Le Clan de La Main Noire (Renaissance)

Le Clan de La Main Noire (Renaissance)

Repaire des membres du Clan de la Main Noire liés aux Royaumes Renaissants.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 2 - Teste Bush >>>> Sur les quais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 643
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: 2 - Teste Bush >>>> Sur les quais   Sam 3 Sep - 21:03

OLD NICK

Le voyage avait été long et périlleux depuis Tarragone. En rusant ils avaient pu éviter les attaques des Mauresques qui harcelaient les navires chargés de leur précieuse cargaison d’objets en cuivre. Vieux briscard de la mer Old’Nick savait par où passer et comment maquiller le vaisseau afin qu’il paraisse anodin. Enfin les côtes de la Guyenne étaient en vue.
Après de longues et lentes manoeuvres d’accostage, le Tir Na Nog s’immobilisa le long des quais de la Teste de Buch. Les marins excités par l’approche de réjouissances succédant aux privations de la mer, s’activèrent comme de beaux diables pour décharger rapidement la cargaison. Les commanditaires étaient accourus, également pressés de faire fructifier leur investissement en revendant au plus vite la marchandise au double et parfois même au triple de son prix d’achat.



Le calme revint autour du navire car une fois les négociants partis, l’équipage se prépara à faire une virée mémorable en ville. Old’Nick lui était blasé de ces réjouissances. Trop de ports visités, trop de chants hurlés à tue tête, trop de caniveaux pour vous accueillir en fin de bordée. Moins il était à terre et mieux il se portait. Il congédia tous ses hommes et s’installa, seul avec son petit singe, dans son carré. Une bouteille de whisky, pur produit de son Ecosse natale, à portée de main, il s’enfonça dans la douce torpeur de ses souvenirs peuplés de filles à marins qu’il ne touchait plus de puis bien longtemps et de vents tempétueux qu’il n’avait de cesse d’affronter à nouveau. Les embruns étaient avec l’alcool, et l’argent les seules choses qui pouvaient encore le mettre en émoi. Et encore, l’argent il avait plus qu’assez. Il serait le plus riche du cimetière si un jour, par malheur, la terre l’accueillait pour sa dernière traversée.
Lentement, l’alcool aidant, il sombra dans un demi sommeil lorsque le petit singe lassé de jouer avec la barbe de son maître, s’assoupi à son tour dans le creux de son cou.

_____________________________________________________________________________________

THE DIABLE

diable passait par la lorsqu'il vit un bateau il monta a bort et dit

Bonjour mon cap'taine comment va ?


_____________________________________________________________________________________

OLD NICK

Un petite voix le tira de sa torpeur. Décidément il tenait plus l’alcool comme dans le temps.
Son petit singe poussa des cris perçants à l’encontre de l’intrus. Old’nick le fit taire en le bousculant ce qui ne plut pas non plus à la mascotte. Le vieux marin se redressa péniblement de la table où il s’était effondré. La bouche pâteuse et la main tremblante il regarda le jeune homme d’un regard vitreux. Il déglutit plusieurs fois et toussota pour s’éclaircir la voix.

Tu lui veut quoi toi au vieux Nick ?

Il se leva et chancelant se tint sur le pas de la porte de sa cabine. Il jeta un pénible coup d’œil sur le pont qu’il trouva bien vide. L’équipage avait sûrement fait une bombance de tout les diables et devait éparpillé un peu partout dans le village, couchant de ci de là , légitimement ou pas.

Les mécréants…

Il se gratta lentement la tête.

Y a longtemps qu’t’es là ???
T’as pas vu des marins en goguette ?


Il se rappela que dans une ville portuaire c’était monnaie courrante.

De ceux qu't'avais jamais vus je veux dire. Y a un grand Maure dans le lot
M’ont laissé tout seul ces charognes


_____________________________________________________________________________________

THE DIABLE

eu non j'ai vu personne mon capitaine desoler

_____________________________________________________________________________________

OLD NICK

Le jeune homme lui répondit par la négative et Old’Nick n’avait nulle envie de regagner le terre qui n’était plus ferme pour lui depuis bien longtemps.

Le Maure s’appelle Idriss, il fait bien sept pieds de haut et a deux anneaux d’or aux oreilles. Il y a peu de chance que tu le confondes avec un autre. Va au village et ramène les moi, lui et ses hommes. Tu auras un belle récompense.

Sans attendre la réponse du moussaillon, le vieux marin rejoignit sa cabine du fond de la quelle il hurla à l’intention du gamin.

Et dis lui que s’il ne revient pas avant ce soir je change d’équipage !!!, C’est pas une vie ça d’abandonner son capitaine comme un vieux rat.

Il engloutit une nouvelle rasade de son alcool natal.


_____________________________________________________________________________________

THE DIABLE

ok cap'taine
Revenir en haut Aller en bas
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 643
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: Re: 2 - Teste Bush >>>> Sur les quais   Sam 3 Sep - 21:04

XANDRYA

Cinq cavaliers, deux femmes et trois hommes, fatigués du chemin parcouru quasiment sans s'arreter, avancaient lentement le long du port en empruntant les quais, histoire de ménager humains et chevaux.
La flamboyante observait les navires amarrés les un après les autres sans dire un mot, le groupe était on ne peut plus calme, se déplacant silencieusement.
En bout de quai, un magnifique voilier se profilait, imposant, majestueux, un petit bijou des mers, d'un signe de tête, elle invita l'homme à la crinière blanche à se rapprocher d'elle, une fois qu'il fut enfin à sa hauteur, Xandrya se pencha vers lui en s'adressant à lui à voix basse.

Dis ça vous sauriez le manoeuvrer ???

Détaillant davantage le bateau, se disant que même les chevaux pourraient être montés à bord, elle fit avancer davantage sa jument pour détailler un peu mieux le rafiot.
Lisant le nom du navire, elle fronça les sourcils prenant une expression surprise et perplexe.

Le Tir Na Nog, c'est quoi ce nom à la noix...

Prise dans ses interrogations, elle entendit alors distinctement les hurlements d'un homme qui provenaient du pont ou de quelque chose de ce genre, en tout cas du bateau.

old nick a écrit:Et dis lui que s’il ne revient pas avant ce soir je change d’équipage !!! C’est pas une vie ça d’abandonner son capitaine comme un vieux rat.

Un sourire en coin et qui ne presageait rien de bon se dessina alors sur son visage alors qu'elle observait un jeune homme qui quittait le navire precipitamment.

Ah oui tout seul... Dommage pour toi...

Se tournant vers le chevelu qu'elle avait questionné plus tôt, elle lui envoya un large sourire, il était temps qu'il sache avec qui il avait décidé de voyager.

Makiavel que tu sache ou non va falloir que tu te debrouilles pour y arriver, c'est celui là qu'on prend !!!

Talonnant furieusement Nyx, l'impétueuse rousse lança sa monture au trot soutenu tirant sur la bride gauche pour lui faire monter la passerelle qui reliait les quais au Tir Na Truc lançant à ses comparses.

Raven, Vicious, c'est maintenant qu'on se reveille, c'est parti !!!

Un cri d'encouragement pour sa monture, une talonnade supplémentaire, et Xandrya grimpe la passerelle investissant le pont juchée sur Nyx, arme au poing.


_____________________________________________________________________________________

MAKIAVEL

Point de changement quand aux douleurs multiples ressenties a chaque fois . Le fessard en feu , Mak s'arrête non loin de la rouquine ... zieute les environs ... enfin ils étaient arrivés . Terminé pour un temps le mode chevalin , et son corps ne s'en porterait pas plus mal . L'exubérante désignait un bateau de fier allure , succéptible de leur convenir . Son regard s'enflamma dès qu'il croisa la première voile . Enfin la mer pensa t-il !

Nous y sommes ....
pas le temps de répondre aux questionnaires de la miss , que la v'la qui se déchaine et part arme en main .

Diantre ! Un tantinet nerveuse la demoiselle ? ou pressée ?

Le bateau devait leur revenir coute que coute de toute façon ...Makiavel lance un regard a Norti , lui faisant signe de suivre , et emboite le pas du canasson de la sauvageonne ...

Quand il faut ! Il faut !
Yahh !


_____________________________________________________________________________________

OLD NICK

Le freluquet avait à peine quitté le navire, sans doute motivé par la récompense qu’un bruit fracassant tira Old’nick de sa rêverie éthylique. Il se précipita en trébuchant hors de sa cabine et se retrouva confronté une nouvelles fois à ces satanées hallucinations.

Une succube, la tête couverte de flammes chevauche un dragon de feu, elle brandit des éclairs tandis que les sabots de sa monture font résonner le tonnerre.

Nick, coutumier de ce genre de rencontre chimérique ne s’en soucia guère. Une nouvelle venue dans les arcanes de son esprit embrumé, rien de plus. Il s’en détourna en haussant les épaules. Il valait mieux qu’il soigne le mal par le mal et il n’avait presque rien mis derrière son col depuis le matin. Ce qui le contrariait surtout c’est que d’ordinaire les beautés oniriques qui le hantaient étaient bien plus dénudées et certes moins agressives. Aurait-on trafiqué sa bouteille ? Il tirerait ça au clair dès le retour de Idriss.

Au moment où il réintégrait son carré, d'autres cris se firent entendre. Nul doute à présent qu’on avait frelaté sa boisson. Jamais telle chose ne s’était produite. Tant de cavaliers à la fois. C’était plus qu’il ne pouvait en supporter. Ebloui par le soleil il fronça les yeux pour tenter de s’assurer de la véracité de ses divagations. Il s'approcha en hésitant.

Impressionné par l’allure de ce qu’il percevait, il osa un timide :

Z’êtes vrais ou pas ?


_____________________________________________________________________________________

NORTIMEER

c'est le postérieur en feu que norti regardait, hagard, les bateaux qui défillaient ....
il repensait a fécamp ou il avait résider quelques temps...
tout a coup,l'érubéscente fit signe de la tète a maki pour qu'il s'approche....
norti l'air de rien,s'approchat un peu pour ne pas l'aisser maki seul au prises avec l'énigmatique rouillée...

que se trame t il?que lui veut elle?

aprés quelles secondes,voila maki qui lui fait signe de les suivre...

un petit yaa et voila joly lancé au galop dèriére la rouquine et maki
norti ouvre de grand yeux quand la rouquine grimpe a cheval sur le pont d'un navire....
peu importe ,j'y vais aussi...

et voici mon norti qui grimpe a cheval sur le navire,il appercoit une lame dans la main de la rouillée,il se saisit de son couteau et rejoint maki et la rouquine sur le pont....
Revenir en haut Aller en bas
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 643
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: Re: 2 - Teste Bush >>>> Sur les quais   Sam 3 Sep - 21:05

FES NO MORE

Dans une taverne de la Teste

Au fond d'une taverne, une cape lui cachant le corps et le visage, Fes avait la main sur une chope. Sa table de bois brut était vide de toute personne. Un soûlard avait voulu s'y mettre, mais le regard qu'il avait perçu de sous le capuchon lui avait fait changer d'idées, le geste à la cape dévoilant un couteau luisant aux faibles lueurs des lanternes aussi. Scrutant les alentours, il cherchait des hommes pour mener une aventure de cambriole. Ne connaissant pas la ville, il se méfiait des poulaga se faisant passer pour des hommes de main et qui, au dernier moment, vous mettaient une lame dans le dos et vous envoyaient au niouf pour quelque temps.

Il avait remarqué l'entrée d'un groupe hétéroclite, mené il semblait par un homme aux mesures impressionnantes et à la peau noire, sa taille monstrueuse n'avait rien à envier à la largeur de ses épaules. Quand il parlait, ses gestes étaient extravagants et des reflets à ses oreilles montraient qu'il devait être marin, certainement fraîchement débarqué. Fes se leva à son encontre, mais avant d'avoir pu lui parler un damoiseau fit son entrée et se dirigea vers le grand bronzé. Fes resta à distance, écouta.


_____________________________________________________________________________________

RAVEN

Raven avait suivi ses compagnons plus deux nouvelles personnes, deux homes précisément qui s’étaient joint à eux. Le port se dessinait, un grand voilier également. Elle en avait rarement vu d’aussi beau. Elle ne fut pas la seule ébahie par l’engin. Sa cheftaine le remarqua aisément aussi.

La blonde ne fut guère surprise en voyant que Xandrya opta pour se moyen de mouvement. L’abordage semblait être d’actualité. Un sifflement en direction d’elle et de Vicious pour leur faire remarquer et elle parti au galop. Raven fit de même, suivant la sulfureuse tel son ombre. Les ordres sont les ordres peut importe les conséquences qui s’ensuivraient.

Le tavernier et son compagnon les ont devancé elle et l’encapuchonné qui pourtant n’ont pas traîné. Elle arrive à leur hauteur. Le capitaine du navire semble abasourdi par le spectacle qui s’offre à lui. Son air hagard fait sourire Raven. Un peu d’action à prévoir mais surement éphémère vu son état d’ivresse. Bien reconnu les équipages de bateau sont toujours à s’enivrer. Ne devrait pas être trop dur à réquisitionner ce rafiot.

Un mirage ? Je ne crois pas… les sirènes chantent habituellement… Mais je préfère les hurlements aux chants si cela ne vous dérange pas …..

Probablement que cela le dérangeait mais elle n’en avait que cure. L’appel du sang, le gout du risque, l’obsession de faire du mal reprenait vie en elle… Elle la petite blonde angélique… Son absence lui pesait trop et c’est ainsi, la seule délivrance qu’elle avait trouvé pour oublier. Simplement l’espace d’un instant elle voulait penser à autre chose qu’à lui

_____________________________________________________________________________________

VICIOUS

Non content de devoir déjà supporter ses deux compagnons de route, voila que le destin s’acharne et c’est deux hommes supplémentaires maintenant qui se sont joins à eux pour le voyage…
Un tenanciers de bar, ivrogne à ses heures et son ami piliers de comptoir et donc meilleurs client, en voila un tandem de choix pour les accompagner jusqu’à destination.
C’était déjà un miracle qu’ils avaient tenu sur leurs selles, dans l’état dans lequel ils se trouvaient en partant de Cahors.
Le voyage allait être très long, il n’avait pas oublié ce que l’homme aux cheveux si fin et clair lui avait dit dans la taverne.
Il aura tout le loisir plus tard de s’en occuper et de lui montrer sa façon de penser à cet alcoolique qui ne tenait pas droit.
Le voyage plus court cette fois, l’air marin lui fouettait le visage arrivant au port du village, un air vivifiant et chargé de tant de souvenir...
Il aimait les paysages ainsi que les effluves marines.
Une des rares choses qu’il pouvait encore apprécier dans ce bas monde, avec l’ivresse.
Son regard se perdit un instant dans l’immensité azurée, profitant du spectacle, se remémorant ses belles années près de la mer avec…
Le ressac des vagues, le bruit de la mer fouettant la coque du navire, cette immensité autour du port, le bruit du bois qui craque sous le roulis des vagues, cela faisait tant d’années qu’il n’avait pas vogué au loin…
Perdu dans ses pensées, ne prêtant aucune attention au despote qui leur servait de responsable pendant cette mission, profitant de cette vue, simplement…
La voix stridente de la carotte le tira de ses rêves.
Il eut à peine le temps d’entre apercevoir la furie, qu’elle partait déjà en direction de la passerelle.
Encore une autre surprise, les voila qui allaient prendre la mer dans ce cas.
Voila une pensée réconfortante dans son âme en peine.
Le bateau était magnifique et immense, un voilier de toute beauté, encore mieux quand il s’agit de le voler.
Toute la bande improvisée avait déjà franchit la passerelle en direction du pont et de son capitaine qui sentait l’alcool frelaté, une odeur si forte qu’il pouvait la sentir du quai.
Suivant ses compagnons, son cheval passa sur la planche en bois, passant sur le pont du navire à son tour.
Se tenant prêt à aborder le capitaine, qui ne semblait rien comprendre à la situation.
La mission poursuivait son cours et ils devaient faire vite pour arriver à destination et enfin savoir du quoi il retournait.

_____________________________________________________________________________________

XANDRYA

Le reste du groupe l'avait suivi quand un marin aviné, surement le captain au vu du galurin sur sa tête, sorti des méandres du voilier, la regardant comme si il voyait un démon.
En quelque sorte il n'avait pas totalement tort, n'était ce pas ainsi qu'elle avait été présenté aux soeurs du couvent par un p'tit mot griffoné, "l'enfant du diable"...
La façon dont il la regardait la faisait sourire, il repartait vers sa cabine quand les autres la rejoignirent sans plus attendre, provoquant chez l'homme un demi-tour vers eux.

L'expression sur son visage était étrange et lorsqu'il ouvrit la bouche pour demander si ils étaient vrais, Xandrya manqua d'éclater de rire, retenu par la révélation de la "frèle" Raven qui sortit une réponse des plus étonnante.
La flamboyante haussa un sourcil, surprise, agréablement surprise, elle se doutait que si elle était au clan ce n'était pas pour rien et elle venait d'en avoir la preuve, angélique oui, insipide non.
Lachant les rennes de sa jument et sautant à bas de sa monture, la "cheftaine" se dirigea d'un pas rapide vers l'homme au chapeau en pointant son scorpion sous son visage, menaçante.

Je le crains effectivement et comme l'a justement dit mon amie, on ne chante pas.
Dommage hein ?
Par contre toi si tu bouge, tu va chanter et probablement très haut genre aigu !!!
Compris ???


L'homme sembla comprendre à moins qu'il s'agisse d'un soubressaut du à l'alcool, tournant la tête vers Raven et Vicious, elle leur fit un petit signe pour qu'ils "accompagnent le seigneur" de ce navire dans sa cabine.

Doucement quand même, si on peut éviter de le tuer ça serait pas plus mal, après si vous voulez vous amuser, voyez avec lui. ajouta t-elle souriante en faisant un clin d'oeil.

Faisant volte face une fois le captain sous bonne garde, elle s'approcha du marin dieppois levant la tête pour le regarder juché sur son cheval.
Un p'tit sourire charmeur, un bras qui se pose sur l'encolure du cheval du chevelu, le scorpion de fer approchant dangeureusement la cuisse de l'homme.

Bah voilà Makiavel !!! T'as ton navire, t'as pu qu'à nous emmener à Dieppe et le plus vite serait le mieux, genre... hum... bah.... maintenant en fait !!!!!
Allez au boulot chéri, t'as de quoi faire !!!


Lui tapant sur la jambe, Xandrya alla attacher les chevaux de ses accolytes de la main noire ainsi que sa jument à un des mats du voilier avant de s'assoier sur une caisse en regardant Makiavel et son ami qui restaient un peu effarés de ce qui se passait.

HE !!!! Vous attendez le déluge ou bien ????
Makiavel toi tu sais, nous pas, donc....
T'auras de l'aide, mais active, bouge ton p'tit cul de ton canasson et magne....


Lui lançant un clin d'oeil et un joli sourire, elle ajouta.

S'il te plait.... CAPTAIN !!!!

Ayant terminé de le brosser dans le sens du poil, l'impétueuse rousse redressa la tête vers le ciel observant la lune et les étoiles, devenant soudainement songeuse, se demandant si lui aussi pouvait la voir si belle et si pleine de là où il était, où qu'il soit d'ailleurs....
Revenir en haut Aller en bas
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 643
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: Re: 2 - Teste Bush >>>> Sur les quais   Sam 3 Sep - 21:07

OLD NICK

Ils étaient des centaines, tous tout aussi agressifs les uns que les autres. Old’Nick ne distinguait pas trop bien la troupe de démons qui avaient envahi son vaisseau. Des rats ou des furets courraient tout le long du pont confirmant bien son impression première. Il fallait absolument qu’il retourne boire dans sa cabine. Ses hallucinations n’étaient plus uniquement visuelles elles étaient maintenant aussi auditives. D’un pas plus ou moins alerte il se dirigea vers sa cabine lorsque le démon rouge s’en prit directement à lui aidée d’une bestiole étincelante tout droit sortie des enfers.

Mais….euhhhh…non !!!

Sa rebuffade fut de courte durée. Deux valets du démon vinrent se poster de chaque côté de lui. Impossible de savoir s’il rêvait, éveillé ou pas, délirait par manque de boisson ou si ce cauchemar était bien réel. Il avait trouvé un moyen de s’en assurer. Il glissa une main tremblante sur la croupe de sa jeune et jolie gardienne. Il serait vite fixé


_____________________________________________________________________________________

RAVEN

Xandrya était surprise par la réplique que venait de donner Raven. Ce n’était pas dans ses habitudes. Elle si douce et angélique. La pureté chez un être… comme quoi les apparences peuvent être trompeuses. La rouquine descend de sa monture e et va menacer le capitaine plus durement encore qu’elle venait de le faire, l’arme au poing.

L’ange suit le mouvement et gracieusement descend à son tour. Elle pose enfin les pieds sur le paquet du bateau suivi de l’homme en rouge. Elle n’a pas oublié comment se dernier l’a traité et elle s’occupera de lui éventuellement. Pour le moment la chef décide qu’elle doit accompagner l’ivrogne dans ses quartiers. Naturellement la personne pour la seconder dans cette opération n’est nul autre que Vicious …

Elle s’approche du capitaine chantant et vient pour lui prendre le bras quand celui là la prend par surprise et glisse une main sous sa jupe lui mâtant parfaitement le galbe de ses fesses. L’effronterie dont il fait preuve révulse la blondinette. Elle s’élance et lui décroche un coup sur la mâchoire. Elle se secoue la main rapidement, s’étant fait aussi mal qu’à lui probablement. Elle lui crache ensuite sa rage au visage, l’ange s’étant maintenant endormi en elle.

Désolée le pervers mais tu gardes tes mains dans ton pantalon sinon je me ferais un plaisir de tes les coupées…

Elle sorti une de ces étincelantes épées courtes qu’elle lui pointait agréablement sous le nez. Elle aurait envie de le faire saigner, la maintenant… Soudain l’envie de tortures beaucoup plus douce l’échaudait.

Si tu ne peux pas t’abtiendre de me toucher sinon… faut commencer par demander la permission…

Un sourire enjôleur orna ses fines lèvres sensuelles. Le regard plein de malice. Jamais elle ne laisserait une telle charogne la toucher mais dans son état il ne devait surement pas faire la différence entre la réalité et ses rêves les plus fous. Autant profiter de ses voyages et s’amuser à le faire souffrir. Cela lui permettrait de penser à autre chose que son mal de mer qui ne tarderait surement pas un fois partie à la dérive.

_____________________________________________________________________________________

SPIELJAGER

Même sur les quais, le bouffon sévissait :

"Un fier navire est en escale dans le port. Old Nick, capitaine réputé pour lâcher ses proies dans la soute, s'est rué sur le pont de la coupée sitôt qu'il a aperçu miss Xandrya à son bord.
(comprenne qui pourra x2)


_____________________________________________________________________________________

NORTIMEER

tout c'était accéléré,norti,suivant la rouillée et son bon maki était a bord d'un navire,a cheval s'il vous plais...là sur le pont,un homme,le capitaine du rafiot pense norti,s'emblait un peu agité du bocal,n'ayant pour seul mots:vous etes vrais....

les choses prenaient une tournure qui ma fois plaisaient a norti,la blondinette qui rétorque du tac o tac a l'agité du bocal,la rouillée ayant sautée de son canasson,menaca de sa lame le captain illuminé...
la blondinette et le taciturne,sous les ordres de l'érubescente,raccompagnent gentilment lagité dans ses appartements...

la rouillée s'approche doucement de maki,lui offrant de devenir le captain de ce rafiot...norti est trés surpris....maki,serait il marin le bougre????

norti saute promptement de sa monture,se dirige vers mak et lui dit:

capitaine oh mon capitaine....se sera un plaisir de t'obéir....

et voici mon norti qui part a l'assaut des haubans il crapahute et ce retrouve en haut du grand mât a courir comme un dératé sur la grande voile pliée..
la rouillée semble s'impacienter,elle houspille maki,le priant de partir direction Dieppe...elle lui jette un de ses regards !!!! du haut de son perchoir,norti regarde l'immencitée bleutée...

waouhhhhhh toujours aussi beau ce spectacle,les étoiles qui se reflètent dans l'eau,on se dcerne pas la terre du ciel...

tout a coup,norti appercoit une ombre sur le quai....il hélle maki et la rouillée....

pssssst...on a de la visite
dit il en pointant du doigt le quai...
Revenir en haut Aller en bas
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 643
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: Re: 2 - Teste Bush >>>> Sur les quais   Sam 3 Sep - 21:08

IDRISS

La Taverne

La dernière vadrouille en mer avait été longue, les hommes avaient envie de se divertir, plaisir liquide mais surtout de chair, ils connaissaient ses matelots et les avaient suivis en ville pour les surveiller, il ne tenait pas à les voir détruire encore une taverne comme à leur dernière escale.

Les gars vous restez calmes autant que faire ce peu, et tant qu'à faire si les femmes que vous prendraient sont consentantes c'est pas plus mal

Idriss avait donné ses instructions et était resté en retrait dans la taverne prêt à parer un éventuel débordement trop intense, le vieux Old Nick était resté au navire comme à son habitude, surement déjà ivre mort au fond de sa cabine pendant que la mascotte singesque faisait les pires dégats.
Adossé à coté de la porte d'entrée, il observait ses gars en buvant tranquillement sa chopine, détaillant du coin de l'oeil les créatures de rêve de la taverne qui devait avoir des moeurs de commerce spécifique au marin.
Peut-être se laisserait-il tenter ce soir si les matelots savaient se montrer à peu près calmes.

Son attention fut attirer par un jeunot qui entra en trombe dans la taverne semblant chercher quelqu'un lorsqu'il se dirigea à priori vers lui, Idriss feignant de l'ignorer avant de regarder dans la direction d'un gaillard qui l'observait du coin de l'oeil sans rien dire, mais pourtant avec insistance.
Son faciès et la couleur de sa peau lui valait souvent ce genre de regard, et sa carrure imposante n'arrangeait rien à l'affaire, haussant un peu la voix il s'adressa au curieux.

Un problème mon gars ? Si c'est moi qui t'interesse, désolé pour toi je mange pas de ce pain là et si t'as quelque chose à dire leve toi !

La voix rauque et caverneuse empreinte de l'accent typique des pays chauds d'où il venait s'éleva dans la taverne, celui qui n'avait pas entendu devait être au bord du coma éthylique ou occupée entre les cuisses d'une femme de peu de foi.


_____________________________________________________________________________________

MAKIAVEL

Le malheureux capitaine n'avait eu guère le choix , et çà s'était passé si vite . Le scorpion sous le nez , puis les deux acolytes de la rouquine qui l'accompagnaient en cabine , valait mieux pour lui qu'il ne résiste pas . Au vu de son état avancé dans sa beuverie , il ne pourrait pas lutter de toute manière . Mak répondit aux sourires de la sauvageonne et accepta bien volontiers le poste de capitaine , lui intimant de tenir ses deux comparses .
Norti avait déjà escaladé le mat et semblait comme un gamin que l'on amène a la foire pour la première fois ... il était bien agile le bougre encore ...

Pas de soucis ma ptite dame ! On ne va pas perdre de temps ! mais commencez par me ranger votre bestiole hein !
Faudrait pas que l'équipage revienne et nous trouve a bord , ça ferait un brin désordre !
Vous direz a l'homme arrogant de remonter les amarres dès son retour si vous voulez bien .
puis levant les yeux au ciel en direction de son ami perché , il s'écria...

Tiens tant que tu es la haut , décroches nous les voiles !

L'appareillage se préparait en douceur , et l'idée de revoir Dieppe s'accentuait et le faisait frissonner ...


_____________________________________________________________________________________

OLD NICK

Le petit singe n’était pas resté bien longtemps sur l’épaule de son barbu de maître. Dès que la furieuse cavalcade eut envahit la passerelle le petit primate s’échappa dans la mature en sautant d’un hauban à l’autre en poussant des cris perçants. Des deux occupants du navire c’est lui qui avait ingurgité le moins d’alcool ou en tout cas celui qui le supportait le mieux.

Nul doute Old’Nick ne divaguait pas, il en prit pour témoin le crochet que la créature lui décocha en pleine mâchoire.

T’aime l’amour vache poupée ? Viens dans ma cabine je te ferai voir du p…

Elle lui glissa une lame rutilante sous le nez, genre qui n’avait pas beaucoup servi et qui n’attendait que ça. Il en eut la chique assez vite coupée et n’osa plus trop rein dire si ce n’est que de lui adresser un sourire un peu maladroit. Ca faisait si longtemps qu’une croupe n’avait pas rebondi dans ses paumes qu’il ne voulait pas gâcher toutes ses chances de pouvoir un peu en profiter. Même rien que pour le plaisir des yeux. Ses yeux troubles dévièrent insensiblement vers le corsage de la jeunette. Le choc du coup de poing lui avait remis une ou deux idées en place.

Je me suis mépris gente dame, il cracha par terre, je d’mandrai la prochaine fois.

Il émit un rire gras en se tournant vers l’acolyte de la femme. Son rire stoppa de suite. Sur qu’à lui il mettrait pas les mains nulle part.
C’est alors qu’il vit d’autres personnes s’affairer à faire appareiller le navire. L’esprit toujours embrumé il se tourna vers Ydriss.

Mais pourquoi cette perruque rouge, mon fidèle compagnon ? Et puis on va où là j’ai rien dit moi…

Il secoua la tête fortement, remarquant avec horreur et plaisir que Ydriss avait bien changé, que son teint mauresque était devenu laiteux tout comme ses pectoraux.

Scusez ma bonne dame, je vous avais pris pour quelqu’un d’autre. On n’y voit goutte avec ce brouillard.


_____________________________________________________________________________________

THE DIABLE

je m'engage avec vous cap'taine

_____________________________________________________________________________________

XANDRYA

Xandrya était heureuse de voir que tout se mettait doucement en place, Raven et Vicious avait écouté ce qu'elle avait dit ainsi que Makiavel et son accolyte qui s'affairait déjà sur le pont.
La flamboyante se mit à rire depuis ses caisses où elle s'était étendue en entendant le propriétaire du bateau la prendre pour un certain Idriss encore dans les enivrances de l'alcool.
Makiavel s'adressa à elle en lui expliquant qui devait faire quoi, lui demandant que Vicious ote les amarrages alors qu'il était en bas avec le vieux bonhomme imbibé.

T'inquietes Makiavel je vais m'en occuper des amarrages, plus vite enlevés, plus vite parti, et là je satures faut qu'on se casse avant que l'équipage se radine.

Au moment où là rouquine dit ces mots, l'accolyte du cap'tain désigné indique qu'ils ont de la visite et qu'un gaillard se pointe sur le pont en indiquant qu'il "suit son capitaine".
Bondissant de ses caisses, arme au poing, elle fond sur l'étranger ne lui laissant nullement le temps de réagir et le fait reculer jusqu'à la passerrelle, avançant sur lui pour le faire reculer jusqu'au quai.

Tsss Tsss, y'a eu un changement de capitaine ici, tu reste à quai chéri, va donc t'enivrer avec tes copains marins et te payer une catin à l'occas.

Saisissant à sa taille une petite bourse avec quelques piecettes, elle lui colle sur le poitrail et le pousse pour qu'il s'éloigne sans relacher l'arme qui le menace.

Trace !!!!

L'homme sans doute très conscient ou trop heureux d'avoir bourse garnie en main s'eclipsa sans s'acharner davantage, Xandrya profita de ce qu'elle était sur le quai pour larguer les amarres, soulevant les immenses et lourds cordages fendre l'eau et taper la coque du navire.
Ci fait, elle se pressa de rejoindre le pont et de tirer la passerelle à l'intérieur, se dirigeant après coup vers Makiavel.

Bon au moins on aura pu de zigomares qui viendront nous faire des surprises à la noix !!!
Makiavel dès que possible tu nous fait décoller d'ici s'il te plait, ça urge maintenant.


Levant la tête vers le mat où était perché l'ami de Maki, elle se mit à sourire, et crie à son attention.

ET LA VIGIE LA HAUT, ELLE VOIT QUOI ????

La flamboyante se mit à éclater de rire, la pression et la fatigue, un p'tit craquage de nerds bien légitime dans un éclat de rire, attendant ce maudit départ avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 643
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: Re: 2 - Teste Bush >>>> Sur les quais   Sam 3 Sep - 21:09

MAKIAVEL

Amusé de voir la fille aux cheveux de feu rembarrer le malotrus , et la vitesse a laquelle elle avait relevé les amarres , Mak laissa échapper un sourire en coin . Pas commode pour deux deniers la petite damoiselle et tellement énergique avec ça . Les deux acolytes de la rougeoyante n'étant point remonté , il se posait des questions. Qu'est ce qu'il pouvait bien faire subir au captain en bas ? C'était pas trop le moment de trainer a réfléchir et puis en fait , il s'en fichait pas mal .
Norti avait décroché les voiles et les regardant descendre avec fracas , Mak se préparer a tout accroché solidement . Le vent semblait favorable , ce qui faciliterait leur départ . Se tournant vers la carotte ...

On a de la chance la belle ! Les vents sont avec nous !
On met les voiles !


Les voiles claquaient , Norti se débrouillait comme un diable d'agilité sur les haubans ... hop ...hop...hop... Désormais l'ensemble du voilage était gonflé par le vent , tout comme l'était son coeur a l'idée de revoir le port de Dieppe . Le rafiot commença a bouger progressivement . Makiavel se mit a la barre fièrement , sourire jusqu'aux oreilles , tel un gamin devant un étal de jouets , avant de s'écrier ...

BANGUERANG !!! C'est parti mes mignons ! En route pour la joie !!!
Puis s'adressant a son collègue ...

Norti !!! Descends ! J'ai du boulot pour toi ici ! Faudrait voir si y a rien a récupérer dans les cales , on ne sait jamais sur quoi on peut tomber !

La sauvageonne semblait ravie que l'on s'éloigne enfin du port , ce qui le réjouit . Le roulis lui avait tant manqué , l'air marin si vivifiant , les mouettes rieuses , tant de choses qui lui faisaient regretter d'être rentré dans les terres . Ce ne sera peut être que de courte durée ...qui sait ?


_____________________________________________________________________________________

XANDRYA

Enfin le navire bougeait, lentement il se détacha du quai pour gagner la mer sous la houlette d'un tavernier qui semblait bien plus compétent lorsqu'il s'agissait de barrer un bateau.
Rapidement le port de la Teste bush fut quitter pour rejoindre les flots profonds de l'étendue assez calme qui les ameneraient jusqu'à leur but.

Xandrya empruntant une espèce de hamac de fortune monté sommairement avec des filets, s'allongea scrutant l'immensité du ciel qui défilait au rythme des noeuds orchestré par le vent marin.
La brise marine l'emmenait loin, loin par delà les prairies et les vallées, pour un court instant dans les bras de son aimé ne serait ce qu'en pensées, une telle communion les unissait malgré le peu d'échange qu'elle était persuadée qu'il pouvait ressentir sa présence à ses cotes.

Elle fut sortie de ses reveries par une tanguage un peu plus puissant qui l'envoya valser un peu plus pres du bois du pont, se rattrapant sur les mains de justesse avant de s'écraser sur le sol.

Mauvaise idée le hamac...

S'approchant du bastingage, la flamboyante fixaé l'horizon songeant que d'ici quelques jours il appareillerait à Dieppe...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2 - Teste Bush >>>> Sur les quais   

Revenir en haut Aller en bas
 
2 - Teste Bush >>>> Sur les quais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel jeu voulez vous que je teste?
» gros probleme quand je teste ma conection pour les quetes
» FSX - Bush Piper
» teste CV de X=Ace=X
» Quelqu'un teste POKEMON X Y ?????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan de La Main Noire (Renaissance) :: L'Enceinte (lecture publique + accès membres) :: La Bibliothèque :: Les exploits extérieurs avant l'incendie du manoir (2007-2008) :: Mission à Dieppe (2008)-
Sauter vers: