Le Clan de La Main Noire (Renaissance)

Repaire des membres du Clan de la Main Noire liés aux Royaumes Renaissants.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 10 - Aurillac >>>> Une grotte en retrait...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 615
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: 10 - Aurillac >>>> Une grotte en retrait...   Ven 2 Sep - 10:59

ANYANKA

La charette avait cahoté le long des chemins menant grand train avec le puissant attelage de quatre chevaux, Gus qui tenait les rennes semblait commencer à fatiguer, tandis que la puce observait les environs en essayant de trouver un endroit adapté pour dresser leur campement dans un endroit tranquille.
Sur les conseils d'Illaura, le convoi de soins avait suivi de près le cours de la Jordane pour avoir un point d'eau à proximité, c'était une chose essentielle pour un campement d'une durée encore inconnue.
Soudainement, Anyanka leva la main les posant sur celles de Gus pour freiner le chariot, en lui indiquant un endroit qu'elle avait aperçu au travers des feuillages.

Regardez là !!! Ca serait parfait non ?

Tournant la tête vers Illaura, elle lui désigna un renfoncement dans un mur rocheux, une sorte de grotte camouflée par les arbres, ça lui semblait parfait pour établir un campement mais elle n'était pas décisionnaire et attendait l'assentiment de la jolie blonde.
Un hochement de tête de l'infirmière en chef et le petit groupe s'enfonça dans le bois en direction de la caverne, arrivé à proximité, Gus stoppa la cariole au moment où Anyanka sautait pour aller découvrir la grotte.

Celle-ci était suffisament profonde pour pouvoir remplir le rôle qui lui était destiné et permettre à la cariole d'etre rentrée dedans.
Ressortant tout sourire de la cavité, la puce lança un clin d'oeil entendu à Illau, ils avaient trouvé ce qu'ils cherchaient, il n'y avait plus qu'à établir le campement en attendant les autres.
Le faucon s'était habitué à ses nouveaux "maîtres" et s'envola vers la puce qui lui tendait un bout de viande séchée, s'étonnant elle même d'oser le faire, mais il fallait qu'elle s'habitue à lui.
Prenant garde de sa réaction, forte de ce qui c'était passé pour Gus, elle laissa lentement glisser sa main sur les plumes en murmurant comme elle avait vu son ange gardien le faire, le laissant prendre son envol pour qu'il repere les lieux, le message pour insiquer leur position attendrait qu'il ait lui même mieux ressenti l'endroit.

Faisant signe à Gus pour qu'il fasse entrer la charette,le voyant s'éxecuter, la puce entra dans la grotte pour commencer à décharger les caisses qui leur permettrait de tenir en attendant leurs compagnons ainsi que de préparer le campement.
La cariole déchargée fut installée dans le fond de la grotte, Illaura avait donné ses instructions et elle savait pourquoi elle la mettait à cet endroit.
La puce commença à organiser les caisses afin de trouver facilement quand le besoin s'en ferait ressentir, quand Illaura s'approcha d'elle lui expliquant qu'il fallait aller chercher de quoi faire des paillasses dans les bois, branchages, feuillages, mousses et également de quoi dissimuler l'entrée pour que le froid ne les assaillent pas pendant les nuits qu'ils passeraient ici.

D'accord, je prend un des chevaux ça évitera de faire des tas d'aller venu pour rien.

Passant auprès de son jeune prétendant, elle lui fait un clin d'oeil et lui montre un des chevaux en lui souriant.

Viens avec moi, plus on ramenera de matière plus ta couche sera moelleuse, j'ai cru comprendre que la vie à la dure c'était pas trop ton truc, pis tant qu'à faire on sait pas combien de temps on sera là autant être douillé non ?

Se mettant à sourire et à rire doucement, Anyanka sort de la grotte en direction des bois pour récolter ce que nécessaire afin de faire de ce campement un endroit des plus vivables pour un court ou un long moment, seul l'avenir le dirait.


_____________________________________________________________________________________

GUS

Le chariot avait foncé comme un malade sur les routes. On voyait bien que c’était un mec qui conduisait. Il poussait les bêtes à plein régime semant la panique chez les piétons attardés au bord de la route. Un sourire radieux illuminait son visage, la griserie de la vitesse sans doute.
Illaura était pas trop d’accord avec cette attitude et lui dit. Il était pas question qu’ils se fassent repérer aussi bêtement disait-elle. Mais allez quoi c’était pas méchant pourtant.
Il calma le jeu tout de même, ca servait à rien de foutre la bisbrouille dans leur trio pour si peu, d’autant qu’Anyanka avait pas trop l’air impressionnée.

Ils arrivèrent pas loin de la ville d’Aurillac et là il ralentit vraiment la cadence, fallait trouver une planque. Les deux femmes regardaient attentivement de chaque côté et bien sûr c’est la Puce qui trouva. Elle était parfaite cette petite. Restait plus qu’à voir si elle cuisinait bien et ca on le saurait bientôt et il pourrait la demander en mariage et lui faire plein d’enfants.

Un vrai malade ce gamin, un simple bisoux et le voilà dans les étoiles. N’empeche qu’il y avait pas eu qu’un bisoux, il avait bien vu qu’elle le regardait en cachette et il avait bien vu aussi que parfois ses blagues la faisait rosir. Y avait un petit truc entre eux qui se dessinait lentement.

Toujours est-il qu’elle avait trouvé la planque idéale. Me demandez pas comment mais en tout cas une fois l’entrée bien plaquée par des branches personne ne les trouverait s’ils faisaient pas de conneries.
Ils pouvaient même rentrer le chariot dedans.

Gus aurait bien aimé souffler un peu mais elles avaient pas tort les donzelles. Un fois que tout serait prêt y seraient pénards. Ils vidèrent le chariot en faisant gaffe de pas tout niquer, Illaura aurait vraiment pas aimé.

Après ça la Puce l’appela pour aller faire les lits et préparer les draps. Nooon je déconnes. Enfin presque vu qu’il fallait trouver de la mousse et tout le tintouin pour être confort. Même que la Puce se moqua de lui pour ca. A Polignac ou je sais plus où il avait proposé de loger à l’hôtel et depuis elles arrêtaient pas de le chambrer.

Attend j’ai rien contre dormir à la dure, je l’ai fait pendant des sciècles mais on n’est pas n’importe qui je te rappelles. Mais t’as raison on va se faire not’ petit nid douillet.

Il aurait bien été à pied, pour être plus près d’elle mais il préféra y aller molo pour une fois, ne pas la brusquer. Puis avec un tel sourire il pouvait rien lui refuser non plus.
Il grimpa d’un trait sur un des canassons détaché du chariot et accompagna sa belle vers des aventures qu’on vous raconteras peut être…


_____________________________________________________________________________________

ANYANKA

La puce avait sourit à la réflexion de Gus "not p'tit nid douillet", a priori un baiser lui suffisait, mais tant qu'à faire autant s'installer de façon cosy, leurs compères pouvaient les avoir rejoint ce soir, comme demain ou dans une semaine, ça personne ne le savait en fait...
Arrivée dans un coin touffu de la foret, les deux jeunes gens s'étaient activés à ramasser ce dont ils avaient besoin, après que Gus ait repéré l'endroit, entassant mousse, branchage feuillus et autre bois mort sur le dos des chevaux pour faire les paillasses et camoufler l'entrée de la grotte.
Anyanka fut agréablement surprise de l'ardeur que Gus mettait à l'oeuvre pour faire la tache qu'on lui avait donné.

Une fois les montures chargées jusqu'au maximum, Anyanka repris la bride de son cheval de trait pendant que Gus en faisant autant.
Se mettant à sa hauteur, elle lui fit un clin d'oeil en souriant et commença à lui parler tout en retournant vers la grotte en marchant les rennes dans la main.

Bah déjà avec ca on devrait être bien, le reste on trouvera à proximité, le moins qu'on puisse dire c'est que t'es doué pour trouver les coins plein de mousse, c'est le plus dur à trouver en général

Sans lacher la bride, elle s'avança vers lui enroulant ses bras autour de son cou et se mit à l'embrasser langoureusement, entremelant sa langue à la sienne, ce n'était guère le moment mais elle en avait sur le moment eu une envie irresistible.
Se reculant, elle souria à son compagnon et lui fit un clin d'oeil en se saisissant de sa main, entremelant ses doigts aux siens, plus ça allait, plus il lui plaisait le petit Gus, si y faisait pas l'idiot et si il savait comment la prendre, ça pourrait marcher eux deux qui sait...
Revenant à ses moutons, Anyanka repartit en direction du campement, une main fermement ancrée sur la bride de son cheval et l'autre blottie dans celle de Gus.
Revenir en haut Aller en bas
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 615
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: Re: 10 - Aurillac >>>> Une grotte en retrait...   Ven 2 Sep - 11:00

GUS

C’est fou tout ce qu’on trouve dans les bois quand on cherche bien. La mousse c’est pas trop loin des petits ruisseaux mais faut prendre la sèche en haut des pierres sinon elle est trempée et on sait plus se lever après si on dors là-dessus. Le gamin et la puce en ramassaient de pleines brassées et Gus avait failli entamer une bagarre de mousse mais ils avaient pas trop le temps. Il garda l’idée pour plus tard ça pourrait être ben le fun.

Le canassons ressemblaient à de gros moutons géants tant ils étaient bardé de mousses leur donnant un air hallucinant. Les deux jeunes rentraient vers leur camp en gambadant gaiement.
Et c’est là que tout recommença. Elle lui fit un patin du tonnerre d’Aristomachin.

Le Gus tomba comme sur le séant. Pas pour du vrai mais tout comme. Là il en était sur, c’était pas un coup de bol, elle l’avait fait parce que elle en avait vraiment envie et c’est peut-être un détail pour vous mais pour Gus ca voulait dire beaucoup. Ca voulait dire qu’elle était tout doucement raide dingue de lui. Il se retenit de pas gueuler un grand houra et de faire une danse de joie mais dans ca tête et dans son cœur c’était la folie. Et pour tout vous dire, dans ses braies aussi…
Mais bon il fallait pas y penser, ils avaient une mission à remplir avant tout et le tagadahopla devrait attendre au moins ce soir. Il rentrirent main dans la main jusqu’au campement.

Là la sale bête qui lui avait à moitié bouffé le doigt je sais plus où les accueilla en braillant. Il pesta de pas trop savoir ecrire sinon il aurait déjà envoyé le message aux autres. Faudrait qu'une des filles le fasse rapidement, l'aimait pas trop ce zeusio not 'Gus.

La Puce et Illau aménagèrent la grotte avec la mousse pendant que le gamin retourna dans les buissons pour trouver de la graille, il était assez doué pour ca aussi. Au bout de peu de temps, il revenit avec un dizaine d’œuf de faisant et des champignons qu’il commenca à cuisiner de suite pour faire la surprise aux filles. C’était un homme moderne, que du muscle et qui fait la cuisine aussi.

_____________________________________________________________________________________

ANYANKA

Le retour au campement s'était fait calmement presque tendrement, comme une promenade bucolique ce qui n'était nullement le cas.
Une fois rendu, Anyanka avait fait entrer les chevaux dans la caverne suivi de Gus et avait déposé leurs trouvailles afin de pouvoir agencer la grotte avant d'aller attacher les betes à l'extérieur pour qu'ils puissent se repaitre.
Suivant les instructions d'Illaura, elle l'avait aider à disposer les couches le plus confortablement possible pendant que Gus était parti chercher quelque chose dans les bois, quoi lui seul le savait.

Une fois l'installation terminée et une simili porte dressée devant l'ouverture de la grotte, l'infirmière du Clan l'avait appellé pour lui montrer et apprendre les rudiments de ses potions et autres onguents ainsi que comment soigner quelqu'un.
Les jeunes femmes ne savaient pas dans quel état allait arriver leurs compagnons, elle préférait donc prévoir une assistante, une seconde main au cas où.
L'apprentissage achevé et Anyanka ayant assimilé les informations données, les deux femmes sortirent de la grotte découvrant avec plaisir, un Gus tout fier d'avoir préparé un repas digne d'un roi.
Fièrement il leur présenta les assiettes et l'omelette aux champignons qu'il avait préparé.
Par galanterie, il avait pris le morceau qui avait le moins de champignons laissant Illaura se régaler de ce met.

Discrètement, la puce triait les champignons du reste de l'omelette, laissant choir les légumes au sol, c'était probablement très bon, mais elle n'avait jamais aimé les champignons, mauvais souvenir de son enfance qui l'avait rendu malade comme un chien et cantonné au lit pendant des jours, depuis elle evitait tout contact avec eux.
Cependant, elle avait apprécié à sa juste valeur le geste et l'habilité de Gus à leur trouver un diner différent d'un morceau de viande séchée et bien plus gouteux.
D'un petit clin d'oeil, elle le remercia et déposa un baiser sur sa joue.

Merci Gus, c'est... adorable... gentil... t'es génial quand tu t'y met !!!

La viande séchée, ça lui rappellait qu'elle devait faire revenir le faucon pour l'envoyer au reste du groupe pour qu'ils puissent les retrouver.
Fouillant dans sa pochette, elle en tira un bout de barbac et siffla en tendant la nourriture du rapace qui ne se fit guère attendre.
Peut-etre avait-il pris habitude à elle ou juste senti qu'elle avait le bras nu, mais il ressera à peine ses serres sur la frele peau de la puce.
Le petit bout de velin indiquant leur position fut attaché avec une extrème prudence à la patte du volatile avant de le laisser s'élancer en lui murmurant de retrouver son maitre, l'ange gardien qui lui manquait.

Va et trouve le


Revenant à ses amis, Anyanka proposa de profiter du répit accordé pour aller se coucher et passer une vraie nuit de sommeil le ventre bien plein.
Doucement elle se dirigea vers la grotte et s'installa sur une des paillasses de fortune qu'ils avaient installées, laissant Gus la rejoindre tout à côté.
Illaura avait-elle vu ce qui semblait naitre entre eux, toujours est-il qu'elle alla s'installer plus loin, les laissant se découvrir lentement.

_____________________________________________________________________________________

GUS

L’omelette c’est sa spécialité. Forcément quand on est, enfin était, un petit voleur on mange plus souvent des oeufs que du bœuf. Mais là avec ses nouveau potes il en mangerait de la bidoche et plein en plus. Le curé avait des gouts de luxe et ils allaient pas se priver.
N’empèche que le gamin il était fier comme d’Artagnan. Là les deux donzelles il leur en avait bouché un coin. Bah oui mesdames c’est pas qu’un comique ou un tas de muscles le Gus. Il sait y faire quand il s’y metait.

Bon pour les champis c’était pas la gloire, il en avait pas trouvé des masses mais ca le faisait. Puis il avait fait son galand, il avait discretement tous laissé aux filles, il en avait juste gardé un ou deux pour lui mais pas trop.

En tout cas Anyanka avait l’air d’adorer. Il nota dans sa petite tête : « aime les champis ».
Illaura c’était moins sur. Elle tirait une drole de tronche depuis quelques jours. Sans doute que son mec lui manquait. Mais là fallait pas trop compter sur Gus pour l’aider. Même si Anyanka était d’accord. Ils étaient plus à Carca dans la grande maison à faire tout et n’importe qui avec tout le monde. Puis Gus c’était pas son trip. Déjà à deux ca risquait d’être pas simple (mais ca faut pas lui dire) mais alors à trois. On lui avait dit que certains le faisaient dans les couvents par exemple. Mais non pas d’accord. Elle avait qu’à se débrouiller toute seule. Il l’avait bien fait jusque là lui.
Bref.
Ils avaient bien mangé, même un peu trop. La Puce se dirigea vers le zeuzio du Ninja protecteur. Allez savoir pourquoi mais le volatile avait une dent contre Gus. Enfin une dent, vous me comprenez. Il arretait pas de regarder le Gamin en se moquant de lui. Je vous jure on aurait dit qu’il souriait. Comme si il était tout content de lui avoir bouffé le doigt. Heureusement la Puce avait fait des miracles. Il sentait presque plus rien. Si les autres revennaient mal en point, elle savait y faire. Tant mieux. Mais pas de bisoux pour eux hein !!!

Enfin l’animal déguerpit en beuglant comme d’hab. Pas trop tot.
Il était temps de se foutre au plumard. L’aurait mieux valu dans ce cas de parler de moussard mais pas grave, ils allaient au moins pouvoir pieuter peinard et peut-être même. Oh et puis ca vous regarde pas.
Il se coucha pas trop loin d’Anyanka mais pas trop près non plus. Il fallait pas qu’elle croive que c’était un ours en rut. Mais bon tout petit doucement il se rapprocha d’elle. Et pas bégeule pour un sou la fille avait vite compris son manège. En tout cas elle avait pas l’air de vouloir s’enfuir. Il alla se glisser tout contre elle et sans rien dire il la prit dans ses bras musclés. Même si étaient pas musclés ca changeait de toute façon rien. Il était bien comme ca avec son amoureuse dans les bras.
Mais qu’est qu’elle foutait Illau. Elle arretait pas de faire plein de bruit. Elle voulait lui couper ses effet ? Oh noooon voilà qu’elle gerbe maintenant. Pfffff .pas moyen d’être tranquille. Demain matin il chercherait voir si y avait pas une seconde grotte pour faire leur nid d’amour. Et là il lui sortirait le grand jeu…

Arf non chef !!! faisez ca au moins un peu plus loin que devant la porte. C’est pas sympa…

Entre deux jets Illau bredouilla des excuses bien pateuses.

_____________________________________________________________________________________

ANYANKA

Gus s'était rapproché tout petit doucement, la hardiesse semblait l'avoir pris un peu plus que de raison faisant sourire la puce, mais leur heure ne semblait pas venue et la cheftaine du petit groupe le manifestait d'une façon peu ragoutante.
Anyanka, s'excusa auprès de Gus en lui déposant un tendre baiser sur les lèvres pour se redresser et aller s'inquiéter de l'état de santé d'Illaura, lui tenant les cheveux redressés sur la nuque tandis qu'elle rendait tripes et boyaux.
La jeune femme ne comprennait pas pourquoi Illau était malade et pas eux, ils avaient pourtant mangé la même chose, quand soudain un éclair de lucidité lui traversa l'esprit : les champignons, elle les avaient soigneusement évincés de l'omelette et Gus n'en avait eu que très peu alors qu'Illaura les avaient dévorés avec appetit.

Illau tu devrais t'allonger, à tout coup tu te fais une intoxication avec les champis de Guz, t'inquietes on va gérer ce qu'il reste à faire dès le petit jour.

Retournant auprès de Gus, après avoir confortablement installée l'infirmière et lui avoir fait boire une de ses potions, elle le regarda avec des yeux désolés.

J'ai bien peur que ce soit tes champignons

Sans dire plus, elle s'allongea et ferma ses yeux et s'endormi rapidement éreintée du voyage et de la chasse à la mousse.

*************************************************************

Doucement chatouillée par les quelques rays de soleil qui traversaient les branchages qui dissimulaient l'entrée de la grotte, Anyanka s'éveilla lentement en s'étirant, observant un court instant Gus qui s'éveillait lentement aussi, apparement grognon au matin.
Se levant, elle alla vérifier l'état de santé d'Illaura, elle avait l'air d'aller mieux mais restait livide et fievreuse.

Reste allongée, t'inquietes de rien, dors

Revenant vers Gus, elle le reveilla davantage par un baiser taquin dès le matin, voyant ses yeux s'ouvrir pétillants de partout, et lui murmura d'une voix toute douce.

Gus faut te lever, Illau va pas franchement mieux et t'as un trou à creuser, moi je vais m'occuper de terminer dedans.

Sans s'en rendre compte, elle posa un regard attendri su le jeune homme qui s'éveillait avec peine.
Revenir en haut Aller en bas
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 615
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: Re: 10 - Aurillac >>>> Une grotte en retrait...   Ven 2 Sep - 11:01

GUS

Le Gamin, même si faudrait plus l’appeler comme ca encore bien longtemps, avait pas beaucoup dormi. Déjà la cheftaine qui avait craché ses boyaux toutes les dix minutes au moins en faisant un boucan pas possible. Il avait grogné une fois mais bon il allait finir par avoir des ennuiements s’il continuait à la gonfler avec ca.

Puis y avait la Puce. Qu’est ce qu’elle était belle !!! déjà éveillé c’était un canon mais endormie je vous dis pas. On en aurait mangé. Par bonheur y avait eu un rayon de lune qui était venu lui éclairer le visage et Gus était tout content qu’il dormait pas quand ca c’était produit. Il s’était appuyé sur sa main et avait passé une bonne partie de la nuit à la regarder, a fermer les yeux pour mieux imaginer tout ce qu’ils pourraient faire ensemble (et non il ne prévoyait pas que de cochoncetés bandes de mal tournés !!!) et vite les rouvrir pour pas s’endormir. Très tard dans la nuit, c’est le sommeil qui gagna et Gus qui s’endormit aussi. Impossible de savoir combien de temps mais c’est la voix d’Anyanka qui parlait à Illaura qui le réveilla. Il ouvrit un œil ensommeillé qu’il refermit très vite quand il vit que la jeune fille revenait vers lui.
Il fit semblant de dormir pour voir comment elle allait réagir et il avait eu là une bonne idée.
La fille, qui croyait sans doute qu’il dormait, lui donna un vrai baiser d’amoureux. Ca c’était du réveil !!! Il ouvrit grand les yeux et la regarda avec une mine un peu fachée que ce doux moment se termine si vite. Elle avait des choses à lui dire et s’agitait dans tous les sens. C’est à ce moment que Gus saisit le pourquoi du surnom de Puce.
Apparemment Illau n’allait pas mieux et s’il se souvenait bien de la veille, Anyanka avait dit que c’était à cause de lui. Enfin de ses champignons. Il voulut répondre quelque chose mais ne trouva pas grand-chose à dire tellement il se sentait bête d’avoir peut-être empoisonné ses copines rien que parce qu’il avait voulu monter qu’il savait y faire. Planté dans les grandes largeurs sur ce coup…

Il se redressa douloureusement sur son matelas de mousse et la regarda d’un air un peu grognon.

Ouais je vois, boulot boulot dès le réveil…pfff. Poussez pas je m’adapte.

Il finit par se lever tout bien droit et s’éloigna quelque peu dans la foret. Il revint quelques minutes plus tard avec une meilleure tronche et sans même petit déjeuner s’attela à l’ouvrage.

Bon il a quelle taille leur zigue là, parce que moi je creuse pas pour le coudes du pape …

Avec une pelle prise dans le chariot, il creusa une tombe de dimension acceptable, juste assez grande pour faire entrer l’autre obsédé aux cheveux blanc. Allez savoir pourquoi c’est à lui qu’il pensait en creusant son trou. Dès qu’il eut terminé, il planta la pelle sur le tas de terre d’un geste victorieux.

J’ai finiiiiiiiiiiiii

Dit-il avec sa discrétion légendaire.


_____________________________________________________________________________________

ANYANKA

La puce avait déjà commencé à s'occuper de l'intérieur de la grotte en sortant de temps à autre récupérer quelques branchages éparses pour un peu mieux dissimuler l'entrée de la cache de fortune.
Elle observait cependant Gus qui au lieu de se mettre à creuser, comme il l'aurait du, s'enfonça dans la foret l'air bougon, avant d'en ressortir une dizaine de minutes plus tard l'air bien plus serein au demeurant.
Un sourire amusé illumina le visage de la puce qui se mit à secouer la tête, faisant onduler ses boucles brunes de chaque coté de ses grands yeux verts, fallait pas être bien malin pour deviner ce qu'il avait été traficoter dans les buissons à l'abri des regards, décidément Gus avait le don de la faire sourire, même à son insu.

Attrapant un feuillage, elle se baissa, jetant négligeamment un regard pour son compagnon qui suer sang et eau en creusant ce fichu trou, dont il ignorait totalement qui viendrait le remplir.
Une pensée funeste traversa son esprit, elle espérait simplement que ce ne soit pas mauvais présage que de creuser un trou capable de contenir un corps d'homme, qu'il ne s'agirait pas d'une tombe pour un des leur, ni pour qui que ce soit cher à son coeur.
Alors qu'elle regardait Gus continuer à approfondir le trou demandé par Cell et Seam, une vision cauchemardesque s'afficha devant son regard émeraude... elle, le feu, un cimetière... puis lui, dans ce trou, maintenant...

La jeune femme secoua la tête énergiquement, serrant la pogne sur le tronc épineux qu'elle avait entre ses doigts, s'écorchant légèrement, la sortant de sa léthargie cauchemardesque juste au bon moment.
C'est ce moment que le garçon trouva opportun pour hurler son contentement d'avoir fini, tournant vivement la tête, Anyanka ne pu réprimer un froncement de sourcils à son endroit.

Chuuuuuttt !!! signa t-elle d'un mouvement de main vers le bas.
Tu veux que tout aurillac sache qu'on est là ou quoi ?

Se rapprochant elle observa le travail de Gus un sourire satisfait au visage et lui fit un clin d'oeil.

Et bah quand tu t'y met ça rigole pas, on va le recouvrir au cas où.
Pour ma part tout est terminé dedans, y'a pu qu'à attendre les autres.


Joignant le geste à la parole, elle camoufla tant bien que mal le trou avec des branchages et autres feuilles mortes entassées là pour pouvoir le retrouver aisément.
Alors que les deux s'étaient assis à l'extérieur sur un rocher, grignottant un quignon de pain et un morceau de lard séché, un cri, strident se fit entendre.
Instinctivement, Anyanka leva la tête vers le ciel, cherchant du regard quelque chose, quelqu'un s'y l'ont puis dire... elle trouva rapidement l'objet de son regard rivé vers les cieux, il était là, et ça ne pouvait vouloir dire qu'une chose.

Gus regarde, le faucon, ils sont pas loin, fini de lambiner, on s'active.
Je grimpe là haut pour guetter.


Ni une, ni deux, la puce bondit sur un rocher pour attraper une basse branche et se hisser dans un des arbres qui permettait de voir le chemin sans être trop loin de la grotte, et surtout sans être vu.
Ils arrivaient, pourvu qu'ils aillent tous bien, elle se surpris alors à penser à un d'eux en particulier, si lui veillait sur elle pour sa protectrice, elle veillait sur lui pour son mentor...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 10 - Aurillac >>>> Une grotte en retrait...   

Revenir en haut Aller en bas
 
10 - Aurillac >>>> Une grotte en retrait...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La grotte sur le wiki des RR
» Grotte Hesque [2.0]
» Battre le dragon à la sortie de la grotte de Gagazet
» Grotte secrète sur Hawaï
» GT1 De la grotte des temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan de La Main Noire (Renaissance) :: L'Enceinte (lecture publique + accès membres) :: La Bibliothèque :: Les exploits extérieurs avant l'incendie du manoir (2007-2008) :: Mission à Clermont (2008)-
Sauter vers: