Le Clan de La Main Noire (Renaissance)

Repaire des membres du Clan de la Main Noire liés aux Royaumes Renaissants.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 2 >>> Arrivée de Peny, Vicious et Pulo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 601
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: 2 >>> Arrivée de Peny, Vicious et Pulo   Ven 2 Sep - 0:07

VICIOUS

Un cheval arriva à toute allure, un nuage de poussière crée sous ses sabots, traversait les portes de Carcassonne.
Il avait abandonné ses compagnons de fortune, fuyant cette image que la lune lui avait montrée dans ce lac.
Une vision fantomatique, il n’avait put se défaire de cette pensée pendant tout le trajet.
Il avait eut du mal à se calmer après ça, ne sachant toujours pas pourquoi son esprit lui jouait des tours aussi cruel.
Une taverne se dressait devant lui, l’enseigne se balançait au gré du vent, émettant un léger bruit de frottement d’acier rouillé.
Maintenant qu’il était tout proche, il appréhendait le jour où il la retrouverait.
Ne pouvant se résoudre à y aller de suite, préférant boire un verre avant cela, se dirigea donc vers la porte de la taverne.
Il aurait besoin d’un remontant avant de pouvoir la retrouver.
De plus, d’autre chose l’attendait encore ici, un mystérieux hôte l’avait convié ici et il devait ne pas faillir si près du but.
Il retrouvera son passé plus tard, pour l’heure, il devait reprendre ses esprits au plus vite.
La porte s’ouvrit dans un grincement sinistre, lorsqu’il la poussa.
De nombreux regards se posèrent sur lui, tous alcoolique, les yeux rouge et l’haleine puant la bière.
Un regard glacial fit le tour de la pièce bruyante au gens qui riait et semblait profiter de la vie.
Se dirigea d’un pas sur vers le comptoir, ses bottes résonnant sur le parquet qui craquait.
Un ton monocorde, sans joie, ni émotion passa commande après s’être installé sur le chêne.

Donnes moi ce que tu as de plus fort…

Le verre claqua sur le bois et le tavernier le rempli d’une liqueur aux couleurs chatoyantes.

Laisses la bouteille…

Ses émeraudes se fixèrent sur le tenancier qui ne chercha pas à s’opposer, laissa la bouteille, allant nettoyer ses verres plus loin.
La liqueur fini dans son gosier en un trait, profitant de la chaleur que produisait le liquide chaud, traversant sa gorge.
Son esprit perdu dans ses souvenirs, ne pensant même plus à ceux qu’il avait laissé plus loin au Nord.
Leur destination était le Languedoc à eux aussi, il n’avait même pas prit la peine de les attendre, il était parti à toute hâte après cette vision…
Peut être les reverra t’il ?
Quelle importance de toute façon.
La confondre avec son amour perdu…
Il n’arrivait toujours pas à s’expliquer pourquoi son esprit avait décider de lui jouer un tour pareil.
La lune était faible et sa ressemblance visible, mais cela semblait si réel à cet instant.
Il ne savait même pas comment avait réagit la peste…
Après avoir comprit son erreur, il avait fuit le lac, fuit ses démons, il ne pouvait supporter cela.
Il devait en finir au plus vite.
Se resservit un verre le vidant d’une traite à nouveau.
Il lui restait encore à se rendre sur se lieu de malheur, chargé de tant de cauchemar…
Plus tard, il irait la retrouver…
Pour l’instant il allait profiter de ce calme et attendre son hote qui ne devrait pas tarder.
Une fois cela fini il pourrait…

_______________________________________________________________________

PENY

Bien des jours écoulés depuis le départ de Thiers
L'incompréhension toujours aussi envahissante
Le voyage avec son frère s'était fait d'une trait
La belle brune ne voulant arrêter sous aucun prétexte
Enfin vient le moment de parcourir les villes du Languedoc
Elle rentrait chez elle depuis un moment
Les souvenirs reflétaient sur son visage
Son frère voyant les changements opérer en elle s'inquiéte silencieusement
Refermée, solitaire, mesquine, peste, chiante carrément
Il ne sait plus quoi faire d'elle
Ne sachant pas plus comment sa petite soeur angélique a pu disparaitre aussi facilement
Près d'elle, il restera puisque les liens du sang son plus fort que tout
Une nouvelle taverne en vue
La seule halte qu'ils s'octoyeront avant de repartir
Elle veut faire halte, dormir dans un vrai lit
Les chevaux vont à l'écurie se reposer également
Ses mains pousse la porte
Son regard s'aventure à détailler les gens s'y trouvant
Des voyous, des ivrognes, des femmes de joies
Le bonheur habituelle quoi ...
Son attention s'arrête de plein fouet sur l'homme au comptoir
Cette bure, ce profil lorsqu'il se tourne
Oui bien sur... elle aurait du s'y attendre
Ses yeux se plissent, son sourire mauvais bien qu'irrésistible revient
Elle s'approche vers lui
Voit la bouteille et les verres qu'ils s'enfilent l'un à la suite de l'autre
[color:ba19= cyan]

J'éviterais de trop abuser si j'étais toi... Je pourrais bien profiter de cette faiblesse pour mettre fin à tes jours cette fois ci pour de bon...

Elle empoigna la bouteille et en prit une longue rasage
Lui resta à la regarder en soupirant pendant qu'elle lui retendi la liqueur

Moi aussi tu m'as manqué Peny, très heureuse de te voir ...


Sarcastique et ironique comme jamais
Elle avait laissée de côté ce qui s'était passé au lac de Thiers
Elle ne voulait pas savoir
Un égarement, cela ne se reproduirait plus jamais
Le visage de Vicious lui confirmait ses pensées par le regard froid qui était revenu chez lui

_______________________________________________________________________

STRABONE

Alors que Strabone était encore inconscient allongé sur le sol, il entendit quelques voix, des pas, un grand bruit comme une table qui tombait lourdement au sol. Strabone ouvrit alors lentement les yeux, reprenant doucement ses esprits. Il entendit ensuite la troupe sortir de l'auberge. Quand il reprit correctement ses esprits, il vit un homme inconnu pencher sur lui. Ne disant rien, il n'y avait rien à dire de toute manière, il se releva péniblement, sa douleur à la cuisse le lançait. L'inconnu l'aida du mieux qu'il pouvait.

Strabone mit son bras autour de l'épaule de son sauveur et en boitant le suivit hors de l'auberge. Strabone lui montra alors le chemin pour rentrer chez lui, là ou il pourrait se soigner. Après de longue minutes qui semblèrent interminable, Strabone et l'inconnu arrivèrent dans la petite cabane. L'inconnu l'aida à nettoyer sa plaie et à la soigner. Strabone le remercia, chose qu'il n'avait pas du tout l'habitude de faire.


_______________________________________________________________________

PULO LE BLANC

Voilà des jours qu'ils chevauchaient sans relache, ayant quitté Thiers tous les deux. Malgré que leur meneur les avaient quitté, il n'avait pas profité du moment pour questionner sa soeur sur ce qu'il s'était passé, la mort de leurs parents, les raisons de tous ses changements qui s'étaient opéré en elle...

Le moment n'était pas à la discussion de toutes manieres, elle était sa soeur, son sang.. et il se contenterait d'être auprès d'elle à présent. Apres avoir traversé une bonne partie du Languedoc, ils arrivèrent tous deux enfin à Carcassonne...

La ville de leur enfance qui renferme tant de souvenirs sur leur enfance paisible et joyeuse mais qui leur rappelle aussi le massacre de leurs parents, les cendres et ruines de leur maison...

Ils décident de faire une halte, le temps de se ravitailler et se reposer au calme pour enfin dormir quelque peu. Peny entre devant lui et scrute l'assemblée.. des ivrognes pour la plupart, des filles de joie et... leur meneur accoudé au comptoir en train de vider une bouteille.

Sa soeur fonce droit sur lui, tandis que pulo soupire longuement se disant que les querelles vont reprendre à nouveau. De suite elle le provoque, buvant à sa bouteille, il détourne son regard d'eux et va s'assoir un peu plus loin, appellant le tavernier pressé de se rincer le gosier.


_______________________________________________________________________

ZELIA

La jeune femme avait enfin trouver son bien, lors d'un de ses multiples périples sur les routes, elle avait croisé une jeune tavernière et son époux, Kittyna et... le nom de l'homme lui échappait.
Toujours est-il qu'en discutant, la femme lui expliqua qu'elle avait laissé une taverne à Carcassonne et qu'elle souhaitait s'en défaire car la faune y était "spéciale"...
Zélia sourit lorsque la tenancière développa ses dires et sortit une bourse pleine d'écus d'or en lui disant que ça ne l'effrayait pas, pour être de la même engeance que cette "faune" qu'elle décrivait.

L'affaire fut faite, Zélia reprenant sa route pour prendre possession de son bien, arrivant devant l'établissement, elle détailla l'ouvrage et se dit qu'elle avait plutôt fait une bonne affaire.
Elle se décida à entrer chez elle, et au premier regard se sentit bien, la faune locale spécifiée était bien là ce qui fit sourire la nouvelle tavernière au passé douteux.
Un homme se tenait derrière le bar, elle s'en approcha et lui expliqua la situation, en lui disant qu'il pouvait rester ou partir, ni une ni deux, le bougre lui jeta son tablier au visage, en lui souhaitant bien du courage dans cette taverne de truands.

Et bien, pas très vaillant le bonhomme.

Se tournant vers la salle ou pas moins de cinq personnes siégeaient, elle se mit à parler bien fort.

Bon je sais pas qui a commandé quoi alors on reprend de zéro, vous venez au comptoir chercher une bière que je vous offre et vous me dites ce que vous aviez commandé.

Sans plus attendre, Zélia se mit à faire couler les chopes en se disant qu'il allait aussi falloir qu'elle se rende à ce fameux manoir avec qui Kittyna lui avait dit avoir un arrangement.
Revenir en haut Aller en bas
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 601
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: Re: 2 >>> Arrivée de Peny, Vicious et Pulo   Ven 2 Sep - 0:07

VICIOUS

La taverne était bien calme, lui permettant ce tête à tête avec sa bouteille.
Un moment de solitude, pouvoir se retrouver dans ses pensées noires et déprimantes à souhait.
Etat dans lequel il se trouvait assez souvent à vrai dire, sans pour autant que cela sois visible.
Se perdant dans le reflet de cette bouteille qui lui permettait d’oublier cette vision qu’il avait eut quelque jour auparavant.
Il était enfin débarrassé de cette peste et de son frère ou du moins il le croyait.
La porte s’ouvrit à ce moment, un couple entra dans la pièce et c’est alors qu’il reconnu ses compagnons de fortune.
La solitude n’avait été que de courte durée et voilà que la peste se jetait à nouveau sur lui.
Fidèle à elle-même, ne pouvant s’empêcher de le provoquer et proférer de vaine menace à son encontre.
Il la regardait avec cette froideur qui le caractérisait tant prendre sa bouteille, posant ses lèvres sur le goulot et buvant une longue rasade.
Il lui reprit la liqueur des mains imitant son geste finissant le reste d’alcool restant, jetant la bouteille contre le mur.
Son regard posé sur elle, regardait la garce pour qui il avait tant de haine, tant d’envie de vengeance, de mort…

Je bois pour supporter ta compagnie. Sans ça je crois que je serai obligé de mettre un terme à ta vie, oubliant les conséquences qui découleraient de mon geste…
Si tu ne veux pas qu’il t’arrive la même chose qu’à Paris, je te conseils de mesurer tes paroles la gamine. Si tu veux boire, installe toi, c’est ma tournée. Autrement, passes ton chemin et vas retrouver ton frère.

Il se rassit au comptoir, gardant un œil sur l’enfant gâtée qui se tenait près de lui, méfiant comme à son habitude envers cette femme fourbe et capable de tout.
Alors qu’il s’apprêtait à commander une autre bouteille et deux verres, un curieux spectacle se passait sous ses yeux.
Une femme au teint pâle et au regard sombre, ses yeux empreint de khôl lui donnant un regard profond faisant ressortir la couleur de ses yeux, entra dans la taverne et se dirigea vers le tavernier.
Suite à leur discutions, l’homme jeta son tablier et partie de l’établissement en marmonnant sûrement quelques insultes à l’égard de la femme.
Il semblait avoir un changement de propriétaire soudain juste devant ses yeux.
En espérant que cette femme qui portait les couleurs de la mort, sache en faire un endroit de débauche appréciable.
La nouvelle patronne semblait généreuse et parlait de tournée offerte, une phrase intéressante bien qu’il haïssait la bière.
Ses deux émeraudes froides comme la pierre, regardèrent la femme et c’est d’une voix neutre qu’il passa sa commande.

La bière c’est pour les gamins, je ne bois que de l’alcool fort. Ressers moi donc une de tes bouteilles de liqueur que je viens de finir et rajoute deux verres avec ça, si tenté que mon ennemi boive avec moi. La nouvelle patronne offre bien sur le tout je pense…

Il tourna un regard curieux vers la gamine, attendant de voir si elle allait accepter son invitation ou préférer se battre à nouveau.
Lui qui pensait ne plus jamais les revoir, le destin en voulait sûrement autrement pour lui infliger une telle compagnie.
Elle n’avait pas fait d’allusions à propos de Thiers, préférant mettre cela sur le compte de la folie.
Encore une question sans réponse, à rajouter à toute celles qui le tiraillaient déjà…

_______________________________________________________________________

ZELIA

Peu réagirent à son offre si ce n'est un homme encapuchonné de rouge, une étoffe finement brodée d'or, pas un va nu pied à priori, il argumenta que la bière était pour les enfants et que lui voulait une boisson d'homme, une liqueur forte, de la région sans doute.

Liqueur, une boisson forte, d'homme... comme quoi tout change selon les régions...

Un sourire amusé se dessina sur ses lèvres à cette pensée, si elle avait su en partant de Dieppe qu'elle deviendrait tavernière, elle aurait pris du calva dans ses bagages au moins "ça" s'était quelque chose qui valait le coup d'être nommé alcool fort.
Le bellâtre rougeoyant lança que la bouteille qu'il commandait était à n'en pas douter au frais de la princesse, en demandant deux verres, un autre pour son "ennemi".
Haussant un sourcil à cette définition de la jeune femme qui se tenait à ses cotés, elle sortit une bouteille de liqueur locale et trois verres en souriant à l'inconnu.

La nouvelle patronne offre dans la mesure où on lui rince aussi la glotte, ça me semble correcte comme offre non ?

Versant le liquide translucide dans les verres, elle attendit l'acquiessement du mystérieux homme au regard étrangement froid et pourtant envoutant.


_______________________________________________________________________

PENY

Vicious est pas content
Il lui reprend des mains la bouteille pour lui même la finir
A peine rentrée que déjà la belle le met hors de lui
C'est le sourire sarcastique aux lèvres qu'elle l'épie
Il se met à râler
Elle se retient pour rire
Il lui a presque manqué
Autant l'envie de le trouer est présente
Autant le manque lui pèse en son absence même si jamais elle ne l'admettera
Qui torturait elle sinon ?
Son frère s'assied plus loin, les laissant à leurs chamailleries
Une nouvelle venue semblant être la nouvelle propriètaire s'exclame
Elle hausse les soucils détaillant la jeune femme sombre
Un peu d'action et de caratère !
Voilà une femme quaisi parfaite
Du moins comme elle les aime...
Elle accepte le verre proposée par Vicious et la femme

Tu deviens presque gentil toi... Qu'est ce que tu caches ? T'as l'intention d'empoisonner mon verre ?


Peut importe, il n'aurait jamais le dessus sur elle
Le temps viendrait où soit elle ne se passerait plus de lui
Soit elle lui retirerait son dernier souffle de vie
D'ici là elle se contenterait de le faire suer à souhait

Pulo tu te joinds à nous où tu continues à bouder dans ton coin ?


Elle regarda longuement son frère adoré
Son changement d'attitude était surement du à celui de sa lopette comme il la surnommait toujours
Elle lui devait des explications et les lui fournirait bientôt
Après avoir repoussée sans cesses...
Elle savait qu'elle ne pourrait plus très longtemps jouer au chat et à la souris...
Elle soupira doucement, elle redoutait de devoir raconter cela un jour tout simplement


_______________________________________________________________________

PULO LE BLANC

Pulo n'a pas meme le temps d'être servi qu'une jeune femme entre dans la taverne, se présentant comme la nouvelle propriétaire des lieux, ce qui eut pour effet apres quelques phrases échangées de faire partir le tavernier.

Zélia a écrit:
Bon je sais pas qui a commandé quoi alors on reprend de zéro, vous venez au comptoir chercher une bière que je vous offre et vous me dites ce que vous aviez commandé.


Une tournée offerte... voilà ce qui eut don de lui attirer l'attention des clients, notament celle de Vicious qui s'empressa de lui passer commande.

Vicious a écrit:
La bière c’est pour les gamins, je ne bois que de l’alcool fort. Ressers moi donc une de tes bouteilles de liqueur que je viens de finir et rajoute deux verres avec ça, si tenté que mon ennemi boive avec moi. La nouvelle patronne offre bien sur le tout je pense…
Zélia a écrit:
La nouvelle patronne offre dans la mesure où on lui rince aussi la glotte, ça me semble correcte comme offre non ?


Sa soeur jubilait, elle ne pouvait s'empêcher de faire suer leur meneur mais fini par accepter sa proposition et le verre qu'il lui propose avec la nouvelle patronne meme si elle ne cesse de se méfier de Vicious et de cette offre presque trop gentille...

Pulo se demandait ce qu'il s'était passé lorsqu'il était endormi au lac de Thiers. A son réveil, Vicious avait disparu laissant sa soeur à nouveau en rage. Et là il le retrouvait à un comptoir en train de boire, invitant sa soeur à se joindre à lui ou à lui laisser de l'air. L'homme se montrait comme à son habitude mais on pouvait lire sur son visage qu'il n'avait plus envie de jouer, quelque chose avait changé, il semblait pensif.

Pulo lui aussi était pensif, la nostalgie de se retrouver dans leur village d'enfance sans doute. Il n'avait pas dit mot de tout le voyage pourtant contrairement à l'aller, il n'avait pas fait le retour seul.
Peny a écrit:
Pulo tu te joinds à nous où tu continues à bouder dans ton coin ?

Sa soeur venait de le sortir de ses pensées, la soif était toujours là et un petit remontant ne serait pas de refus. Sans répondre, il s'approcha d'eux et s'assit à leur coté. Une fois assit, son regard se posa sur la nouvelle tenancière. Son teint était si pâle contrastant avec son regard si sombre, ses yeux maquillé si fort, du khôl sans doute.

Pulo avait déja vu bon nombre de femmes et meme d'hommes se maquiller les yeux ainsi lorsqu'il était soldat en Espagne et que lui et ses hommes repoussaient les assaults musulmans le long des cotes. Ces peintures de corps l'avaient toujours intrigué mais cette tenancière avec son teint si pale... cela lui donnait des couleurs si sombres... des couleurs de la mort. Tout en la dévisageant, il s'adressa à elle et lui réclama un verre de plus afin de boire avec le groupe.

Alors prenez donc un verre de plus, que je me rince moi aussi la glotte !
Revenir en haut Aller en bas
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 601
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: Re: 2 >>> Arrivée de Peny, Vicious et Pulo   Ven 2 Sep - 0:08

VICIOUS

La nouvelle patronne semblait se montrer généreuse et accepta sa demande.
Voila une attitude intéressante pour appâter le client et faire connaissance.
Curieusement se sont trois verres qui se retrouvèrent sur le comptoir.
Son regard se posa sur elle attendant de comprendre la présence de ce verre supplémentaire.
Elle allait boire avec, unique condition pour profiter de sa bonté.
Une requête assez modeste à vrai dire et il n’allait pas refuser.

Je suis d’accords alors, je vous invite en sommes… Laisser la bouteille nous allons en avoir besoin. A la santé de la nouvelle tenancière généreuse alors.

La peste accepta son invitation avec méfiance, pensant qu’il empoisonnerait son verre…
Pas assez violente comme mort pour assouvir sa vengeance.

Gentil moi ? Profites bien de ton verre ce sera peut être le dernier sur cette terre. Ensuite se sera avec Lucifer lui-même, que tu boiras en enfer.


La peste invitait maintenant le samaritain.
Il allait en plus falloir supporter la famille entière maintenant, du moins s’il acceptait de se joindre à eux.
Il se leva et se rapprocha du comptoir en chêne massif pour trinquer avec eux.
Décidément, la solitude n’aura durée qu’un court instant…
La famille réunit au grand complet devant lui, profitant de cette promiscuité les dévisageant tous les deux cherchant les similitudes familiales.
Une vague ressemblance peut être au niveau du visage cela s’arrêtait là.
Le caractère complètement différent.
Une enfant gâtée qui se révèle être une peste insupportable et un chevalier servant qui avait du perdre sa langue dans la bouche d’une pucelle un jour.
Sa sœur quand à elle, parlait pour deux, ce qui compensait largement ce manque de parole pour son frère sauveur.
Un gêneur plus qu’autre chose.
S’il n’avait pas été là, de nombreuses choses auraient changées, la sœur serait déjà morte sûrement.
Mais du à son intervention ponctuel, il avait du renoncer, quoique se mettre une taverne d’alcoolique à dos pouvait être une idée intéressante.
Son regard glacial se reporta à nouveau sur la femme aux mèches blanches.

Sortez un autre verre pour "poutou" dame tavernière qui offre des verres. Par contre, mettez lui de l’eau de l’abreuvoir, je ne sais s’il supportera cette boisson d’homme. Il a le gosier d’un jouvenceau…

Il se moquait éperdument de cet homme, ne portant aucune attention quand à son comportement suite à sa phrase.
Il restait à regarder la tenancière et la peste levant son verre et trinquant avec les trois personnes qui se tenaient maintenant réunis.
L’alcool était un bon moyen d’oublier ce qui le rongeait de l’intérieur, ce qui la fait venir ici même d’ailleurs...
Il ne pouvait se résoudre à se laisser aller, l’alcool lui avait déjà tenu compagnie tant de fois dans des moments similaire tout le long de son périple.
Et pourtant toujours là à vivre….
Il n’avait pas encore réussi, cela allait peut être une simple question de temps.
Bientôt, il sera libéré…


_______________________________________________________________________

PULO LE BLANC

Pulo s'était installé pres des autres pour trinquer avec eux et se rincer le gosier, occupé à regarder la nouvelle tenancière en attendant qu'elle lui apporte un verre quand il entendit Vicious.
Vicious a écrit:
Sortez un autre verre pour "poutou" dame tavernière qui offre des verres. Par contre, mettez lui de l’eau de l’abreuvoir, je ne sais s’il supportera cette boisson d’homme. Il a le gosier d’un jouvenceau…
A peine eut il fini sa phrase qu'il trinquait avec les deux femmes sans même s'occuper de lui, sans attendre une quelquonque réponse de sa part. Pulo n'était pourtant pas toujours de nature calme, et là s'en était trop, il ne supportait déja pas cet homme avec qui il devait faire voyage. Et maintenant voilà qu'il se permettait de l'appeller "poutou", le surnom que lui avait donné sa soeur il y a si longtemps et en prime il se moquait de lui, le prenant pour un jouvenceau...

Pulo détourna son regard de suite vers lui, le foudroyant du regard mais voyant que lui ne prenait meme pas attention à lui, l'énerva encore plus. Il se leva d'un coup et mis un coup de pied dans le tabouret de Vicious, le faisant tomber à terre.

Non merci j'ai l'habitude de boire mais appelle moi encore une fois "poutou" et tu vas y finir dans l'abreuvoir, çà te ferait peut etre du bien de te laver par la meme occasion tiens ! çà pue le vieux bouc ici !

Pulo en avait plein le dos de supporter ce type et le comportement de sa soeur l'énervait de plus en plus, il avait besoin d'explication pour pouvoir comprendre et elle ne lui en avait toujours pas donnée. Une soeur qu'il ne reconnaissait pas, un selerat à supporter... ce retour dans leur ville natale n'était pas de tout repos. Il resta là debout face à Vicious à terre, il le fixait le regard froid, en froncant les sourcils tout en restant sur ses gardes apréhendant la réaction de l'homme.


_______________________________________________________________________

PENY

Partage de verres
Saoulerie assurée
Des verres levés malgré la méfiance qui demeure en ces lieux
Pulo saute rage et ne supporte plus
Il renverse la chaise de Vicious
Celui là se retrouve sur les fesses pour le plus grand plaisir de la belle
L'hilarité l'emporte
Elle ne peu que rire de la situation
Son '' Poutou'' est vraiment pas content
L'autre ne va surement pas se laisser faire
Elle voit déjà la rage dans son regard
S'en mêler ?
Surement pas
Enfin pas si elle voit son frère en danger
Elle savait bien que le petit agneau sortirait les crocs éventuellement
N'étant pas la seule sujette au changement dans cette famille
Elle le toise tout de même du regard
Presque fière de lui
Elle attend la suite de l'affrontement
Aussi bien boire son verre tranquillement pendant que le combat de coqs éclate dans la basse-cour


_______________________________________________________________________

VICIOUS

Alors qu’il profitait de la compagnie des deux femmes et buvant en l’honneur de la nouvelle tavernière.
Ne prêtant aucune attention au frère, attendant patiemment de voir le résultat.
Sa provocation semblait avoir portée ses fruits.
Un seul mot et le voilà en colère, voilà qui était intéressant…
Poutou ne semblait pas apprécier le faite qu’il le nomme ainsi, à vrai dire il l’espérait ardemment que cela le fasse réagir.
A se demander s’il pouvait se mettre en colère cet homme là.
Le coup de pied sur la chaise qui le fit tomber et son regard pitoyable qui se voulait sûrement colérique lui montra que oui.
Enfin il réagissait, il avait eu peur l’espace d’un instant et pensait que cet être amorphe n’avait pas d’émotions, ni aucune fierté en lui.
Il allait pouvoir jauger la famille au grand complet maintenant.
Vicious ce releva rapidement devant le colérique et plongea son épaule sur l’estomac du samaritain qui tomba lourdement au sol.
Le mouvement avait été rapide et instinctif, sans avoir put laisser le temps au samaritain de réagir.
Reposant son genou contre la cage thoracique de son adversaire maintenu maintenant au sol.
Son autre pied alla se caler contre sa main droite l’empêchant de bouger.
Sa main chercha en un mouvement une de ses dagues pointant la lame contre sa carotide.
La pression était elle qu’il pouvait voir le battement sur celle-ci, une fine coupure apparut, laissant couler une goutte de sang sur son cou.

Un conseil Poutou, ne me menaces jamais. Tu vois ce qui arrive ? Après je me contrôle plus et tu vas en faire la triste expérience…Dis adieu à ta peste de sœur… Une dernière parole avant de trépasser ?

La pression de son genou s’amplifiait, ressentant sa cache thoracique qui tentait de remonter lors de l’inspiration et qui semblait avoir du mal à respirer
Sa rotule le maintenait maintenant comme une larve qu’il était au sol.
Son regard glacial le regardait en profondeur une envie d’en finir avec lui au plus vite le prit tout à coup.
Un simple mouvement, une bousculade en cela en serait fini de lui.
La sœur risquait de ne pas le laisser faire, qu’importe de cette garce.
Il le tenait à sa merci et si elle tentait le moindre mouvement pour le faire bouger son frère finirait égorgé.
Allait il montré qu’il avait encore de la ressource ou le jouvenceau va supplier pour sa misérable vie…
Revenir en haut Aller en bas
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 601
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: Re: 2 >>> Arrivée de Peny, Vicious et Pulo   Ven 2 Sep - 0:09

ZELIA

Tout se déroulait gentiment, calmement, des verres qui clinquent, des petites remarques taquines rien de bien méchant en soi.
Zélia gardait un oeil sur le bourru du fond qui était avachi au sol à son arrivée pas trop confiance.
Lorsque l'homme à la cape rouge accepta pour le verre, elle posa son fessard sur l'arriere comptoir et ses pieds sur la tablette inférieure du bar, souriant à l'homme mystérieux en soulevant son verre.

Santé...

Un homme, apparement une connaissance des deux au comptoir les rejoint et une boutade plus haute que l'autre de l'encapuchonné et l'esclandre commence.
Un coup de pied, une chaise qui tombe, le sombre au sol qui se redresse vite et le samaritain à son tour à terre, main bloquée, genou au poitrail et lame sous la gorge.

Décidement même ici...

Les pieds de la perle rejoignent rapidement le sol, son arme saisie, un coup de bassin efficace, une poussée puissante sur les jambes, Zélia saute par dessus le comptoir atterrissant au niveau de la scène...

Hé !!! Hé !!! Hé !!! Pas de ça, pas pour mon premier jour ici !!! le ton est franc et sec alors que la longue lame ouvragée de son épée particulière se glisse entre les deux hommes.

Je viens d'arriver, laissez moi connaitre la ville avant de devoir tuer quelqu'un et repartir encore !!! le ton est franc et moqueur, ironique alors qu'elle sourit faussement.

Allez on se calme parce que j'hesiterais pas !!! Suis pas une gentille tavernière futile et fragile, pas de bol !!! le ton est franc et froid, le temps n'est plus aux gentillesses et autres sarcasmes, Zélia s'impatiente, son visage se ferme, son regard clair se durcit, s'harmonisant au noir de son khöl.

La perle n'aura pas laissé son passé et ses habitudes bien longtemps au placard et vu la clientèle ça ne risque pas d'arriver de si tôt.
Ses yeux captent ceux de l'encapuchonné menaçant, le sourcil se hausse dans une interrogation dont elle n'attend pas la réponse qui pour elle est déjà donné, à lui de voir si il s'accorde avec ce qu'elle veut.


_______________________________________________________________________

PENY

Son rire se tait rapidement
Vicious est à son tour fou de rage
Qui ne l'aurait pas été de toute façon et pour moins que cela
Elle le laisse faire pour le moment, sans intervenir
Les choses se corse
L'encapuchonné fait tomber son frère au sol
Elle regarde la scène
Les deux hommes rapprochés et son ''poutou'' en mauvaise posture
Elle n'hésite pas longtemps à dégainer son épée pour lui porter mains forte
Les lois du sang plus forte que tout
Personne ne touche à son frère....
Comme elle vient pour s'en mêler
La tavernière la devance
Frérot ne sera surement pas content
Deux femmes pour l'aider
Il va se sentir humilié
Sans que personne ne la voit, elle remet sa lame en place
Elle préfère qu'il lui en veule se disant qu'elle n'a rien fait pour lui que de l'humilier
Elle s'accoude au bar et observe la scène attentivement
La nouvelle maitresse des lieux est pas commode
Le sourire qui se pond sur les lèvres de Peny en dit long
Elle adore ce genre de divertissements
Elle ne la laissera pas s'en prendre ni à son frère ni à son ''ami '' si charmant
Sa mort est sienne et personne ne lui retirera ce droit
Pas même elle aussi mignonne soit elle...
D'un ton sarcastique elle prit parole


Fini de jouer ? Après cela on me traite de gamine... A croire que ... Enfin sans commentaires !


Elle reprit sa position et s'envoya se verre qu'elle avait laissé en suspend par leur intermède
Ils auraient tôt fait de se calmer
Pour le moment qu'une petite chamaillerie
Ils auraient tôt fait de se calmer


_______________________________________________________________________

PULO LE BLANC

Pulo ne du pas attendre longtemps une réaction de la part de l'encapuchonné, au contraire il fut meme surpris de voir à quel vitesse celui-ci s'était relevé pour fondre sur lui épaule en avant, le frappant à l'estomac et l'envoyant à son tour au sol.

Cette réaction si rapide n'avait pas laissé le temps à pulo de pouvoir réagir et il gisait maintenant sur le sol, mais vicious ne s'arreta pas là, apposant son genou contre la cage thoracique de pulo, le maintenant au sol tandis qu'il calla son pied sur la main droite de pulo. Une dague vint ensuite caresser sa carotide, le coupant légerement.

Vicious a écrit:
Un conseil Poutou, ne me menaces jamais. Tu vois ce qui arrive ? Après je me contrôle plus et tu vas en faire la triste expérience…Dis adieu à ta peste de sœur… Une dernière parole avant de trépasser ?

Pulo était en bien mal posture mais il en avait connu d'autres bien que personne ici ne semblait le croire.. Néanmoins la force de Vicious l'empechait de respirer correctement et le moindre mouvement da sa part pourrait lui être fatal. On pouvait lire dans le regard de l'encapuchonnée une froideur, la haine.. un geste et il l'aurait égorgé.

La tavernière ne semble pas apprécié ce genre de comportement dans son nouvel établissement, sautant de suite par dessus le comptoir pour tenter d'y mettre fin.

Zélia a écrit:
Hé !!! Hé !!! Hé !!! Pas de ça, pas pour mon premier jour ici !!!
Je viens d'arriver, laissez moi connaitre la ville avant de devoir tuer quelqu'un et repartir encore !!!
Allez on se calme parce que j'hesiterais pas !!! Suis pas une gentille tavernière futile et fragile, pas de bol !!!

A ces mots, elle sortit une épée et se placa entre les deux hommes, laissant un peu de répi à Pulo bien qu'il n'apprécie que très peu ce geste..
Le voilà à nouveau humilié, une femme venant à son secours, encore heureux que sa soeur n'ait pas réagit elle aussi.. Il profite du moment pour se relever et porter sa main à son fourreau. Sa soeur les regarde avant de s'enfiler son verre.

Peny a écrit:
Fini de jouer ? Après cela on me traite de gamine... A croire que ... Enfin sans commentaires !

Ouai ben moi j'en ai marre qu'on me traite de gamin, jouvenceau,.. et j'en passe, j'en ai tué pour moins que çà en Aragorn. Quand à toi, je te rappelle que les ordres sont "pas blessures apparentes" !


_______________________________________________________________________

PENY

Regarde son frère à ses paroles
Elle affiche un sourire narquois
Elle lui tend la bouteille que la tavernière agressive à laisser sur le comptoir

Prend un coup et cesse de dire des bêtises. Personne ne t'as traité de gamin et tu sais très bien comment est Vicious. C'est un salaud de première avec une langue de vipère. Tu sais tout cela, laisse tomber il en vaut pas la peine....

Elle sait très bien que l'autre est là
Qu'il l'écoute mais n'en a rien à faire
Elle ne cache rarement ses émotions
Encore moins ses paroles qui manque de tact
La haine hante son coeur surtout en sa présence
Pas demain que cela changera
Elle adresse un clin d'oeil de soutenance à son Poutou
Un regard ensuite devant celui qu'elle venait d'insulter
La bataille entre les deux hommes semblait terminée
La leur ne finirait probablement jamais....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2 >>> Arrivée de Peny, Vicious et Pulo   

Revenir en haut Aller en bas
 
2 >>> Arrivée de Peny, Vicious et Pulo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP]L'arrivée
» Arrivée précipitée
» Question sur l'équipement eau arrivée au niveau 11X
» l'arrivée des prophete charnel
» [Comics] VF des BD Bionicle : L'arrivée des Kali N°10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan de La Main Noire (Renaissance) :: L'Enceinte (lecture publique + accès membres) :: La Bibliothèque :: Les exploits extérieurs avant l'incendie du manoir (2007-2008) :: L'auberge des Promeneurs (2007)-
Sauter vers: