Le Clan de La Main Noire (Renaissance)

Repaire des membres du Clan de la Main Noire liés aux Royaumes Renaissants.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation d'une des jumelles suédoise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bellinda la démone
Adepte
avatar

Messages : 20
Localisation : Là ou on l'attend le moins
Etat d'esprit : Démoniaque
Désirs : Dominer

MessageSujet: Présentation d'une des jumelles suédoise   Mer 19 Avr - 13:05

Bellinda et Hyldra, étaient deux sœurs suédoises, nées à Stockholm à un an d'intervalle. Toutes deux, dès la sortie de l'âge puéril, vers 8 ou 9 ans, elles entrèrent en apprentissage à la mine, site important dans le commerce en fer, dans la ville de Bergslagen, pour subvenir à leur besoin et à celui du père, qui s'adonna à l'alcool depuis que leur défunte mère soit morte en couche, après la naissance d'Hyldra. Elles y demeurèrent jusqu'à l'âge de procréer.

Bellinda en voulait à sa sœur d'être née, prenant la vie de sa mère. Tout cela, elle l'apprit bien plus tard avec l'age de raison, lorsque leur soulard de père s'en prenait à elles sur le ton glacial de ses paroles, les yeux chargés de colère, maudissant leur naissance. Puis un jour, un marchand d'esclaves, remarqua leur beauté et décida d'aller trouver leur père, pour les acheter, offrant un pont d'or à celui ci, pour être sur de les obtenir. L'ignoble ivrogne de père, n'ayant aucun sentiment pour elles, accepta. C'est ainsi que les deux jeunes adolescentes, partirent par bateau, prenant la destination du royaume de France et se retrouvèrent sur le marché aux esclaves...

S'apercevant qu'il détenait un ... que dis-je, deux trésors entre les mains, après les avoir doigtés et ressentit un obstacle à l'entrée de leur antre, celui ci en fait, changea d'avis et mirent les jeunes pucelles aux enchères, pour qu'un gros porc de bourgeois, ait l'honneur de déflorer les voies vaginales. Le marché ne déplut point aux paillards.
Durant les actes qu'elles subirent pendant des années, Bellinda songeait aux tintements argentins des écus, que l'autre maquereau recevait, une fois les gras double satisfait. Sa prostitution n'était que de saillies brutales et abjectes, exemptes de toute tendresse. De là est né sa répulsion pour les hommes, mais la nuit elle les réclamait avec rage et furie, la braise au corps, le vice dans le sang, pour satisfaire sa cruauté.

Se désolant de la perte de sa chère virginité, elle jeta un torrent de haine sur le monde et les amants qui le peuplent, allant même jusqu'à insulter sans remord Aristote. L'ivresse des sens était devenue sa seule quête, pour se venger des hommes qui se servaient d'elles pour leur plaisir. Elle avait soif de meurtre, faisant battre la chamade à son cœur démoniaque, macabre et venimeux . Il lui faut une victime au moins une fois par mois, pour assouvir sa haine des hommes, en les martyrisant pour son plaisir odieux. Ils sont ses jouets. Son jeu favori : Tuer les mâles qui se vautrent à ses pieds. Son regard devient féroce et cynique. C'est ainsi que Bellinda se transforme en catin meurtrière, aidée par sa sœur autrefois ennemie, mais aujourd'hui sa plus grande complice ...
Méfiez vous d'elles ! Lorsqu'elles sourient, elles grimacent. Quand elles prient, elles blasphèment. Quand elles aiment, elles maudissent et tuent. L'hypocrisie, est leur vertu. La méchanceté est leur coquetterie la plus naturelle. Si vous les croisez le soir dans les couloirs, vêtues que de voiles transparents et de dentelles cousues d'or fin, ne dissimulant rien de leurs appas, fuyez bande de primates, tant qu'il en est temps. Elles ne cultivent que vengeance, haine, perversité et médisance.

Bellinda est une jeune femme coquette intelligente, fielleuse, aux cheveux clairs tombant en cascade le long de son dos, fine, blonde. Son teint est frais, sa toilette osée, sa gorge aérée, sa cuisse dévoilée, mais attention ! Son cœur reste cruel... Sa beauté est ensorcelante et maléfique, chassant pour le plaisir de tuer. L'amour étant son passe-temps impitoyable, sa plus grande jouissance, est d'abattre d'un coup de dague, les bâtards de l'amour au moment où ils s'y attendent le moins. Se jurant par tous les diables, qu'aucun mâle ne saurait lui faire ravaler son fiel.
Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation d'une des jumelles suédoise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de certaines personnes !
» Présentation de la guilde sur JoL.
» Message de présentation & de recrutement
» [Blog] Présentation de Ackross (perso R.P.G)
» Présentation des perso

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan de La Main Noire (Renaissance) :: L'Enceinte (lecture publique + accès membres) :: La conciergerie :: Présentation des membres-
Sauter vers: