Le Clan de La Main Noire (Renaissance)

Le Clan de La Main Noire (Renaissance)

Repaire des membres du Clan de la Main Noire liés aux Royaumes Renaissants.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 3 >>>> Nîmes Aller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 643
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: 3 >>>> Nîmes Aller   Mer 24 Aoû - 19:31

ALLER

"UN VALLON CACHE"


Dernière édition par La Main Noire le Mer 24 Aoû - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 643
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: Re: 3 >>>> Nîmes Aller   Mer 24 Aoû - 19:31

ANSCHAIRE

Trois jours de cavalcade, la soirée s’annonçait chaude et bienveillante.
J’indique à Dahlia un petit vallon sur la droite, un endroit parfait pour se ressourcer et se reposer. Assez loin de la ville, surtout que l’on murmure qu’une d’épidémie y fait des ravages, aucun besoin de prendre des risques.

Je descends prestement de ma monture écumeuse et m’époussette d’un geste délicat. Tout en jetant un regard circulaire autour de moi, je repère un promontoire intéressant. Je me rapproche de ma compagne et le lui indique. Je lui signifie que c’est un endroit judicieux pour poster des gardes.
Avant de partir, desseller mon fidèle destrier, je l’embrasse tendrement, ses lèvres m’avaient manqué.
Je commence à brosser mon cheval, alors que les autres font de même, ou préparent un dîner.

Mes pensées vagabondes, reviennent sur ces jours passés, les douces étreintes nocturnes avec ma fleur noire. Le gamin à Béziers, ou cette femme à Narbonne.
Espérons qu’ici cela sera plus calme.

Une fois le cheval brossé, je lui donne à boire. Il n’y a pas de point d’eau proche. On fait avec ce que l’on a. Je me rafraîchis également, n’oubliant pas de me recoiffer, l’apparence est importante.
Je me rapproche de Dahlia et lui donne un coup de main pour terminer de s’occuper de son cheval, en fait c’est plus pour être près d’elle, elle n’a nul besoin de moi.

Je « dis » à Dahlia qu’il serait bon de manger chaud, nous éteindrons le feu après. Et un bon feu, c’est tellement beau et inspirant.



BOUZIGUOT

L'idée d'Anschaire est excellente. Un repas chaud sera le bienvenu après ces longues étapes.

Le petit vallon regorge de buissons mais aussi de bois mort et de vieilles souches oubliées.

La petite équipe en rassemble rapidement la quantité nécessaire, et bientôt de délicieuses odeurs de viande grillée viennent chatouiller leurs narines.

Le repas est silencieux, en raison de la fatigue accumulée. De plus, l'objectif se rapproche, et la tension augmente au sein du groupe qui comporte assez bien de nouveaux membres.



DAHLIA

Le groupe de cavaliers étaient enfin arrivés à Nimes. Dahlia n'aime pas beaucoup rester des heures à cheval. Ca fatigue, et ça fait mal aux fesses!
Enfin, ça y et, Nîmes est là, devant eux, laissant voir la vie qui l'anime... où la mort qui joue... En effet, des rumeurs de maladie se propageant étaient venues jusqu'à leurs oreilles. Autant ne rien risquer et s'éloigner. De toute manière, ils n'ont rien à faire dans cette ville, alors qu'ils passent leur chemin pour s'arrêter un peu plus loin.

Alors qu'elle commençait à vraiment ruminer après cette chevauchée qui aurait pu tout de même être plus près de leur lieu de départ, elle vit Anschaire lui montrer du doigt un point sur la droite. Elle suit du regard la direction indiquée et voit le vallon.

Ouais, t'as raison, arrêtons-nous.

Elle ronchonna alors tout bas un "Pas trop tôt..." de mécontentement.

Le groupe s'arrêta à la place indiquée, et le campement se monta rapidement. Certains commencèrent déjà à chercher du bois pour le feu, d'autres bichonèrent leur monture. Anschaire s'approcha d'elle, lui désignant à nouveau un endroit duquel on avait une très bonne vue sur les alentours.
Dahlia acquiessa, comprenant qu'il pensait en faire l'endroit d'où ils monteraient la garde.

Bouzigot, Hécate, vous deux, Anschaire et moi sommes de garde cette nuit. Faisons attention à ne pas d'avoir d'emm... comme on a failli avoir à Narbone et Beziers. Je le fais la première.

Elle retourna à son cheval, s'en occuper un peu. La pauvre bête avait du cavaler durant de longues heures, et était aussi épuisée, sinon plus, que Dahlia. Anschaire la rejoignit, et l'embrassa avant de s'en aller vers sa monture. Cette nuit, pas d'amusement...

Elle voit du coin de l'oeil son compagnon s'affairer autour de son cheval, et s'occuper de son apparence après lui avoir donner de quoi boire. Dahlia hausse les yeux aux ciel, avant de les reporter sur elle, mettant sa main dans ses cheveux défaits. Elle aussi aurait besoin de s'arranger un peu... Bah, à quoi ça servirait? Dès le lendemain, elle redeviendrais aussi poussiéreuse que maintenant. Elle continue donc de brosser son cheval, ne s'occupant plus du reste. C'est presque avec surprise qu'elle voit son compagnon s'approcher d'elle, voulant l'aider à bichonner sa monture. Elle fronce les sourcils. Pas besoin d'aide... Mais elle comprend vite que ce n'est pas réellement ça qui le motive.

Après avoir terminé avec le cheval, Anschaire lui "parle" du feu et du repas. En effet, quelque lapins étaient en train de rôtir sur une broche fabrication maison.
Elle le regarde, regarde le feu, et s'y dirige lentement...



AICHA

Aïcha avait enfin pu prendre du repos et dormir plus de 2 heures d’affiler. Enfin, une ville calme, pas de visiteur importun. Sûrement que la menace de la peste forçait les gens a resté chez eux. Quoi qu’elle c’était bien amusées, elle et Xandrya avec le gamin. Elle se demandait d’ailleurs s’il était toujours suspendu à son arbre. Elle en souriait encore amusée.

Elle avait du prendre la relèves de Dahlia et Anschaire afin qu’ils puissent se reposer avant le départ. Aïcha avait donc rejoint Bouziguot et avait pris le tour de garde. C’est Hecate qui normalement aurait du être de garde, mais elle semblait souffrante. Bouzigot avait préféré la laisser récupérer.

Celui-ci c’était affairé a soigner les chevaux et s’assurer que tout allait bien, qu’il serrait en état de reprendre la route. Aïcha jeta un œil en direction de son coéquipier. Seamus semblait dormir profondément. Elle sortie les dagues de bois qu’il avait sculpté lors de leur halte à Narbonne et songea un instant à le réveillé pour poursuivre leur « entraînement » qui fut sauvagement interrompu par la «douce» Kimera… Mais se ravisa, il avait besoin de repos, la route était encore longue…

Le soleil commençait à décliner, annonciateur que l’heure du départ arrivait. Aïcha s’approcha de l’homme qui parlait aux chevaux et lui sourit.

Je vais aller réveiller les autres… il faut lever le camps et se préparer au départ…

Aïcha tourna les tallons et attrapa un chaudron qui pendait à la selle d’une des montures. Saisissant sa dague part la lame, elle se servit du pommeau pour frapper. Un bruit tonitruant raisonna dans le vallon.

ALLEZ DEBOUT BANDE DE FÉNÉANT, ASSEZ DORMIT IL FAUT SE PRÉPARER AU DÉPART… ALLEZ ON SE BOUGE…

La jeune Maure se mit à rigoler en entendant les troupes maugréer contre elle et se lever en ronchonnant. Ricanant toujours elle se dirigea vers sa monture et s’assura que tout était en ordre. Sentent une présence dans son dos elle se retourna pour faire nez à nez avec Seamus qui la foudroyait du regard. Elle lui fit un large sourire taquin. Il grommela qu’elle n’avait pas eu assé de l’avoir empêcher de dormir la nuit précédente. Celons lui elle n’avait pas cessé de murmurer dans son sommeil. «Chamm… pourquoi » Il fallait qu’en plus elle le réveille en sauvage. Aïcha détourna les yeux un instant ayant une pensée douloureuse pour son homme resté loin d’elle, et lui sourit un air faussement désolée, un soupçon taquine.

Vraiment…désolée Seamus…
Elle se retourna esquissant un sourire et termina les préparatif.



DAHLIA

Ils avaient fait leur tour de garde, et avaient été relevés par Bouzigot et Aicha, qui remplaçait Hécate qui devait être souffrante.

Ils s'étaient endormis de suite, d'un sommeil de plomb. Rien ne s'était passé, aucune visite impromptue, aucun embêtement.

Alors qu'il ne semblait s'être passé que quelques minutes pour Dahlia, un vacarme d'enfer s'éleva dans le silence, réveillant tous les alentours. Dahlia se réveilla en sursaut, les yeux gonflés de sommeil, regardant à droite et à gauche, semblant perdue. Enfin elle réalisa, et foudroya du regard la responsable de ce ram-dam. Elle ne put s'empêcher de lui lancer un caillou trouvé près d'elle, la maudissant.

Quelques minutes plus tard, ils étaient tous debout, se préparant à partir. Elle finissait de seller son cheval, après s'être assurée d'avoir effacé les traces de leur passage.

Enfin tout fut près, plus rien ne permettait d'affirmer que des cavaliers avaient passé quelques temps en ces lieux.

Les cavaliers quittèrent alors la ville dans un vacarme encore plus assourdissant que celui provoqué par le chaudron et la dague d'Aicha, les sabots des chevaux martelant le sol, le faisant trembler. Ils se dirigeaient vers leur prochaine destination...



HECATE

Hécate se réveille enfin.

Fiévreuse, elle a passé une mauvaise nuit, bien serrée cependant entre les bras de Bouziguot, qui a pris soin d'elle avec beaucoup de tendresse pendant les moments où il n'était pas de garde.

Ce matin, cela semble aller un peu mieux. Elle remercie son amant d'un long baiser, puis s'approche d'Aicha et lui exprime sa reconnaissance d'avoir veillé à sa place sur la sécurité du groupe.

Lorsque le départ est annoncé, elle est prête à reprendre sa place dans le groupe et reprend la route.
Revenir en haut Aller en bas
 
3 >>>> Nîmes Aller
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensez vous aller voir TRON Legacy au cinema?
» Aller d'un aeroport a un autre
» Mon nabaz ne veut pas aller au dodo
» Un film qu'il faut aller voir!!!!
» Petit aller retour au Pas de la Case

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan de La Main Noire (Renaissance) :: L'Enceinte (lecture publique + accès membres) :: La Bibliothèque :: Les exploits extérieurs avant l'incendie du manoir (2007-2008) :: Mission au Puy (2007)-
Sauter vers: