comprendre autrement au Taciturne le changement de paisible à au aguet. Tous les autres avait compris également. Black offrit de partir avant que la pluie commence, ce qui ne tarderais surement pas. Et tous avaient plus qu'envie d'être de retour dans leur maisonnée de fou certe, mais la leur !

Je suis d'avis de Black si mon opinion a quelques balance à peser.On s'est reposer et on est tout prêt maintenant. Une dernière ligne droite jusque dans la cour fort acceuillante qu'est notre chez nous serait bénéfique à tous.

Elle regarde Xandry et Seamus attendant une réponse positive de préférence bien qu'elle suivrait les autres. C'est eux qui décidaient !

Alors ?


_______________________________________________________________________

XANDRYA

Xandrya questionna Seamus du regard qui acquiessa aux propositions d'ivy et de Black, ceci fait, la rouquine se redressa et fit se relever les deux captifs pour les grimper dans la cariole.

Allez... Zou !!! On rentre au Manoir !!! Après tout on peut se passer de quelques heures de sommeil, on aura tout le temps de dormir au sec à la Main !!!

Repliant la campement, le feu fut éteint, les affaires et reste de ripailles ramassées, tout le monde repris sa place dans la charette et les cavaliers enfourchèrent leurs montures.

Tout le monde est prêt ? Alors direction Carca, prochain arret, le Manoir !!!

La flamboyante au devant du convoi avec Seamus semblait plus en forme que jamais, son regard allant de Black acquis à ses pensées dut à son départ proche, à Seamus qui semblait plus distant que jamais, froid, presque faché à vrai dire.
Faisant fit des états d'âme des uns et des autres, Xandrya fila vers la prochaine ville à toute vitesse, suivi de près par Seamus, Anya et la charrette qui se pressait de rentrer.

_______________________________________________________________________

SEPHYR

Sephyr regardant toute la scène ne fut par surpris lorsque la petite fête et ses festoyeurs changèrent de ton ils étaient étranges . Il était certain qu'ils savaient qu'il était là sans aucun doute .

Les Yeux de Sephyr restèrent crispé sur un homme non loin de là adossé a un arbre ... celui-ci proposa de plier bagage ... Ceux-ci possèdait des montures , il aurait dù passer à l'action avant mais comment aurait-il su que la petite fête aurait finit ainsi ?

Sans plus la moindre crainte de se faire voir car tel était déjà le cas après que ceux-ci s'en aille il se leva complêtement gardant une oreille vigilante a tout bruit inabituel dans l'air pour ne rien recevoir dans le dos et reprit sa route eux partant à toute vitesse lui les suivants sans le moindre mots gardant les yeux fermés .

Espèce de con pourquoi t'es pas partit plus vite t'aurais pu les tuer ... J'étais pas en forme aujourd'hui et en plus je n'étais pas bien préparé alors tu me lâche on va les suivre de loin sans rien précipité .

D'accord mais je dis quand même que tu es idiot voilà c'Est ce que j'avais a dire ... Tant pis alors tu vas la fermé oui ?

_______________________________________________________________________

HALLEY

[Quelques jours après]


Le temps commençait à se couvrir, au loin retentissait un grondement, le vent se levait. Le jeune mercenaire, toujours derrière la maure, contemplait le ciel. La route commçait à se faire longue, il avait hâte de pouvoir se reposer, quoi que pour lui se n'était pas gagner, qui savait ce qu'allait lui arriver, bien que la maure lui ai dit qu'elle en toucherait un mot, il savait parfaitement que ce n'était pas elle qui avait le pouvoir.

Il jetta un oeil en arrière, et vit la troupe d'écloper, arrassés par le sépreuves surmontées jusque aujourd'hui, certains étaient même blessé.
Tous dépités, quel spectacle pathétique.

Le mercenaire se reserra contre la maure et lui murmura.

Aïcha... je suis fatigué et vous l'êtes tous... le temps se gâte soit on met un coup de bride et on accélère soit on se pose et on redémarre aprés avoir récupré un peu......c'est toi qui décide.

Aprés lui avoir exposé sa suggestion, il lui déposa un baiser dans le cou juste sous l'oreille et se réinstalla attendant sa décision.

_______________________________________________________________________

KIMERA

A la suite de la maure et du prisonnier, Kimera secouait la tete en voyant le prisonnier tout mielleux avec Aïcha.

A gerber...

Talonnant sa monture pour la faire avancer, Kim se glissa près de la monture des tourtereaux en bousculant sa meilleure ennemie, lui lançant un regard glacial, la main posée sur la garde de l'épée de Barabas.

Réponse évidente... euh... machin !!! On pause !!!

Regard hautain dissimulé dérrière la voilette en direction de la cheftaine et ton narquois.

N'est ce pas... "Chef" !!!

Sans attendre de réponse, Kimera eperonne son cheval, en prenant soin de bousculer la monture d'Aïcha qui fait un écart, s'éloignant vers le bosquet isolé qui avait été repéré.
Revenir en haut Aller en bas
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 601
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: Re: 11 - Narbonne >>>> Retour   Jeu 1 Sep - 11:00

AICHA

Aïcha observa le ciel qui semblait encore vouloir se couvrir, le temps était vraiment exécrable depuis quelque temps. Un autre jour se levait. ils avaient contourné la ville de Narbonne, son cœur s’emballait à la penser de retrouver Chramm. Plus que quelques heures la séparaient de lui. La jeune maure espérait qu’il ait tenu sa promesse qu’il n’ait pas fait de bêtise qui aurait pu lui attirer la colère du patron. Elle fut sortie de ses pensées quand elle sentit le corps chaud de son passager se serrer à elle. Elle laissa aller la tête contre son épaule frissonnant quand elle sentit ses lèvres dans son cou. Elle se tourna légèrement vers lui, croisant son regard l’espace d’une seconde, troublée. Ils semblait avoir oublié son écart de conduite à Alais, tan mieux...

Oui…t'as raison…. Moi aussi je suis fatiguée…arrêtons-nous un peu.

Elle se redressa et se retourna vers le reste du groupe leur annonçant qu’on faisait une pause au moment ou l’impétueuse Kimera arrivait a sa hauteur la bousculant encore. Aïcha sentit son sent bouillir, elle serra les poings lui jetant un regard assassin.

C’est ça… éloigne-toi pétasse avant que je te crève les yeux !!!!! Je t’ai à l’œil… ne me donne pas l’occasion de le faire parce que tu va rejoindre ton frère en enfer.

Elle avait marmonné entre ses dents, mais l’emplumée était déjà loin. Aïcha pris une grande inspiration et sauta a terre. Se tournant vers Halley elle lui sourit. Sûrement qu’il l’avait entendue, mais elle s’en fichait.

Nous faisons une pause de quelques heures…. Mais j’aimerais partir avant la tomber de la nuit.

Elle s’installa au pied d’un arbre et appuya la tête contre le tronc le regard fixé sur le bosquet ou venait de disparaître Kimera. Elle ne lui faisait pas confiance à cette langue de vipère…


_______________________________________________________________________

KIMERA

Avançant vers le bois, Kimera avait bien entendu l'autre saleté qui avait marmonné mais sans comprendre quoi, vraiment pas franche pour deux ronds celle là...
Un peu plus loin, Kimmy descendit de son cheval le descellant pour éviter qu'il garde le poids du trésor toute l'étape, le nez par dessus le dos de son cheval, elle aperçut "l'autre" avec son nouveau p'tit coeur...

Et dire qu'elle nous rabat les oreilles avec son "Chram" pour se jeter dans les bras de c'ui là, je te jures !!!

Il lui semblait avoir aperçu un cours d'eau en arrivant et Aïcha qui la guettait peu discretement commençait à franchement l'agacer.
Calmement, elle crocha l'épée dans son dos et s'avanca en se rapprochant de la cheftaine étendue au sol et buta par "inadvertance" dans sa jambe en continuant non chalamment sa route.

Oh... Navrée !!!
dit-elle sur un ton moqueur le sourire volontairement non dissimulé sous sa voilette.

Complétement fait expres !!!
ajouta t-elle en se mettant à rire, secouant la tête en poursuivant son chemin.

Elle avait atteint le ruisseau, s'accroupie pour remplir ses gourdes en continuant de rire et en parlant seule.

Quelle pétasse... j'espères que son "Chramm" s'en ai donné à coeur joie pendant qu'elle était pas là cette garce !!!

La première gourde remplie, Kim plongea la seconde dans le cours d'eau souriant en pensant à la tête de la maure si elle trouvait son homme avec une autre au retour.


_______________________________________________________________________

AICHA

Aïcha observa le manège de l’emplumé ne perdant aucun de ses mouvements elle lui adressa un sourire sarcastique quand celle-ci butta volontaire sur ses pieds. Elle sentait la haine qui coulait dans ses veines refoulant le désir ardant de l’égorger. Une envie viscérale de voir son sang jaillir sous sa lame.

Dommage que tu ne te sois pas cassé la figure !!!!

Elle se releva et s’adossa à l’arbre son regard noir rivé à elle démontrant très clairement les sentiments qu’elle nourrissait depuis leur première conversation ici même au départ en mission. Elle se redressa et fit quelques pas vers le ruisseau se tournant vers Halley avec un sourire en coin.

Je vais me « rafraîchir » au ruisseau..
Elle lui tapa un clin d’œil avant de ce diriger vers la chipie. Son sang ne fit qu’un tour en entendant ses paroles. Perdant tout contrôl elle fonça sur elle. D’un coup de hanche, elle l’envoya valser dans le ruisseau.

Je T'INTERDIT de même prononcer son nom!!!!!!!… tu le souilles... tu ne le connaît pas, alors basta….Charogne… je me demande comment Barabas a pu t’endurer aussi longtemps… il devait être vraiment fêlé…

_______________________________________________________________________

KIMERA

La grognasse était enervé, ça se sentait rien qu'a son regard et à la réplique pitoyable qu'elle avait envoyé dans le vent...
Songeant à cela le sourire aux lèvres Kimera se redressait en secouant la tête.

Pitoyab...

Pas le temps de finir sa phrase que la garce l'envoie valdinguer dans la flotte en hurlant comme une damnée....
Un sourire commence à poindre sur les lèvres de la chapeauté alors qu'elle se redresse en posant les mains au fond du ruisseau, elle a touché "la" corde sensible... "Chramm"... Bon à savoir...
Quand elle prononce "son" nom, erreur !!!!

Le sourire narquois s'efface vite laissant place à un rictus froid, assassin, sa tête se tournant vivement vers la maure, les cheveux humides volants avec la vitesse du geste, des goutelettes d'eau s'envolant dans les airs...
Le regard fusille la cheftaine, la main se crispe au fond de l'eau, saisissant quelques cailloux polis par le flux du ruisseau.

Kimera se relève, calmement ne la quittant pas des yeux, le poing serré sur sa caillasse, l'expression de son visage ne dégage que deux choses, Haine et Vengeance...

Soudainement, le poing se leve et lance les pierres vers la maure en hurlant.

FERME LA ESPECE DE GARCE !!!!

Kimera s'avance droit sur Aïcha, ses jambes soulevant sans difficultés sa jupe mouillée, transcendée par la force de la rage qui la tenaille depuis le Puy, fonçant sur elle, très calmement en total paradoxe avec l'expression qui irradie de son regard.
Arrivée à hauteur de la mauresque qui la toise en ne bougeant pas, Kim se colle nez à nez avec elle, plongeant ses yeux dans les siens.

Toi... ne parles plus "jamais" de lui... je ne veux plus "jamais" entendre son nom dans ta bouche... il est mort par "ta" faute... alors que tu es "indigne" de lui...
dit-elle d'une voix glaciale et etrangement trop calme.

Compris...


Ne lui laissant pas le temps de répondre, la chapeautée lui attrapa la tignasse dans un geste vif et tirant comme une dingue la forca à un bain dans le ruisseau.
Sans attendre que la maure reprenne son souffle et constance, elle la rejoignit dans le cours d'eau, et la saisit d'une main à la gorge...

Maintenant que les choses sont claires... On va regler nos comptes... sale chienne...

Le regard vide d'expression autre que la haine, Kimera commençait à resserrer ses doigts autour du larynx d'Aïcha...

_______________________________________________________________________

AICHA

La pluie de pierres s’abatit sur elle alors que, kimera devenait hystérique aicha en évita la majorité, mais une vint la frapper violemment sur l’arcade sourcilière. Elle grimaça légèrement portant la main à son front qui saignait à peine. Ses yeux se rétrécirent, savourant à l’avance sa vengeance qui se dessinait dans son esprit.

Elle ricana posant les mains sur les hanches et toisant la chienne qui pataugeait dans le ruisseau. Elle s’adressa a elle la regardant tel on regarderait un chien galeux et lui répondit d’un ton moqueur.

Hooo madame s’énerve, on-dit que la vérité choque…..

Elle pouvait sentir son souffle perfide sur elle. L’éclat qui luisait dans les yeux des deux femmes en aurait dissuadé plus d’un, mais elle était aussi déterminée l’une que l’autre a avoir le dernier mot. Elle n’eu pas le temps de répondre la furie l’avait attrapée par les cheveux.

Aïcha laissa échapper un grognement, non pas de douleur, mais de rage, perdant le souffle quand elle plongea dans les eaux glacées du ruisseau, son dos venant percuter violemment le fond rocailleux. Vivement elle attrapa le poignet de l’emplumée qui lui serrait douloureusement la gorge, la privant d’air. Son regard se plantant dans les siens déformés par la haine. Elle l’attrapa à son tour à la gorge et serra de toutes ses forces. L’eau passait par intermittence par-dessus son visage, impossible de respirer. Elle suffoquait, durant un moment elle crut sa dernière heure arrivée, mais sa promesse faite a Chramm lui revint à l’esprit. Il l’attendait, elle avait promis de revenir… elle reviendrait...

Dans un gémissement rageur ses jambes vinrent s’enrouler autour de la taille de kimera et d’un puissant mouvement de bassin elle la renversa sur le coté. La tenant toujours a la gorge elle tenta de la maintenir sous l’eau s’asseyant sur son bassin. De sa main libre, elle attrapa une des dagues qui était accrochée à son dos. Et siffla d’une voix rauque, étouffée.

Tu… me lâches… ou.. je.. te perce…sale chienne…

Sans attendre, sa lame fondit vers elle, lacérant profondément le bras qui lui enserrait la gorge…

_______________________________________________________________________

KIMERA

La chienne ne voulait pas crever sans résister, tant mieux !!! elle attrappa la chapeautée à la gorge à son tour en la faisant basculer d'un violent coup de rein...
Les deux femmes étaient au corps à corps et la maure avait repris l'avantage assise sur Kimera, alors que la maure dégainait sa lame, elle tatonna le fond du ruisseau pour y chercher quelque chose, une pierre n'importe... Soudain malgrè la pression sur sa gorge, un sourire éclaira son visage...

Au moment où Aïcha taillada l'avant bras de Kimera, la forcant à lacher prise, la soeur en deuil sortit son autre bras de l'eau pour lui taper le crane avec une pierre...
La maure relacha la pression sur la gorge de Kim pour porter sa main à son visage, l'emplumé en profita pour lui donner un coup de bassin et se degager de ce poids sur elle, s'éloignant pour se redresser, laissant derrière elle une trainée rougeatre dans l'eau...

Lorsqu'elle fut debout, son regard se porta sur Aïcha, elle avait enlevé ses mains de son visage, cette fois le caillou avait fait mouche... l'arcade avait cédé, fendue... laissant couler abondamment le sang de la maure...
Souriante ravie de son coup, Kimmy sortit l'épée de son frère en grimaçant de son bras douloureux...

Et une cicatrice ma belle, une !!! Toute façon personne les verra quand ton corps pourrira au fond de ce ruisseau !!!

Montrant la lame de son frère d'un signe de tête, elle questionna la cheftaine

Tu la reconnais ??? C'est celle qui a sauvé ton cul !!!!!
J'te saignerais avec grognasse...
Et en rentrant au Manoir, j'irais dire à ton "chéri" qu'il est débarassée de toi !!!
Tiens je le consolerais peut-être... L'as deux doigts en moins mais le reste marche encore !!!!

Kimmy savait qu'elle la provoquait, qu'elle allait déchainé une furie mais elle voulait profiter de cette rage...
Comme elle s'y attendait la maure se rua sur elle, aveuglée par ce que venait de dire Kimmy, un subtil mouvement de la chapeauté et le ventre d'Aïcha vint mourir sur le mouvement de l'épée....

Kimera ramena lentement l'épée jusqu'à son visage, savourant le spectacle du sang de la garce sur la lame de son frère...
L'abdomen de la peste avait été tailler dans toute sa largeur, oh pas profondement mais suffisament pour que ça l'handicape bien...

Ouch !!!! Ca doit faire mal !!! BIEN FAIT !!!!


_______________________________________________________________________

AICHA

L’air s’engouffra douloureusement dans ses poumons quand le coup porté lui fit enfin lâcher prise. Elle savourait le moment, jouissant presque de la voir se débattre sous elle cherchant frénétiquement quelque chose qui semblait ne pas s’y trouver. La fin approchait, un sourire malsain se dessina sur les lèvres de la maure…

Sa vue se brouilla, lui arrachant un gémissement douloureux quand la pierre frappa. Sonnée, elle porta la main a sa visage, sentant le liquide poisseux couler sur ses doigts. Elle fut aussitôt projetée sur le côté se relevant rapidement, titubant légèrement, encore étourdit. Son point se serra furieusement sur le pommeau de sa dague, une douleur lancinante lui martelait les tempes. Elle essuya le sang qui l’aveuglait du revers de la main et posa sur la pétasse un regard enragé. Elle eut le culot de dire ce qu’elle n’aurait jamais du dire. Personne ne toucherait a Chramm pas tan qu’elle serait en vie, et elle comptait bien vivre. Mué par une rage sans nom elle hurla sur kimera, fonçant sur elle telle une furie…

La douleur fut fulgurante, aveuglée par le sang qui coulait toujours abondamment et la rage qui explosait en elle. Elle ne put éviter la lame. L’acier froid s’enfonçant dans sa chaire glissant le long de son abdomen. Elle poussa une plainte étouffée, croisant les bras sur son ventre, se pliant en deux… la douleur était atroce, mais ce n’était rien face à l’idée que cette garce s’approche de Chramm. Elle leva les yeux vers elle, attrapant lentement sa deuxième lame, les dents serrées elle siffla dans sa direction….

Personne !!!! Jamais !!!! … tu .... ne … posera …tes sales…. pattes sur… Chramm…. Puisque ….c’est…toi..qui va … mourir !!!!!!!!!!!!

Faisant fit de la douleur qui lui arrachait des larmes. Trouvant un second souffle dans la rage meurtrière qui l’habitait. Elle s’élança vers elle les deux dagues plongèrent sur la femme qui la narguait une fila vers son épaule tandis que l autre visa son cœur…..
Revenir en haut Aller en bas
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 601
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: Re: 11 - Narbonne >>>> Retour   Jeu 1 Sep - 11:00

KIMERA

La peste souffrait malgré sa hargne, Kimera jubilait de voir les larmes et le ventre ouvert de la maure, les mots qui sortirent hachés par la rage de la bouche d'Aïcha la firent sourire et même se gosser de telles anneries.

Crois tu vraiment que j'aurais envie de passer après toi pauvre folle ???
Jamais je ne voudrais de tes "restes", encore moins quand le Patron les a défraichis...

La chapeautée eut à peine le temps de voir la dingue blessée, tant physiquement que dans son orgueil, se ruer sur elle, toutes dagues devant...
L'une d'elle vint se figer dans sa poitrine, tandis que l'autre manqua sa cible première s'enfonçant dans sa gorge.

Les yeux de Kimera s'ouvrirent grands, s'écarquillant sous la surprise du geste et la douleur des lames pénétrant sa chair.
La main relacha l'épée qui tomba lourdement dans le ruisseau précédant les gouttes de sang qui firent rapidement rougir l'eau.

Aïcha était en face d'elle, la fixant les yeux amplis de rage satisfaite... Les yeux plongés dans les siens...
Rapidement le gout du sang remonta dans la bouche de Kimera, l'assaillant completement... ses jambes faiblissaient, son fluide vital s'échappant d'elle...

Un filet de sang se mit à couler hors de sa bouche qui s'en remplissait insidueusement... Clignant des paupières, lentement, Kim se rendait compte que sa vue se troublait, que la vie s'échappait d'elle...
Sentant ses forces l'abandonner, elle cracha le sang que contenait sa bouche au visage de la cheftaine.

Garce....
prononça t-elle dans un dernier soupir d'une voix étouffée par le sang qui affluait dans sa gorge.

Son corps glissa lentement se désolidarisant des lames enchevetrées dans ses chairs, tombant lourdement dans le ruisseau...
L'eau glacée devint rapidement rouge autour d'elle, alors que son regard se perdait dans le ciel orageux, toutes ses pensées allant vers Barabas...

J'arrives...

Lentement les paupières de l'emplumée se fermèrent pour ne plus se rouvrir... Ne laissant d'elle qu'une eau rougie et un chapeau à voilette partant à la dérive suivant le flux du ruisseau qui avait entendu son dernier souffle....
Revenir en haut Aller en bas
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 601
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: Re: 11 - Narbonne >>>> Retour   Jeu 1 Sep - 11:01

HRP

Par soucis informatique, une partie des archives de Narbonne a été perdu et je ne peux malheureusement pas les récupérer, ni sur mon pc ni aux archives du languedoc où cela ne figure pas donc pour ceux qui n'y était pas un léger résumé de la fin de Narbonne (ouaip la mémoire de l'archiviste n'est pas défaillante elle )

Résumé :

Après le combat Kimera-Aïcha, la chapeautée meurt bien sur et Aïcha s'effondre dans le ruisseau aussi à bout de forces car méchamment blessée.
Samaël inquiet de voir les deux ennemis jurés va voir ce qui se passe et récupère Aïcha inconsciente, la soignant au mieux avec les moyens de fortune dont il dispose devant le regard peu commode et franchement pas content d'Halley.
Après quoi départ vers le manoir....

Résumé, très résumé désolée...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 11 - Narbonne >>>> Retour   

Revenir en haut Aller en bas
 
11 - Narbonne >>>> Retour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vds] Carte retour de force Atomiswave + Maximum Speed/FTS
» Retour du magazine Casus Belli
» Retour au Pays Imaginaire(libre)
» Euh,C'Thun le retour ?
» [Event PvP Serveur] Retour a Hautebrande.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan de La Main Noire (Renaissance) :: L'Enceinte (lecture publique + accès membres) :: La Bibliothèque :: Les exploits extérieurs avant l'incendie du manoir (2007-2008) :: Mission au Puy (2007)-
Sauter vers: