Le Clan de La Main Noire (Renaissance)

Repaire des membres du Clan de la Main Noire liés aux Royaumes Renaissants.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 15 - Carcassonne >>>> Un manoir au loin dans la Forêt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 601
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: 15 - Carcassonne >>>> Un manoir au loin dans la Forêt   Dim 4 Sep - 10:03

XANDRYA



La fin de journée tombait doucement sur l'horizon, entremelant les volutes rouges orangées du soleil couchant à la chevelure de feu de Xandrya qui battait au vent, soulevée par la cadence soutenue qu'avait pris les montures à l'approche de Carcassonne.
Un regain d'énergie se faisait sentir plus ardent que jamais, enfin la haute bute qui surplombait la cité, un moment de pause pour observer la ville qui devait commencer à calmer ses activités du jour.
Un regard sur tout ça et le sillon brillant que dessinait la rivière aux abords, la flamboyante se tourne vers Raven.

Encore une grosse heure de route et on sera au Manoir

Pointant une ombre imposante dans la foret carcassonnaise, Xandrya ajoute avec un large sourire.

Regarde mon p'tit oiseau, il se dévoile un peu pour nous.

Un sifflement, un cri strident, son faucon, elle l'avait presque oublié mais lui pas à priori, un morceau de viande séchée, le bras tendu dans les airs, le rapace pique et se saisit de sa pitance avant de repartir dans les airs, suivant le groupe jusqu'à destination.
Une talonnade violente dans le flanc gauche de Nyx, la belle rousse dévale la bute à toute allure, tournant vers la droite pour contourner les remparts de Carca et rejoindre la fôret au plus vite.

Les sabots martèlent violemment la terre des sous-bois, Xandrya plaquée sur l'encolure de sa jument ne voulant pas perdre une seule seconde avant le retour au bercail.
La monture semble aussi pressée que sa maitresse de rentrer, un regard bleuté qui guette ses compagnons de route, tous suivent, un regard océan vers les cieux qui observe son nouveau compagnon aérien qui la suit depuis les hauteurs, tout est parfait.

Enfin !!!! Enfin le manoir apparait à travers les branchages, la rouquine sort des sous-bois, empruntant les sentiers battus qui ce sont formés à force de passage des troupes de la Main Noire.
Un regard vers sa droite, un long hurlement, les loups... libres ? Etonnant, soudainement lui revient à l'esprit son louveteau qui a du bien grandir depuis son départ, ainsi que le doux échange à trois, avec "lui" juste avant qu'Aïcha ne viennent les chercher pour la réunion.

Les grilles, là devant elle, ouvertes, pas envie de descendre de son cheval, Xandrya place sa jument de façon à pouvoir oter le loquet non vérouillé et pousse le portail aidée par Nyx.
Une envie furieuse de hurler de joie, mais la flamboyante se contente de rentrer au galop jusque dans la cour d'honneur, sa jument pinaillant lorsque l'arrêt commandé par sa cavalière, faisant voler nombre de gravillons.

On est arrivées ma belle, enfin du repos, enfin !!!
murmure la rousse à sa jument en se penchant sur l'encolure.

Comme au premier jour, Xandrya lève le regard sur l'imposante batisse, un sourire différent s'affichant sur ses lèvres, le corps en décomposition qui pendait à son arrivée n'étant plus qu'un squelette blanchi, bien des mois avaient passé depuis son "entrée" au clan.
Lentement, la flamboyante se retourne vers le reste du groupe qui arrive au fur et à mesure, souriant à certains, continuant d'en maudire d'autres.

Ramenez vos chevaux aux écuries et prennez soin d'eux après quoi, repos pour tout le monde.
Faite gaffe quand même je crois que les loups sont hors du chenil.


Portant son regard sur Vicious, elle cru s'arracher la gorge en prononçant ces mots, mais il était malgré tout membre et il lui fallait voir le Maître avant toute chose.

Toi aussi Vicious.
Aurora, avec moi


Xandrya restait volontairement en selle, sachant pertinamment que si elle descendait sur un sol gravilloneux comme celui là, elle hurlerait de douleur avant de se retrouver le cul par terre.
Il n'était même pas besoin de solliciter son pied de quelque façon que la douleur se faisait on ne peut plus présente, à croire que tout se relachait depuis son retour.
Un cri maintenant familier aux oreilles du spadassin, sa fauconne vint se poser sur son épaule, une main se releve pour caresser le dos de l'oiseau, se ravisant juste avant le coup de bec du rapace.



______________________________________________________________


AARON


L'oiseau réveil tout le monde, l'autre sucidé la menace. Aarron secoue la tête, incorrigible celui là. Il cherche vraiment la mort, il joue même avec, dangeureusement. Raven revient et mange un morceau, en proposant au grec et à la chienne qui ne pipe pas un mot. Elle avait pas trop intérêt. La Flamboyante se réveille, puis donne le départ. Le beau grec monte sur son canasson. Il reste près de Raven qui est toujours aussi rayonnante, même avec peu d'heure de sommeil.

Le voyage se passe calmement pour une fois. Pas d'ennui sur la route. Plus ils approchent du repair de ses comparses, plus Aarron sent une certaine tension et un certain empressement. Ils contournent la ville, Aarron peut voir les remparts... de... de quoi déjà? Il s'en souvient plus... il réfléchit un peu... ah oui, Carcassonne. Ils s'engouffrent ensuite dans la forêt, avant qu'une immense et imposante baraque apparaisse devant lui. Des grilles tout autour, des arbres la cachant. Aarron ouvre de grand yeux, impressionné devant cette grandeur. Ce serait donc là que son employeur habite? Faut croire, vu les mots de la Flamboyante. Il en capte quelques parties. Certains se dirigent déjà vers les écuries, alors que Xandrya reste en selle. Sûrement son pied qui doit la faire souffrir.

Aarron saute de sa monture et tenant la bride, il s'approche de Xandrya. Il relève la tête pour la regarder et lui murmure très doucement.

Aide??

Discrétement, il tend la main et lui adresse un clin d'oeil. Il attend sa réponse, bien qu'il se doute qu'elle acceptera sûrement pas. Elle est trop fière, mais au moins il tente. Après tout, il est là pour aider...
______________________________________________________________

XANDRYA

Le reste de la troupe arrivait tout petit doucement, la plupart partant rapidement vers les écuries panser les chevaux, Aurora descendant en lachant sa monture au vent, déjà ce genre d'attitude l'agaçait mais là d'autant plus qu'elle ne savait pas réagir comme elle l'aurait voulu.
Pressentiment ou juste faculté d'observation, Aarron s'avança vers elle pour lui proposer de l'aide, Xandrya se battait intérieurement entre sa fierté et la conscience qu'elle n'était pas en état de refuser cette offre.
Se mordant l'intérieur de la joue, elle se saisit de la main tendue par le grand grec, descendant de Nyx en retenant une grimace lorsque son pied toucha terre, relevant la tête vers lui, elle lui adressa un sourire.

Merci du coup de main, Aarron.

Se tournant vers Raven, qui avait surement vu la scène, et porta son regard alternativement sur elle et la chienne.

Rav tu peux l'emmener dans une geole, j'ignore ce que le Maître veux en faire et moi faut que j'ailles me poser, tu la largues là-bas et tu t'occupes de toi ma toute belle.

Après que Rav ai accepté, la flamboyante se dirigea vers l'écurie avec Nyx, elle voulait rentrer au plus vite pour aller s'isoler dans sa chambre, pour éviter de croiser trop de monde, plus particulièrement la puce et Seam, en aucun cas il ne devait la voir comme ça, surtout pas...
______________________________________________________________

RAVEN

Xandrya avait donné le départ d’une ville tout près de Carca. D’ici peu de temps ils seraient enfin arrivés. Il y avait tellement longtemps qu’ils étaient partis. La joie de revoir le petit boisée mais à la fois si dense qui entourait le manoir fit sourire Raven. Accompagnée de plusieurs personnes qui n’étaient pas avec elle au départ, elle rentrait enfin chez elle. Un sourire sublime pour Aarron. Un coup d’œil inquiet pour sa flamboyante et un regard mauvais pour Vicious et la chienne. Les menaces que le suicidaire momifié lui avait envoyé avant le départ du matin, l’oiseau s’en souvenait. Elle n’avait pas répondu sur le coup se disant que tout cela n’en valait pas la peine.

Et toute cette mission se clouait maintenant. Voilà que l’architecture du manoir se dessinait devant elle. La grille fut rapidement ouverte par Xandrya. Ils pénètrent tous dans la cour. Raven vu rapidement que les loups n’étaient plus dans l’enclos propres à eux. Elle détestait ces bêtes. Heureusement ils étaient tous rentrés et ne les avait pas vu. Elle ne resterait pas longtemps pour voir s’ils reviendraient cependant ….

Xandrya donne congé à tous. Raven ne perdit pas de temps pour descendre de cheval. Aarron fit de même et proposa son aide pour que Xand puisse descendre de cheval elle aussi. Cette histoire de blessure au pied de leur cheftaine inquiétait beaucoup la blonde angélique. Une fois à terre elle changea les mises et ordonna à son bras droit de mission, c'est-à-dire elle de prendre Aurora et de l’amener aux geôles. Naturellement Raven accepta. Elle donna les rênes de son cheval à son beau grec et lui chuchota avant de rejoindre Aurora.

Aarron, tu veux bien amener mon cheval en même temps que le tiens, et rend moi service stp… jette un œil au pied de la belle si t’as une chance mais si elle s’entête, la confronte pas surtout…


Elle lui fit un clin d’œil enjôleur et partie vers la chienne qu’elle agrippa d’une poigne de fer au niveau du bras.


Allez, toi bouge ton joli postérieur et surtout sois gentille et docile sinon je te laisse aux loups, toi plutôt que moi, le choix est facilement fait.

Elle la projette vers la porte massive la suivant de très près derrière.
______________________________________________________________

VICIOUS

Achèvement d’une mission
Quête pour sa part qui ne fait que commencer.
Au loin une ombre désignée par celle qu’il a marqué.
Elle n’a rien dit, pourtant son regard laissait comprendre nombreuse chose.
La vengeance est un mets qui s’apprécie glacé.
En arrivant, cette stupide trêve tombe à l’eau.
Laissant libre cour à sa volonté.

Patience…
Le temps viendra…


Carcassonne.
Frisson glacial lui parcourant l’échine.
Regard empli d’effroi sur cette ville.
Souvenir traumatisant…
Douleurs qui l’assaillent se remémorant cette nuit…
Prendre le temps de retrouver les lieux…plus tard…
Se soigner, observer les membres étaient prioritaire.
Trouver quelqu’un...
Il suit le groupe qui se dirige à travers bois.
Une forêt sombre, dangereuse, froide.
Il se retrouve en elle.
Grille lugubre qui se dresse devant la troupe.
La cour de ce fameux clan…
La Main Noire
Tant attendu.
Espoir renaissant en pensant peut être que sa fin est proche.
La délivrance souhaitée chaque jour.
Bientôt il pourra juger de leur capacité.
Est ce donc ici que se trouve son salut ?
Bâtisse imposante, noire, curieuse sensation en observant les murs.
La mercenaire s’adresse à lui.
Curieux regard…
Ne s’appliquera pas à la blesser.
Voila les derniers ordres de la sois disante responsable…
Déposer le canasson, ne plus les voir.
Il ne perd pas de vu le grec qui aide la blessé.
Elle se souviendra de leur petit tête à tête.
Lui aussi d’ailleurs…
Ne peux s’empêcher de grimacer lorsqu’il descend du cheval.
Ses blessures mettront quelques temps à se refermer.
La bête est mise dans son box.
Soin sommaire et rapide, les chevaux n’ont jamais été sa passion.
Pénétrer la bâtisse et découvrir ses secrets…
Revenir en haut Aller en bas
 
15 - Carcassonne >>>> Un manoir au loin dans la Forêt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Imprévus au Manoir Oblivion [RP Xyméréj, Balthazar, autres]
» Le Manoir Bayle.
» le Manoir de Lisbeth
» Implosion du Manoir Bayle.
» Le Manoir des Mystères

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan de La Main Noire (Renaissance) :: L'Enceinte (lecture publique + accès membres) :: La Bibliothèque :: Les exploits extérieurs avant l'incendie du manoir (2007-2008) :: Mission à Dieppe (2008)-
Sauter vers: