Le Clan de La Main Noire (Renaissance)

Repaire des membres du Clan de la Main Noire liés aux Royaumes Renaissants.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sur la route de Carcassonne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samaël
Punisseur
avatar

Messages : 79
Localisation : Jamais très loin...Toujours trop prêt pour celui qui va mourrir !!!
Etat d'esprit : Meurs ou Vis par mon épée...
Désirs : Tous... A assouvir... Elles...

MessageSujet: Sur la route de Carcassonne   Sam 29 Avr - 12:43


Rafale au grand galop passa le portail du domaine avec son fidèle cavalier, colis rivé maintenu d'un main ferme de l'argenté sur ses cuisses, le temps n'était pas aux palabres, le paquet se devait d'être déposé dans la belle Cracssonne, où restait encore à déterminer. Un endroit où il serait trouvé serait préférable mais pour autant, était-il vraiment besoin.
Cahots du chemin forestier et cavalcade laissèrent quelques mèches blondes s'échapper de l'étoffe qui enroulait la bougresse dans un simili linceuil, la peronnelle trop curieuse avait cependant échappé au pire, elle ressortait de l'endroit. A demi vivante, ou à demi morte, l'interprétation en était libre à chacun, mais assurément droguée et ivre morte, pas de souvenirs, pas de traces, pas d'ennuis.
Apercevant les remparts et la garde qui y patrouillait, l'ange déchu ralenti l'allure et évalua les risques, entrer dans la cité était-il des plus judicieux ? Assurément pas, il n'avait de plus rien à y faire en ce début de journée, laissant son destrier noir à proximité, l'homme descendit de cheval jetant le colis féminin sur son épaule.

Longeant le rempart, guettant de son regard doré la soldatesque, Samaël parvint aux abords de l'entrée de Carcassonne et déposa la jouvencelle sans autre forme de bienséance, tirant sur la couverture pour la dérouler et que la blondinette soit à vue. Pour parfaire le tableau, bouteille de prune fut glisser auprès de la gamine après l'en avoir généreusement arrosée au niveau de la gorge, quoi de plus incontestable que le trop plein d'informations.
Rictus amusé aux coins des lèvres le mercenaire laissa donc la dénommée Seya au pied de la porte principale de la cité avant de s'en retourner vers le domaine au loin dans la forêt, il était dommage qu'elle ne se souvienne de rien à son éveil, peut-être aurait-elle compris que la curiosité est un vilain défaut qui n'engendre que des problèmes.

Etalon noir récupéré, le déchu sauta sur son dos talonnant la bête pour rejoindre son antre, déviant l'espace d'un moment vers les ruines de l'endroit qui avait vu le clan grandir, sans trop savoir exactement pourquoi, peut-être constater que rien n'avait changé. Lors de ses recherches pour retrouver les survivants s'il y en avait il avait longuement fouiller les décombres, l'instinct l'aurait surement guidés, toujours était-il qu'une silhouette se dessinait dans le lointain.
Délaissant son cheval, l'homme avança sans bruit vers[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



_________________




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Mani.
Recrue
avatar

Messages : 15

MessageSujet: Re: Sur la route de Carcassonne   Sam 6 Mai - 0:30

Mani voyageait encore et toujours, le sud était pas si mal avec la chaleur, les bois sympathiques. Il ne manquait pas vraiment de gibier. Seul soucis, vêtement crade, soulier usé, enfin un vrai clodo pire qu’un ermite. Fallait remédié à ça au plus vite car cela faisait bien mal. Enfin fallait trouver, il partit en direction de la ville quand son attention se porta sur un homme seul, bizarre sur les routes. Se cachant derrière l’arbre, tel une mission d’infiltration, le barbu se lécha les babines en voyant une potentiel proie, ils étaient plus ou moins d’allure équivalente. Tel un loup, Mani suivit l’homme à distance, prenant une branche, il la lança à l’opposé de sa direction pour que l’homme ne soit pas concentré vers lui. S’amusant de la situation et voyant l’homme un peu dérouté.

Eh ouh je suis là, non de l’autre côté.


Mani s’amusa de le faire tourner en bourrique s’approchant peu à peu vers lui. S’accroupissant pour ne pas être vu. Il vit une bonne grosse branche qui suffirait pour blesser l’homme. Il la prit en main et examina la posture pour voir s’il aurait arme ou autre. A part un couteau pour voyager léger seul ça lui servait. Le laissant quelque minute ne bougeant plus et ne faisant plus de bruit, Mani le regarda, l’excitation montante peu à peu. Il se servit de tout pour faire du bruit aux quatre coins de la victime. Regardant à gauche et à droite, Mani se saisit de l’occasion pour foncer vers la proie en criant à réveiller un mort. Armée de son bout de bois, il frappa le plus fort qu’il le pouvait en entendant un gros « toc » au niveau du visage. Posant son doigt sur la bouche de l’homme allongé, il lui retira sa capuche.

Chut, faut faire dodo maintenant.

L’homme était habillé de cape et tout ce qu’il fallait pour ne pas être reconnue. Une bonne opportunité pour la suite. Il se mit à nu au milieu de la forêt et s’habilla des habits de l’homme. Il s’admira de la tenue portée quand soudain, la main de l’homme bougea. Très colère, le nouvel encapuchonné le regarda en lui faisant un Chutt mais l’homme en eu que faire. Pas content du tout, il s’agrippa les cheveux, contrarié de la situation pendant que l’homme se réveillait peu à peu. Regardant autour de lui, il aperçut une pierre et alla la chercher. Bien en main, le barbu sauta sur sa victime. Il souleva pierre et frappa a pu s’arrêter.
 
Pas parlé, interdit, pas parlé, interdit, le maitre a dit chut.
 
Grognement tout en continuant à frapper. La victime finit nue avec le visage enfoncé. Mani, tant qu’à lui, se retrouva manche en sang. Crise de nerf pour la saleté, il chercha un chiffon dans les poches mais trouva un bout de papier. Il la lu, une certaine invitation d’une « main noire », haussant les épaules, il se dit qu’il devrait peut-être si rendre. Aucune nomination, juste une invitation, il pensa surtout manger et tout ce qui s’en suit. Augmenter ses gains aussi, n’était pas exclus. Se redressant du corps inerte, il le frappa.
 
Vilain pas beau, jt’aime pu, les animaux te mangeront

Mani lui tira la langue et prit la direction indiquée dans le courrier.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël
Punisseur
avatar

Messages : 79
Localisation : Jamais très loin...Toujours trop prêt pour celui qui va mourrir !!!
Etat d'esprit : Meurs ou Vis par mon épée...
Désirs : Tous... A assouvir... Elles...

MessageSujet: Re: Sur la route de Carcassonne   Mer 17 Mai - 16:25

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Collé-serré, chevauchée depuis les ruines une beauté blonde calée contre lui, l'ange déchu dirigeait son destrier pour reprendre le chemin du domaine et rejoindre la nouvelle antre du clan. Instinct, intuition, coup de chance, il ne saurait jamais, mais les faits étaient présents et l'idée avait été bonne de bifurquer vers le manoir incendié.

Maintenant Bellinda par la hanche, talonnade fut donnée sur les flancs de l'étalon noir pour traverser bois, rejoignant le portail de pierre du domaine et remonter l'allée bordée des sépultures de leurs compagnons d'armes pour rejoindre les grilles de l'enceinte fortifiée de la bâtisse.

Nous y voilà charmante demoiselle, notre nouveau chez nous

Sans attendre plus, l'ange déchu descendit de son cheval en tendant les rênes à la suédoise pour pousser le portail et faire entrer Rafale et sa cavalière. Prenant licol en main, Samaël guida la belle [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] du lieu.

_________________




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Samaël le Dim 21 Mai - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bellinda la démone
Adepte
avatar

Messages : 20
Localisation : Là ou on l'attend le moins
Etat d'esprit : Démoniaque
Désirs : Dominer

MessageSujet: Re: Sur la route de Carcassonne   Jeu 18 Mai - 8:16

La suédoise malgré tout était sur ses gardes. Elle avait l'habitude de rester groupée avec sa jumelle. Là ! Elle se sentait orpheline. Seule contre tous. Il lui faudra conserver sa rébellion. Belle et rebelle comme autrefois. Le temps du parcours, calée contre Sam, lui fit faire des efforts surhumains pour ne pas laisser monter sa haine. Se contrôlant, ne voulant pas laisser la meurtrière qui dormait en elle se réveiller, lorsqu'un homme posait ses mains sur elle. Pour cela qu'elle posa tant de questions. Histoire de ne pas se concentrer sur les mains qui la maintenaient puis sur le fait qu'il y ait un nouveau dirigeant questionna à nouveau

Il y a longtemps qu'il a repris l'affaire ?

Les voici traversant le bois, composé de bouleaux, cèdres, conifères, châtaigniers et bien d'autres arbres encore, suivant les sentiers de la forêt. Il devait y avoir une exploitation pour la main, ayant vu des coupes de bois. Une brise légère vint emplir ses narines de toutes sortes d'odeurs. Un instant, ferma les yeux et prit une profonde inspiration. Ouvrant de nouveau les yeux, vit des champignons envahissant un chêne proche. Enfin ils arrivaient à destination. L'argenté mettant pied à terre, lui tendit les rênes de la bride qu'elle prit de la main gauche se laissant mener vers l'antre du manoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur la route de Carcassonne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur la route de Carcassonne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [résolu] mise en route Mac
» [XL 2011] Construction zone et type de route
» Route du Rhum - 2010 'Virtual Regata'
» Video sur la Route du Rhum en virtuel
» Mise en route avec livebox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan de La Main Noire (Renaissance) :: Le Domaine (lecture publique) :: Les Bois-
Sauter vers: