Le Clan de La Main Noire (Renaissance)

Le Clan de La Main Noire (Renaissance)

Repaire des membres du Clan de la Main Noire liés aux Royaumes Renaissants.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 5 - Mende >>>> Aller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 643
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: 5 - Mende >>>> Aller   Jeu 1 Sep - 9:47

"
ALLER

"LA CARRIERE DE PIERRE ABANDONNEE"

"LES BOUFFONS SE REPOSENT LOIN DE LA VILLE"
Revenir en haut Aller en bas
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 643
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: Re: 5 - Mende >>>> Aller   Jeu 1 Sep - 9:48

"LA CARRIERE DE PIERRE ABANDONNEE"


BLACKHAND

La troupe avez traversé Mende très tôt dans la matinée, le soleil n'était pas encore lever, et cela tomber bien la journée ne serait pas de tout repos aujourd'hui, il se rapprochait...

Black conduisit le groupe loin a l'extérieur de la ville a proximité d'une ancienne carrière de pierre, celle ci devait être a l'abandon depuis longtemps, a en juger la végétation présente...

Il mis pieds a terre, ainsi que tous le reste du groupe, puis il s'adressa a eux.

Bon je sais que tout le monde est fatigué par la chevauchée de la nuit, mais si nous voulons nous reposer un peu, il faut d'abord travailler un peu.
Aicha, Xandria, vous venez avec moi nous devons trouver une carriole.
les autre rester ici au calme, prenez soin des chevaux, il en on besoins, on va aller repérer les lieux et si besoin est on vous fait signe...
Et commencer a récupérer des pierres, pour la suite...


Puis Black fit signe à Aicha et a Xandria de le suivre...


_______________________________________________________________________

SEAMUS

La route avait été longue, tous étaient fourbus mais il n’était pas encore temps de se reposer, le chef venait bien de le répéter pour la xième fois de la journée. La Maure l’avait rejoint sur sa monture pour une partie du voyage et avait un peu dormi agrippée fermement à lui.

Lorsqu’ils arrivèrent dans la carrière, le chef de meute désigna deux volontaires pour le suivre. Le Taciturne regarda du coin de l’œil le trio se diriger vers les bois. Pas qu’il ne lui faisait pas confiance, bien qu’il n’aie non plus de raisons pour le faire, Seamus décida de les suivre discrètement, se cachant d’arbre en arbre. Il ne désobéissait en rien mais cette initiative pourrait déplaire.
Les belles pourraient certainement se défendre mais se retrouver dans les bois, prêt pour l’action réveillait chez lui de vieux réflexes protecteurs.


_______________________________________________________________________

AICHA

Encore une nuit à chevaucher, Aicha ne se sentait plus les fesses. Épuisée elle avait sauté sur la monture de Seamus en cour de route et c était permis un moment de repos. C’est avec un immense soulagement qu’elle mit pied a terre. Ces folles chevauchées étaient libératrices, mais combien éprouvantes physiquement.

Black ne perdait pas de temps à peine avait-elle mit pied a terre que déjà elle avait a faire. Elle maugréa pour elle-même qu’il pourrait leur laisser le temps de se rafraîchir et de manger un peu, mais pour une fois elle le suivit docilement ou presque. En arrivant à sa hauteur, elle le regarda, lui souriant malicieusement.

Nous allons dans les bois ensemble! J’espère que tu as emmené ton bâton.
Elle pouffa de rire, se rappelant un certain jour à Carcassonne où il avait fait un « combat » de bâton.

Alors, tu sais où on peut trouver une carriole ou nous devons errer jusqu'à ce qu’on en trouve une?

_______________________________________________________________________

XANDRYA

Xandrya avait chevauché aux côtés de Black, elle esperait bien pouvoir se poser un peu même si la journée s'annonçait plus fatiguante que les précédentes.

Black était parti devant pour donner ses directives, affalée sur l'encolure de Nyx, elle écoutait sentant son dos qui reprennait un semblant d''humanité dans cette position délassante...

Aicha, Xandria, vous venez avec moi

Son nom la fit sortir de sa torpeur, elle sauta du dos de sa jument et confia les rennes de sa jument à Bohort qui passait,près d'elle, à ce moment là.

Prend en soin, je te fais confiance, moi on m'appelle... Je te remercierais... Plus tard...
lui dit avec un clin d'oeil en s'éloignant pour rattraper les autres.

Arrivé à hauteur d'Aïcha, elle lui mit un coup de coude en désignant Black d'un signe de tete devant elle et lui chuchotta...

C'est quoi le programme... Une ballade en foret à trois... Il croit vraiment qu'on va la trouver dans les bois sa carriole...


Xandrya étouffa un rire et se pencha tout contre l'oreille d'Aïcha pour être sure que Black n'entende pas.

Ou alors il a des idées coquines en tête !!!
lanca t-elle à sa comparse en commencant à rire.

Rire qui fut vite interrompu, Xandrya se stoppe, tourne la tête avec rapidité faisant voler ses cheveux roux autour d'elle et guette, scrute ce qui les entoure, les dagues déjà sortis des étuis et en main, prêtes à frapper.

Son regard s'est fait noir, ne voyant rien, elle continue d'avancer mais armes à la main, méfiante, prete à bondir... elle a cru entendre quelque chose... Quoi ??? Qui ???

Elle regarde Aïcha et tapote l'épaule de Black avec la pointe de sa dague

Vous avez rien entendu ??? Je crois qu'on est pas seul !!!
chuchotte t-elle tout bas.

_______________________________________________________________________

AICHA

Ils partirent en direction de la forêt laissant derrière eux le reste de la horde qui s’affairait à établir le camp. Aïcha sourit amusée, et se retourna vers Xandria qui venait de les rejoindre.

Je ne sais pas si il croit trouver une carriole en forêt, ou peu être, a-t-il décidé de s’en sculpter une dans un tronc d’arbre.
Les deux filles étouffaient leur rire et suivaient Black qui un air sérieux s’enfonçait dans la forêt. Aïcha chuchota a l’oreille de Xandria

Tu crois vraiment qu’il arriverait à nous satisfaire toutes les deux.

Elles riaient de plus belle quand le mouvement brusque de Xandria la ramena a l’ordre. Aïcha saisi ses deux lames et se retourna à son tour. Regardant dans la ou portait le regard de sa partenaire… Elle ne voyait rien, scrutant les bois derrière eux.

Moi je n’ai rien entendu du tout…

_______________________________________________________________________

[color:68f7=red:68f7]BLACKHAND

Black commençais a avancer dans la foret, suivit des deux femmes qui rigolaient...
[coloré=orange]
Non, ce n'est pas une promenade de plaisir que je vais vous faire faire, donc si vous pouviez rester concentrer une minute se serait sympa...

Puis continuant a avancer black avait bien entendu quelque chose, tous comme Xandrya. mais il fit mine de rien...

Ce doit être un animal, mais rester sur vos garde,
dit il au deux femme en chuchotant, un petit sourire sur les lèvres...

continuant a marcher pour essayer de repérer d'éventuelles traces fraîches, sur le sol, signe de passage, mais rien...

Plusieurs heures passèrent, il avait attendu au bord de la route, a couvert pour éventuellement en attaquer une qui passerais mais rien.

Alors qu'il s'aprettait a faire demi tour pour retourner au clan, et aller chercher d'autre membre du groupe dans le but d'aller chercher un chariot en ville...il ne le rester plus que cette solution...

RHA c'est pas vrais, c'est quoi cette ville, il y a personne sur la route, c'est incroyable quand même de ne pas trouver quelque chose a voler ici.
Maugréa t-il a son intention...

Puis encore un mouvement derrière un arbre, il saisie une de ses dague de lancer, discrètement, et fit signe au deux femme, avec la tête pour leur designer un arbre...

Il continua a se déplacer tranquillement sa dague prêt a être lancer, puis dans un même mouvement, il se retourna rapidement lançant sa dague de toute ses force et avec une grande précision. Elle se ficha sur le tronc de l'arbre à quelque centimètre de la tête de Seamus, qui avait voulut observer les trois personnes.

Tu est fou, ou tu veut mourir si j'avais voulu je t'aurais tuer, la prochaine fois que tu veut venir avec moi tu me le demande, mais tu ne me suis pas sans vouloir te faire voir. Sache une chose, quand je donne des ordre j'aime qu'il soit respecter, mais je ne refuse jamais quelqu'un qui propose son aide. tache de t'en souvenir a l'avenir...

Alors que black se dirigeait vers sa dague pour la récupérer, Seamus allait répliquer...
Mais black lui mis la main sur la bouche, et posa son index sur ses lèvres pour faire comprendre a ses compagnon de se taire.

Il avait entendu du bruit, un groupe s'était installé non loin d'eux...

vous avez entendu?
chuchota t-il.
nous avons peu être trouver ce que nous cherchons. suivez moi en silence.

Black se dirigea au son pour retrouver la trace du petit groupe qui ce t trouver au mauvais endroit au mauvais moment...


_______________________________________________________________________

AICHA

Il semblait qu’il n’y avait qu’elle qui n’avait pas entendu. Elle n’était pas concentrée du tout. Il lui fallait se ressaisir avant que Black ne s’énerve. Il lui en voulait surement encore du réveil brutal de Nîmes… Ils continuèrent leur marche en silence, restaient sur leurs gardes. Le trio marchait depuis un long moment sans dire un mot.

Black se mit a ronchonner et voulus repartir au camp. Décidément… il était de mauvais poil aujourd’hui. Surement la fatigue du voyage… Cette foi elle perçu le mouvement du coin de l’œil. Avant même que personne ne réagisse, il avait lancer sa dague. Elle sourit amusée en voyant Seamus sortir de sa cachette et Black lui passer un savon. Seamus semblait n’en avoir que faire, mais qu’importe, il était là maintenant.

Le « chef » leur intimait de garder le silence, on entendait des voix, de la musique, enfin quelqu’un… Aïcha espérait qu’il aurait se dont ils avaient besoin. Elle n’avait qu’une envie, retourner au camp et se reposer, ne serait ce qu’une petite heure.

Le Trio, qui n’en était plus un, repris la marche silencieuse, arme au poing ils approchaient du petit groupe…

_______________________________________________________________________

SEAMUS

Le Taciturne avait réussi à se dissimuler pendant des heures, suivant, observant et contemplant même le trio furtif. Le groupe fait une étrange manœuvre de subtil demi-tour. Seamus fronce les sourcils quand il voit Black fourbir ses dagues. Il a juste le temps de bouger la tête de quelques centimètres qu’un bruit sec résonna à son oreille droite. La dague habilement lancée se fiche dans le tronc. Seamus frémit. Décidément ses compagnons de route n’étaient pas manchots.
Black se dirigea furieux vers lui et lui servit un sermon interminable. Seamus le regarda d’un air morne. Déjà qu’il avait une sainte horreur de curetons, il n’était pas venu vers ces gens pour recevoir de sermons. Il bouillonnait à l’intérieur mais n’en montra rien. Le meneur alla jusqu’à mettre sa main sur sa bouche… Une forte envie de ses saisir de cette main et de l’envoyer paître au loin lui traversa l’esprit mais il se contenta de se dégager violement. Il siffla entre ses dents

Ne me traite jamais de Fou…parce que chef ou pas chef…

Il fut interrompu par une mélopée rythmée accompagnée de battements de main. Manifestement un campement s’égayait non loin de là. Le chef leur fit signe de se taire et leur dit de les suivre en silence…

_______________________________________________________________________

XANDRYA

A la suite de Black, Xandrya commencait à en avoir assez de marcher pour rien et bouillait entre la fatigue et le manque d'action...

Enfin il dit qu'on s'en retourne au campement, c'est pas trop tot !!!
Un bruit, à peine le temps de se retourner que Black a déjà planté son coutelat dans un arbre juste a cote du visage de Seamus.

Xandrya malgré la surprise esquisse un sourire et lève les yeux au ciel en faisant un clin d'oeil à Seamus en entendant le laïus de Black... Enfin il a fini on peut repartir mais Le taciturne s'enerve déjà... Pas étonnant elle en aurait fait autant.

Black fait signe de se taire.... Des voix, de la musique... Quelqu'un !!!!

Tapis dans les fourrets les quatres compagnons s'approchent du lieu d'où proviennent les mouvements de vie...

De l'action !!! Enfin !!! songe t-elle en regardant ses comparses qui ont l'air aussi ravis qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 643
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: Re: 5 - Mende >>>> Aller   Jeu 1 Sep - 9:48

"LES BOUFFONS SE REPOSENT LOIN DE LA VILLE"


LES BOUFFONS

La petite troupe de bouffons qui se reposait tranquillement a l'écart de la route assez loin de la ville, ils avaient parcourt les routes depuis plusieurs jours et n'avaient pas envie d’être dérangé par la population proche, ils avaient besoins de repos, et de calme.

C'est pour ça qu'ils avaient choisi cette petite clairière a proximité d'une ancienne carrière de pierre abandonnée, où la végétation avait repris ses droits.
ils étaient a l'abri de regard indiscret de la route, la ils étaient sur de ne pas être dérangés.

tous dormais a poings fermés, sauf un qui montait la garde, sur ses amis et leur carriole, qui contenait enormement de matériel, avec ce qu'il possède en matos ils ont de quoi faire nombre de spectacle tous complètement différents.
c'était ce qui faisait la qualité de ce groupe de cinq personnes, ils sont peu nombreux, mais leur talent et leur équipement leur permette nombre de possibilités festives et d'animation...
la nuit commencait a tomber sur la petite troupe, qui avait bien mériter un nuit de repos...

_______________________________________________________________________

BLACKHAND

Black arrivait à proximité du camp d'une troupe de troubadours, se reposant, ils n'étaient que cinq, et ils avaient un chariot, juste ce qu'il avait besoin et peut être même plus.

ils restèrent tous les quatre à les observer, dans un silence de mort attendant le moment propice pour attaquer...

un seul du petit groupe de saltimbanques ne dormait pas, il devait certainement monter la garde, mais il s'assoupissait par moment, signe de fatigue et de manque d'endurance...

Black s'adressa à ses hommes d'armes pour leur donner les instructions en murmurant pour ne pas se faire entendre :
ils sont cinq, et un seul ne dort pas, enfin presque... Déplacez vous discrètement et en silence de façon à arriver derrière une des personnes qui dort, je me charge de celui qui ne dort pas, avec une de mes dagues, ensuite nous attaquons en même temps les quatre autres, un chacun, une mort rapide et silencieuse....

La nuit commençait à tomber, le ciel était rouge, annonçant la mort de l'astre solaire pour quelques heures, et la naissance de notre meilleure alliée, la lune.


_______________________________________________________________________

SEAMUS

Le Taciturne partit en premier, se faufilant dans les hautes herbes, approcha le campement à pas de loup.
Longeant le chariot il se posta en silence à la tête d’une jeune femme aux longs cheveux de jais. Il la regarda en se répétant

« Ta mission tu honoreras, ou ta vie tu donneras ! »

Il murmura pour lui-même,

Désolé très chère maison se reverra peut-être mais dans l’autre monde.

Il sortit une dague de sa botte et se tint prêt


_______________________________________________________________________

XANDRYA

Xandrya avait écouté attentivement Black et se faufilant derrière les fourets telle une chatte, elle alla se poster à proximité d'un homme allongé le dos tourné vers le bosquet.

Se glissant dans son dos à quelques centimètres une dague dans chaque main, elle était prete à agir au moindre signe de Black, se faisant ombre du sommeil du troubadour assoupi...


_______________________________________________________________________

AICHA

Suivant les ordres de leur «chef» du jour qui était plus grognon qu’un ours au sortir d’hibernation. Aïcha s’avança a pas de loup et vint se placer derrière un des hommes qui dormait profondément.

Elle s’accroupi derrière lui et attendit le signal retenant sa respiration. .Les autres se mettait en place tout devait aller vite sans bruit et proprement. Il n’aurait pas la joie d’entendre les cris de douleur, pas cette fois ci…

_______________________________________________________________________

BLACKHAND

le petit groupe avait pris position, tous étaient prêt a bondir, des loups dans une bergerie...

Black était sur les nerfs, la journée avait était longue, il avait besoin de se défouler tout comme ses coéquipiers, et ils allaient pouvoir le faire, dommage qu'ils ne puissent pas en profiter plus mais ils n'avaient pas de temps a perdre...

Chacun des membres était en position, Black attendez, sa dague en main prêt a lancer, attendant le moment idéal.

Puis le moment tant attendu arriva enfin, l'homme qui devait monter la garde, se laissa aller dans les bras de Morphée, laissant sa gorge bien en évidence.

L'angle de lancé calculé, Black lança sa dague, celle ci se planta et traversa la gorge de l'homme qui mourut sur le coup dans un silence sepultural, le sang jaillit avec violence de la gorge perforée, se rependant rapidement sur le sol.

Mettant au clair son fleuret, en se déplaçant vers sa prochaine victime tel un fantôme annonciateur de mort...

Il bouscula sa deuxieme victime du pied pour la réveiller. Celle ci se releva en râlant.

Quoi encore!!! C'est déjà a moi de monter la garde.

Alors que l'homme avait a peine le temps de comprendre ce qui se passer, Black lui fit sauter la tête de ses épaules, lui éclaboussant le visage de sang chaud au passage. Douce sensation que de sentir le sang chaud sur son visage, Black se sentit apaisé...

dans un sourire démoniaque il regarda les autres, ils n'étaient plus non plus tout le monde avait était rapide et net...

Du travail d'orfèvres...


_______________________________________________________________________

SEAMUS

Seamus gardait un œil sur Black. Il le vit lancer son couteau avec autant de brio que quelque temps auparavant, lorsqu'il avait failli perdre une oreille. Un léger bruit de gargouillis se fit entendre.

Et d’un...
dit-il.

Le chef se dirigea nonchalamment vers le dernier campeur qu’il décapita d’un trait. Le Taciturne, debout à la tête de sa prochaine victime, contempla, subjugué, ses compagnes exécuter leurs proies. Il regarda la fille allongée à ses pieds. Il haussa les épaules, la saisit par sa chevelure abondante pour lui découvrir la gorge. Deux yeux noirs d’effroi le fixèrent dans la nuit. Ce regard il le connaissait, il le connaissait que trop bien. Il passa sa fine lame sur la gorge de la bouffonne en fermant les yeux. Il ouvrit la main, la chevelure glissa entre ses doigts et la tête inerte rebondit sur le sol. Sans un regard pour sa nouvelle victime, Seamus se dirigea l’âme vide vers le chariot pour en examiner le contenu.


_______________________________________________________________________

AICHA

Le signal fut donné de façons plutôt sanglantes. La dague siffla, le sang gicla, le garde tomba dans un bruit sourd, amorti par l’herbe de la clairière. Un sourire au bord de la démence illumina le visage de la maure, elle jeta un œil à Black et agit simultanément avec ses compagnons d’infortune. Aïcha se pencha tout prêt de l’oreille de l’homme endormi et lui murmura d’une voix suave.

Réveille-toi joli chaton c’est l’heure de s’amuser.

Elle déposa un tendre baisé sur sa joue et au moment ou l’homme ouvrait les yeux, lui souriant, un peu perdu, elle trancha net… un gargouillis sinistre se fit entendre. Le regard de l’homme, chargé d’incompréhension fixait celui de la maure, alors qu’il se noyait dans son propre sang….La jeune femme sourit en relâchant l'homme qui c'était effondré sur ses genoux, satisfaite, apaisée.


_______________________________________________________________________

XANDRYA

Du sang qui gicle... Le signal...

Xandrya sourit sadiquement, observe Aïcha, elle n'a pas pu s'empecher de reveiller sa victime...
Seamus semble... Lui !!! Impassible...

Elle se glisse contre sa victime encore plus pret, son bras se glisse dans le creux du cou, simultanement elle frappe de ses dagues...
Une s'enfonce dans le dos au niveau des reins et l'autre dessine un second sourire au niveau du cou du troubadour assoupi...

Du sang coule sur sa main, encore et encore... Comme ça fait du bien... Les mains recouvertes du fluide vital du saltimbanque, elle se redresse et regarde Le taciturne qui achève sa proie... lui aussi l'a eveillé...

Mais qu'est-ce qu'ils ont tous à les reveiller... Si on peut pas les faire souffrir ca sert à quoi....
songe t-elle tandis que la tête du menestrel décapité par Black roule à ses pieds.

Xandrya donne un coup de pied dans le crane désolidarisé du corps avec nonchalance et se dirige vers le chariot pour rejoindre ses accolytes.

Bon on a la chariotte, sinon y'a quoi de beau là dedans ???

_______________________________________________________________________

MASILIANOC

Surplombant la scène "dramatique" qui se déroulait bien loin en dessous de lui, Masilianoc ricanait doucement, appuyé au tronc de l’arbre qui lui servait de refuge. Se fendant d’un large sourire, il se laissa glisser le long de l’écorce noueuse et atteint sans un bruit le sol. Marchant avec légèreté dans le sol humide et collant, couvert de feuilles luisantes, il s’approcha tranquillement du petit groupe de meurtriers, toujours sous le couvert de la végétation sauvage et des buissons d’épineux, endormis par l’hiver mourrant. D’un mouvement leste, il se hissa dans un chataigner proche et, assit, continua d’observer les assassins.

Avec un rictus moqueur, il écarta légèrement l’extrémité de son pouce de celle de son index.

Petits-petits …. Tout petits les méchants …


Puis il se mit à songer, la fascination du sang passée devant si peu d’innovation, que des meurtres si proches et le peu de culture des militaires allait faire qu'il y aurait rapprochement...

Encore un crime qu’on allait essayer de lui coller sur le dos. Masilianoc n’acceptait pas cela. Il signait ses crimes, lui. Il avait sa marque, il ne laisserait pas faire cela. Qu’on puisse confondre son art avec ces meurtres de bas-étages le révulsait ! Il observa encore longuement les amateurs en souriant. Le sadisme à l’état pur…

_______________________________________________________________________

BLACKHAND

La mort avait frappé, cette nuit commencait dans le sang, le ciel rouge s'était transformé pour accueillir l'astre lunaire, et revêtir son manteau bleu marine...

Black contemplait le spectacle, un sourire démoniaque sur les lèvres...

Maintenant au boulot, il faut faire place net, on enterre les corps, et on retourne au camp, avec le chariot, les autres ont du faire un beau tas de pierres je pense...Ensuite nous repartons, pas de repos aujourd’hui, nous avons perdu trop de temps...


Black allait commencer a fouiller les corps quand il entendit Xandrya râler...


_______________________________________________________________________

XANDRYA

Ca va pas bien non !!!! On va pas se coltiner de creuser !!!

Xandrya tape l'épaule de Black, le regard furieux

Y peuvent bien se bouger le cul aussi les autres restés tranquille à pioncer au camp, moi aussi je voudrais me reposer !!!

Tu les charges dans la cariole avec Seamus oui !!!

Tirant Aïcha par le bras, elle lança à Black sans lui laisser le temps de contester le moindre de ses mots.

Aïcha et moi on va prevenir les autres, qu'ils creusent, vous nous rejoigniez apres !!! avec le barda et les macabés....

Et...euh... Oublie pas la tête Black !!!
finit-elle en souriant, pressant le pas vers le campement.

S'éloignant des deux hommes, elle se tourna vers Aïcha en lui parlant sans attendre de réponse, sur un ton agacé et moqueur.

Nan mais tu le crois, y voulait nous faire creuser en plus... Nan mais je te jures !!!!
Revenir en haut Aller en bas
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 643
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: Re: 5 - Mende >>>> Aller   Jeu 1 Sep - 9:49

SEAMUS

Black se rallia à la suggestion de Xandrya, les autres pouvaient aussi faire leur part du boulot. Ils devaient certainement être en train de baguenauder pendant qu’eux prenaient tous les risques.
Le Taciturne ricanait s’imaginant Black devoir charger les corps seuls mais ne fit aucun commentaires, il n’avait qu’une seule envie, dormir, oublier…
Ils chargèrent les corps en vrac dans la chariotte. Seamus à son habitude fit le tour du campement pour effacer toutes traces de ce qui venait de se passer lorsque deux yeux noirs le fixèrent dans la nuit. Des yeux sans vie, vides comme les siens… Il ramassa la tête qu’ils avaient failli oublier et la balança rageusement dans la carriole.
Il recouvrit de terre le feu qu’ils avaient préalablement éteint.
Satisfaits ils contemplèrent la clairière vide et se mirent en route sans traîner pour rejoindre leur campement.
Seules quelques taches de sang éparses ponctuaient le sol de ci de là. Les bêtes sauvages auraient vite fait de terminer d’effacer les dernières traces de la macabre équipée.


_______________________________________________________________________

MASILIANOC

Silencieusement, Masilianoc redescendit de son refuge, et se mit à suivre les individus qu’il surveillait. Il s’arrêta pour observer comment les traces avaient été effacées et se mit à sourire. Les rares traces de sang serraient vite bues par le terrain détrempé, cependant, l’endroit ou l’homme avait été décapité laissait une grande tache sombre, et l’odeur de fer ne trompait pas l’odorat du soldat. Même si sa vue lui faisait défaut l’odeur était là, et l’aube verrait apparaître une grande trace grumeleuse et collante là où le sang avait été versé.

Peu lui importait, il allait les suivre et vérifier qu’on ne risque pas de les confondre. Ils avaient parlé d’enterrer les morts, soit, mais il était curieux de voir cela. Après tout, si la situation lui déplaisait, il n’aurait que peu de choses à faire. Doucement, il caressa ses dagues en souriant…

D’un geste souple et vif il se redressa à moitié, s’agrippa aux pousses et aux pierres qui affleuraient et partit en courant à ras du sol. Bondissant et glissant comme un félin entre les arbres et les rochers, dévalant les talus dans un silence total, il les suivait, ombre lourde de menaces…

Il arriva rapidement à ce qui semblait être leur camp...





Dernière édition par La Main Noire le Jeu 1 Sep - 9:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
La Main Noire
La Main Noire
avatar

Messages : 643
Localisation : Ici...
Etat d'esprit : Ca...
Désirs : Tortueux...

MessageSujet: Re: 5 - Mende >>>> Aller   Jeu 1 Sep - 9:50

"LA CARRIERE DE PIERRE ABANDONNEE"


FLYN DARK

Black était parti depuis un moment avec les deux filles. Flynn avait bien vu Seamus partir a leur suite.. Mais il avait haussé les épaules et était retourné aider les autres à terminer d’installer le campement. Il profita qu’Anya passait tout prêt et l’attrapa par un bras pour l’embrasser avant de la relâcher lui tapotant une fesse. Bohort et bouzigoth c’était occupé des chevaux. Le feu avait été allumé et a peu prêt tout le monde avait mangé.

Ceux qui avaient été de garde la veille n’avaient pas tardé a se trouver un coin d’ombre pour piquer une sieste. Tandis que les autres s’affairaient a rassembler les pierres d’ont-ils auraient besoin pour la suite. Le soleil commençait a décliné l’heure du départ approchait encore une foi trop vite. Flyn lançait des regards impatients vers la forêt et maugréait entre ses dents. Ils ont affaire a se bougé si non nous parton sans eux….

Doucement ils commencèrent à réveiller les endormis afin qu’il se prépare a repartir dès le retour des autres….


_______________________________________________________________________

ILLAURA

Elle a pris soin de son cheval, comme elle le fait, à chaque étape.
Et comme à chaque fois, elle a refusé gentiment, mais fermement, qu'un autre s'en occupe pour elle.
Elle lui a passé des lotions pour calmer les contractures de ses muscles. Puis elle a murmuré à son oreille, le remeciant et lui confiant la triste solitude qui l'habite.
Elle finit toujours en étouffant ses sanglots dans sa crinière.

Les autres sont parties chercher la carriole depuis un petit moment déjà.

Illaura tente de se reposer un peu. Mais trop de questions la tourmentent. Elle n'arrive pas à s'endormir, et rester là s'en rien faire l'énerve encore plus. Alors elle se relève. Il faut qu'elle s'occupe.

Elle va aider les autres à rassembler des pierres. Ils doivent tout préparer.

Elle est épuisée, mais elle s'active. Elle cherche les pierres qu’elle puisse porter et les amène courageusement sur le tas.
Ce labeur répétitif l'ennuie. Elle laisse vagabonder son esprit qui est bien loin de là, quelque pars, près de Lui.

_______________________________________________________________________

AICHA

Les deux femmes avaient pressé le pas, parcourant la distance qui les séparait du camp beaucoup plus rapidement qu’a l’aller. Aicha regarda son armure de cuire taché de sang et secoua la tête.

Arf encore une de gâcher…
Elles ricanèrent toutes les deux et pressèrent le pas.

En arrivant au camp elle fut heureuse de voir que les autres ne s’étaient pas tourné les pouces. Le tas de pierres était prêt et deux hommes s’affairaient à seller les chevaux. D’autres terminait de nettoyé et de plié bagage. Elle soupira en regardant Xandrya.

Quelque chose me dit que nous n’aurons pas le temps de nous reposer, encore !!!…
Puis elle se dirigea vers le groupe qui discutait non loin de l’amoncellement de pierre.

Flyn, illaura, kimera et barabas prenez quelques autres avec vous. Il faut creusé une fausse suffisamment grande pour recevoir cinq macabé… et on traîne pas. Nous devons repartir pour être a temps à la prochaine étape.


Les deux femmes épuisées par la marches se laissèrent tomber contre un arbre et regardèrent les autres se mettre au travaille. Aïcha sorti une bouteille de sa besace en prit une longue gorgé puis la tendit à sa voisine avant de sortir une miche de pain….


_______________________________________________________________________

KIMERA

Kimera s’occupait doucement de son cheval après s’être reposée un peu quand elle vit la dingue de Narbonne se pointer avec la rouquine et vociférer qu’il fallait creuser un trou.

Bah voyons… il s’amuse et nous on creuse pffff

Se souvenant des injonctions de Black elle décida à contrecoeur d’obéir au ordre de la cheftaine et se mit à creuser comme elle l’avait si « gentiment » demandé tout en maugréant.

Nan mais je te jures….


_______________________________________________________________________

BARABAS

A semi assoupi contre un tronc d’arbre, Barabas ouvra un œil en entendant qu’il fallait creuser, pas convaincu il se releva tout de même pour aller rejoindre sa sœur qui était déjà parti faire un trou.

Plus vite creuser, plus vite barrer de ce trou songea t-il en riant se disant qu’il devenait poète et faisait des rimes.

Attrapant au passage de quoi creuser, il arriva près de Kim et lui tapa le cul du dos de la pelle.

Alors on jardine ??? dit-il en riant esquivant de justesse la pioche que sa moitié avait fait volé jusqu'à lui.

Saleté va !!!


_______________________________________________________________________

ILLAURA

Le monticule de pierre se dresse fièrement au milieu du campement. Illaura se demande s’ils n’en ont pas prévu un peu trop.
Mais après tout, on ne sait pas quel type de chariot les autres vont ramener.

Elle commence enfin à sentir son corps s’engourdire, agréablement saisie par une vague de somnolence. Son esprit se calme, elle rêvasse tranquillement, sombrant peu à peu dans le sommeil.

Mais la voix hurlante d’Aïcha la sort brusquement de sa délicieuse torpeur.

Voilà qu’il faut creuser maintenant. Illaura n’ose même pas se révolter. Il faut réussir et pour ça, elle doit obéir aux ordres.
Alors elle retrouve vite ses esprits et se lève d’un bond. Le temps de le dire, et déjà elle a une pioche dans les mains et creuse ce satané trou.

_______________________________________________________________________

BLACKHAND

Black et Seamus arrivèrent au camp avec le chariot et les cadavres...

le reste du groupe n'avait pas chaumé pendant leur absence, le tas de pierre était de bonne taille, c'était parfait...

il s'avança devant la troupe est leur dit :

Bon nous avons trouvé ce dont nous avons besoin, avec en plus de quoi nous donner une bonne couverture pour notre arrivée à destination, nous allons nous faire passer pour une troupe de saltimbanques, il y a tout ce qu'il faut pour nous déguiser.
je vois que vous avez bien avancé vous autres, c'est bien, déchargez les cadavres du chariot, et enterrez les s'il vous plait.
Seamus, Aicha, Xandrya, vous mangez un peu, on se déguise, et on part, je veux que nous arrivions avant le reste de la troupe pour annoncer l'arrivée d'une troupe de saltimbanques...

Pendant que les membres du groupe restés là durant la journée s'activait, Black se rapprocha d'Aicha et de Xandrya et leur dit:

Pour le moment tout se passe comme prévu, hélas nous allons pas avoir le temps de nous reposer, des que les corps sont enterrés on se change et on part...

Leur faisant un sourire de compassion, il attrapa un bout de pain qu'il mangea en deux bouchées, et but un grande gorgée d'eau a sa gourde pour faire passer le tout...

Black s'approcha de Xandrya et lui murmura a l'oreille :

J'adore ton tempérament de feu, et je commence a le comprendre, mais la prochaine fois que tu me parle sur ce ton devant les autres, je ne te ferais pas de cadeaux, si je veux garder le peu d'autorité que j'ai sur les autre...Darling...

Alors qu'elle allait lui répondre, il l'en empêcha en l'embrassant tendrement, et fini en lui mordant la lèvre inférieure jusqu'au sang...Puis il se releva en souriant, pour aller voir ou en était le trou pour les bouffons...

il donna un coup de main a finir de creuser, ils allaient pouvoir bientôt pouvoir enterrer avec les corps...

_______________________________________________________________________

BARABAS

Aidé par les autres qui les avaient rejoins, Barabas creusait comme un forcené, enfin le trou etait assez grand.

Black vint en renfort et ils s'occupèrent de mettre les amuseurs dedans les femmes observant de loin,....

Euh Black y manque un truc a s'uis là !!! ah nan autant pour moi l'es deja dans le trou !!!

Tout le p'ti monde etais dans le trou pu qu'a remettre la terre ce qui fut plus rapide que dans le sens inverse....

Voili, voilou "chef" pu de cadavres en tout cas pu "visible" directement !!!

Sa tache terminée il alla fouiner dans le chariot.


_______________________________________________________________________

FLYN DARK

Ils avaient travaillé comme un forcené pour empiler les pierres et maintenant, il devait encore les soulever et charger la carriole. Pire que l’armée se disait t’il en bougonnant. En le temps de le dire il avait fini de chargé ils étaient enfin prêt pour le départ.

Black aidé de plusieurs autre terminait d’enfouir les cadavres et de recouvrir l’endroit de pierre. Il était vrai qu’il restait quelque trace mais qu’il faillait quand même avoir l’œil et le temps que quelqu’un s’en aperçoivent ils seraient tous loin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 5 - Mende >>>> Aller   

Revenir en haut Aller en bas
 
5 - Mende >>>> Aller
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensez vous aller voir TRON Legacy au cinema?
» Aller d'un aeroport a un autre
» Mon nabaz ne veut pas aller au dodo
» Un film qu'il faut aller voir!!!!
» Petit aller retour au Pas de la Case

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan de La Main Noire (Renaissance) :: L'Enceinte (lecture publique + accès membres) :: La Bibliothèque :: Les exploits extérieurs avant l'incendie du manoir (2007-2008) :: Mission au Puy (2007)-
Sauter vers: